Retour à Poésie

« Toujours et jamais » de Paul Vincencini

Toujours et jamais étaient toujours ensemble
Ne se quittaient jamais
On les rencontrait
Dans toutes les foires
On les voyait le soir traverser le village
Sur un tandem
Toujours guidait
Jamais pédalait
C’est du moins ce qu’on supposait
Ils avaient tous les deux une jolie casquette
L’une était noire à carreaux blancs
L’autre blanche à carreaux noirs

A cela on aurait pu les reconnaître
Mais ils passaient toujours le soir
Et avec la vitesse
Certains les soupçonnaient
Non sans raison peut être
D’échanger certains soirs leurs casquettes

Une autre particularité
Aurait dû les distinguer

L’un disait toujours bonjour
L’autre toujours bonsoir
Mais on ne sut jamais
Si c’était toujours qui disait bonjour
Ou jamais qui disait bonsoir
Car entre eux ils s’appelaient toujours
Monsieur Albert, Monsieur Octave.

INTERPRETATION DE VINCENT : toujours-et-jamais-vincent

Laisser un commentaire