Sur les traces de Léo Drouyn…

Depuis quelques années de nombreux élèves ont travaillé à partir du projet « Léo Drouyn, Passeur de Patrimoine ». A la manière de cet artiste et archéologue du XIXe siècle, de nombreuses gravures à l’eau forte ont été réalisées. Elles représentent des églises, des moulins ou des châteaux issus de l’environnement proche des classes. En effet, il n’est pas nécessaire d’aller bien loin pour observer des merveilles, elles sont le plus souvent près de chez nous, à notre portée…

Voici ici quelques exemples de ces travaux : diaporama

Visite de l’église d’Izon

Voici quelques phrases d’élèves suite à la visite de l’église.

100_3832 On a fait le tour de l’église, on a dessiné un endroit de l’église et on a choisi de dessiner un objet de l’intérieur de l’église.

Yves nous a dit des mots à  retenir comme : le chœur, la paix, l’abside, l’absidiole. Il nous a aussi aidé à dessiner.100_3834

Catherine nous a montré des dessins de Léo Drouyn de l’église.

Ils nous ont raconté des histoires sur la vie de Jésus avec des animaux .

Nous sommes passés par le portail pour aller dans le chœur. Là où il y a le prêtre.

100_3836

Nous avons vu des peintures et les modillons. Ce sont des animaux sculptés sous le toit de l’église.

Le clocher était très haut, les contreforts aussi.  Il y en a 32 autour de l’église. La voûte en berceau était très belle la flèche aussi.

La voûte en berceau est au-dessus du chœur.

On a dessiné l’église d’Izon car un peu plus tard on le fera sur une plaque de métal.100_3840


100_3839

Dans l’église il y a beaucoup de personnages différents.

On a appris plein de choses : dans les chapelles il y a des dessins qui racontent des histoires. »

Venez voir les photos de notre jardin !

Bonjour !

Les photos de notre jardin d’école sont disponibles sur le site. Cliquez ici pour les découvrir : http://tice33.ac-bordeaux.fr/publiscol33/eepu-vieux-bordeaux
[Nous n’avons pas choisi le nom de notre site…]
Ce n’est pas à proprement parler un jardin médiéval (sauf dans l’esprit des « carrés » entre lesquels on peut circuler), mais il est très coloré, odorant, et agréable à regarder.
C’est ça la magie du jardin : les sens sont en éveil !

La classe de Mme Renault

Des nouvelles de l’école du Haillan

Le projet Léo Drouyn, a fourni à la classe le thème du travail de l’année en arts plastiques : le dessin d’architecture (le château fort) ainsi qu’une
finalité : la gravure des dessins produits.
Dans un premier temps, la classe a observé les dessins de Léo Drouyn et a produit sur le vif des croquis au crayon des bâtiments anciens proches de l’école.
Ces croquis ont été repris en classe puis comparés entre eux ainsi qu’à des œuvres d’artistes (Drouyn, Hugo, Rembrandt) afin de les améliorer du
point de vue de la lisibilité. Différents médiums ont été utilisés alors : fusain, encre de Chine, feutres noirs. Dans le même objectif de travail sur les valeurs, les enfants ont pratiqué la gravure sur la carte à gratter qui a permis en outre de travailler les trames et hachures destinées à rendre l’éclairage de la
scène.
Dans un deuxième temps afin d’obliger les élèves à simplifier les formes et ne pas se perdre dans les détails, un atelier de collage a été ouvert toujours sur le thème du château. Pour éviter la lassitude, nous avons introduit la couleur (fonds préparés à l’encre). Dans un troisième temps, les croquis pris lors de la visite de la forteresse de Blanquefort ont été repris dans le but d’être gravés. Ce denier travail est la synthèse des activités préalables : lisibilité du tracé, simplicité du dessin et rendu des zones d’ombres et de lumières par des hachures ou autres procédés.

Voilà nous sommes bientôt prêts à accueillir le graveur

Jean-Marc Rivera

Cliquez-ici pour visionner le Power Point

Bravo aux élèves de l’école Deyries de Bordeaux

Tympan nord de la cathédrale Saint-André, Bordeaux

Hier j’avais rendez-vous avec la classe de  CM2 de l’école Deyries  au pied de la statue de Léo ! Malheureusement la météo n’était pas de la partie car c’est dans un froid glacial que les élèves ont découvert la cathédrale Saint-André-de-Bordeaux. Je tiens ici à tous les féliciter car ils ont su résister à la température proche de zéro pendant la visite mais surtout pour leur courage lorsqu’ils ont dessiné malgré leurs doigts engourdis par le froid.

Bernard Pradier qui participait également à la visite a eu la gentillesse de m’envoyer une photographie du portail nord dans des couleurs chaudes…!! Voici donc pour vous tous cette image pour vous montrer à quel point ce portail gothique est beau.

A très bientôt

Catherine