Poésie

« Chanson du vitrier » de Jacques Prévert

Comme c’est beau ce qu’on peut voir comme ça à travers le sable à travers le verre à travers les carreaux tenez par exemple comme c’est beau ce bûcheron là-bas au loin qui abat un arbre pour faire des planches pour le menuisier qui doit faire un grand lit pour la petite marchande de fleurs …

« Chanson » de Victor Hugo

Les hirondelles sont parties. Le brin d’herbe a froid sur les toits ; Il pleut sur les touffes d’orties. Bon bûcheron, coupe du bois. Les hirondelles sont parties. L’air est dur, le logis est bon. Il pleut sur les touffes d’orties. Bon charbonnier, fais du charbon. Les hirondelles sont parties. L’été fuit à pas inégaux …

« Chez moi » de René de Obaldia

Chez moi,dit la petite fille On élève un éléphant. Le dimanche son œil brille Quand papa le peint en blanc. Chez moi,dit le petit garçon On élève une tortue. Elle chante des chansons En latin et en laitue. Chez moi, dit la petite fille Notre vaisselle est en or, Quand on mange des lentilles On …

« Dans Paris » Paul Eluard

Dans Paris, il y a une rue, dans cette rue, il y a une maison, Dans cette maison, il y a un escalier, Dans cet escalier, il y  a une chambre, Dans cette chambre, il y a une table, Sur cette table, il y a un tapis, Sur ce tapis, il y a une cage, …

« Elle et lui » de Michel Beau

Je me souviens de leur rencontre comme si elle datait d’hier. Il était riche comme Crésus elle était pauvre comme Job. Il avait poussé comme une asperge, elle était haute comme trois pommes. Il était maigre comme un clou elle était dodue comme une caille. Il était beau comme un astre elle était laide comme …

« Jonglerimes » de Michel Beau

Dans la nuit des âges Dieu sur son nuage ayant réfléchi un matin se dit : -« Les écailles, au fond, c’est pour le goujon. Le duvet -trouvaille- sera pour la caille. Quatre pattes vont très bien au mouton. j’ai encor des ailes pour les hirondelles, et toutes ces dents pour le caïman, mais plus rien …

« L’eau » de Vénus Ghoury-Ghata

Suite à un tremblement de terre Une bibliothèque tombe à la mer Sème ses livres en profondeur Pour la grande joie des papivores Les philosophes tombent au fond Plus bas encor les scientifiques Seule la poésie si légère Flotte entre vagues et écumes Les mains derrière le dos Langouste récite l’alphabet Devant baleine bouche bée …

« L’habitant du miroir » de Marc Alain

L’habitant du miroir Marc Alain Enfants méfiez-vous des miroirs ! Surtout quand tombe le soir, Quand le chien-loup du crépuscule Hurle à la nuit dans la pendule : A l’heure où le jour va dormir S’éveille le miroir vampire. Car cette glace familière Où se mirent les écolières Après les belles jadis, Cette glace, je …

« L’Heure du crime » de Maurice Carême

Minuit. Voici l’heure du crime. Sortant d’une chambre voisine, Un homme surgit dans le noir. Il ôte ses souliers, S’approche de l’armoire Sur la pointe des pieds Et saisit un couteau Dont l’acier luit, bine aiguisé. Puis masquant ses yeux de fouine Avec un pan de son manteau, Il pénètre dans la cuisine Et, d’un …

« L’hippopotame » de Pierre Coran

L’hippopotame Pour plaire à sa femme Qui le trouvait gros, Un hippopotame A fait du judo. Pour plaire à sa femme Qui le trouvait laid, Un hippopotame Fit du karaté. Quand l’hippopotame Se vit mince et beau, Il dit à sa femme Qu’elle pesait trop Et qu’elle avait l ’air, A côté de lui, D’une …

« La tour Eiffel » de Maurice Carême

“La Tour Eiffel” Maurice Carême Mais oui, je suis une girafe, M’a raconté la tour Eiffel, Et si ma tête est dans le ciel, C’est pour mieux brouter les nuages, Car ils me rendent éternelle. Mais j’ai quatre pieds bien assis Dans une courbe de la Seine. On ne s’ennuie pas à Paris : Les …

« Le ciel est, par dessus le toit… » de Paul Verlaine

Le ciel est, par dessus le toit Si bleu, si calme ! Un arbre par dessus le toit, Berce sa palme. la cloche, dans le ciel qu’on voit, Doucement tinte. Un oiseau sur l’arbre qu’on voit Chante sa plainte. Mon Dieu, mon Dieu, la vie est là, Simple et tranquille. Cette paisible rumeur-là Vient de …

« Le cosmonaute et son hôte » de Pierre Gamarra

Le cosmonaute et son hôte Sur une planète inconnue, un cosmonaute rencontra un étrange animal : il avait le poil ras, une tête trois fois cornue, trois yeux, trois pattes et trois bras! « Est-il vilain ! pensa le cosmonaute en s’approchant prudemment de son hôte. Son teint a la couleur d’une vieille échalote, son nez …

« Le gardien du phare aime trop les oiseaux » de Jacques Prévert

Des oiseaux par milliers volent vers les feux Par milliers ils tombent par milliers ils se cognent Par milliers aveuglés par milliers assommés Par milliers ils meurent. Le gardien ne peut supporter des choses pareilles Les oiseaux il les aime trop Alors il dit tant pis je m’en fous Et il éteint tout Au loin …

« Le grillon » de J.P Claris de Florian.

Le grillon Jean-Pierre Claris de Florian (1755-1794) (recueil : Fables) Un pauvre petit grillon Caché dans l’herbe fleurie Regardait un papillon Voltigeant dans la prairie. L’insecte ailé brillait des plus vives couleurs ; L’azur, la pourpre et l’or éclataient sur ses ailes ; Jeune, beau, petit maître, il court de fleurs en fleurs, Prenant et …

« Le moqueur moqué » de Pierre Gamarra

Le moqueur moqué Pierre Gamarra Un escargot se croyant beau, Se croyant gros, se moquait d’une coccinelle. Elle était mince, elle était frêle ! Vraiment, avait-on jamais vu un insecte aussi menu ! Vint à passer une hirondelle Qui s’esbaudit du limaçon. Quel brimborion, s’écria-t-elle ! C’est le plus maigre du canton ! Vint à …

« Le Pélican » de R.Desnos

Robert Desnos – Le Pélican Le capitaine Jonathan Étant âgé de dix-huit ans Capture un jour un pélican Dans une île d’Extrême-orient. Le pélican de Jonathan Au matin, pond un œuf tout blanc Et il en sort un pélican Lui ressemblant étonnamment. Et ce deuxième pélican Pond, à son tour, un œuf tout blanc D’où …

« Le Rossignol et la grenouille » de Jean-Baptisite Rousseau

Un rossignol contait sa peine Aux tendres habitants du bois La grenouille envieuse et vaine Voulu contrefaire sa voix. « Mes soeurs, écoutez moi, dit-elle, C’est moi qui suis le rossignol, Vous allez voir comme j’excelle Dans le bécarre et le bémol. » Aussitôt la bête aquatique Du fond de son petit thorax Leur chanta pour toute …

« Le secret » de René de Obaldia

Sur le chemin près du bois J’ai trouvé tout un trésor une coquille de noix Une sauterelle en or Un arc en ciel qu’était mort. A personne je n’ai rien dit Dans ma main je les ai pris Et je l’ai tenue fermée Fermée jusqu’à l’étrangler Du lundi au samedi. Le dimanche l’ai rouverte mais …

« Le ski » de Pierre Gamarra

Le ski Pierre Gamarra Un garçon glissant sur ses skis disait : « Ah ! Le ski, c’est exquis, je me demande bien ce qui Est plus commode que le ski.  » Comme il filait à toute allure, un rocher se dressa soudain. Ce fut la fin de l’aventure, Il s’écria plein de dédain : « Vraiment, …

« Le voilà » de Gérard Bialestowski

Le voilà Il a le nez tout rouge comme un alcomique Des mains très grandes pour mettre des baffes très grandes Des cheveux verts pour avoir des cheveux verts Un œil rond Et pas moi aussi Il fait l’andouille Le crétin L’imbécile Il marche sur ses pieds Renverse des seaux Il a même une fleur …

« Les erreurs » de Jean Tardieu

Les erreurs (la première voix est ténorisante, maniérée, prétentieuse ; l’autre est rauque, cynique et dure.) Je suis ravi de vous voir bel enfant vêtu de noir. – Je ne suis pas un enfant je suis un gros éléphant. Quelle est cette femme exquise qui savoure les cerises ? – C’est un marchand de charbon …

« Les Hiboux » de R.Desnos

Les hiboux Ce sont les mères des hiboux Qui désiraient chercher les poux De leurs enfants, leurs petits choux, En les tenant sur les genoux. Leurs yeux d’or valent des bijoux Leur bec est dur comme cailloux, Ils sont doux comme des joujoux, Mais aux hiboux point de genoux ! Votre histoire se passait où …

« les sauteurs de haies » de Henry de Montherlant

Les sauteurs de haies Ils abordent la haie à toute allure, ils la franchissent dans la foulée. Elle n’est pas sautée mais annulée : elle s’est trouvée sous l’enfourchure… Il n’y a pas de temps d’arrêt, on fait trois pas entre les haies. Droite est la jambe pour attaquer. Le corps effleure le bois à peine. …

« Priez pour nous » d’André Salmon

Saint-Placide Priez pour nous Saint-Germain-des-Prés Priez pour nous Saint-Denis Priez pour nous Notre-Dame-de-Lorette Priez pour nous Trinité Sainte Trinité Priez pour nous Saint-Lazare Priez pour nous Saint-Antoine Priez pour nous Saint-Paul Priez pour nous Notre-Dame-des-Champs Priez pour nous Saint-Georges Priez pour nous Madeleine Sainte Marie-Madeleine Priez pour nous – Et Réaumur, mon père ? Et …

« Si… » de Jean-Luc Moreau

Si la sardine avait des ailes; Si Gaston s’appelait Gisèle Si l’on pleurait lorsqu’on rit, Si le pape habitait Paris, Si l’on mourrait avant de naître, Si la porte était la fenêtre, Si l’agneau dévorait le loup, Si les Normands parlaient zoulou, Si la mer noire était la mer blanche, Si le monde était à …

« Toujours et jamais » de Paul Vincencini

Toujours et jamais étaient toujours ensemble Ne se quittaient jamais On les rencontrait Dans toutes les foires On les voyait le soir traverser le village Sur un tandem Toujours guidait Jamais pédalait C’est du moins ce qu’on supposait Ils avaient tous les deux une jolie casquette L’une était noire à carreaux blancs L’autre blanche à …

La Leçon de Choses de Raymond Queneau.

Pour introduire la leçon sur la reproduction ovipare ! La leçon de choses Venez, poussins, Asseyez-vous Je vais vous instruire sur l’œuf Dont tous vous venez, poussins. L’œuf est rond Mais pas tout à fait Il serait plutôt ovoïde Avec une carapace Et vous en venez tous, poussins Il est blanc Pour votre race Crème …

Laisser un commentaire