Mon blog d'insTICE

Et tout commença par un tweet…

Accueillir positivement les élèves le jour de la rentrée

Je ne connais pas d’élèves voire de collègues, qui n’ont pas le jour de la rentrée a minima un petit pincement au ventre. Pour certains, la rentrée est source d’angoisse et de stress, et selon les élèves, cette peur contribue au rejet des apprentissages.

Alors pour désamorcer les premières formes de violence que l’arrivée à l’école pourrait créer, un accueil positif et bienveillant est indispensable.
Dans ma classe,j’ai pris l’habitude de faire écrire un petit message de la part de mes anciens élèves à destination des nouveaux.
Pour cela, fin juin, chaque élève peut, s’il le souhaite, souhaiter la bienvenue et donner quelques conseils, ou faire quelques remarques sur la maîtresse, le climat de la classe, ou la manière dont se déroulent les apprentissages.
Cette communication se fait par écrit et jusqu’à maintenant, tous les élèves sans exception ont souhaité participer à ce message de bienvenue.
De manière pratique, chacun rédige son message sur le cahier d’essai. Il peut ensuite le faire vérifier par un tuteur ou moi s’il le souhaite. Je précise que je ne corrige pas le fond, mais uniquement la forme. Après validation orthographique l’élève recopie de sa plus belle écriture son écrit sur une carte postale.
J’utilise les cartes envoyées gracieusement sur demande dans le cadre de la semaine de l’écriture à laquelle je participe tous les ans. Il me reste toujours des petites cartes en plus… Mais une feuille un peu rigide joliment décorée sera aussi bien.
Le jour de la rentrée, chaque élève découvre son courrier. Il n’est pas rare de les voir relire ces messages au cours de l’année et j’ai récemment vu une élève de CM2 avec sa carte de début de CM1 lui servant de marque-page ????
Les façons de faire peuvent bien sûr varier : cartes écrites par les élèves ou par l’enseignant, très personnalisées si on a la chance de connaître – même juste de vue- ses futurs élèves, quoi qu’il en soit j’insiste pour ma part sur la présence d’un message positif et valorisant. Vous pouvez vous inspirer de certains messages des sites suivants :

Messages positifs 1 

Messages positifs 2

En ce qui concerne la gestion de classe, ce qui revient souvent dans le contenu est « tu vas voir y’a plein de projets, c’est génial, mais on ne se repose pas »????????

Autre idée, créée fin juin mais pas encore testée : le tutoriel vidéo « Voici comment la classe fonctionne »

Cette vidéo faite par les élèves permet de montrer en amont ou le jour de la rentrée le fonctionnement de la classe au niveau de l’organisation: où ranger le cartable, comment s’installer en classe, que fait-on le matin quand on arrive, etc.

Destinée aussi bien aux élèves qu’à leurs parents, cette vidéo devrait permettre aux petits nouveaux d’être plus à l’aise…

Allez à vous de créer votre rituel de bienvenue, n’hésitez pas à me contacter pour les partager, on s’enrichit du partage ????

No Comments »

Apprendre à faire des cartes mentales

La carte mentale, nous le savons maintenant, a des atouts indéniables pour l’élève. En la créant, il ordonne ses idées, les structure, ajoute les mots clés qui lui parlent, les couleurs qui l’aideront le mieux à mémoriser, bref, c’est un outil incroyable aussi bien pour réviser que pour élaborer sa leçon au fur et à mesure des apprentissages, et ce pour tous les domaines.

Je  vous conseille fortement de vous procurer l’excellent livre de Muriel Lauzeille:

Mais la vraie bonne idée, est quand même de former nos élèves à créer leurs propres cartes mentales, et ça, ce n’est pas toujours évident.
Une première étape consiste à faire avec eux, afin qu’ils comprennent la méthodologie.
Pour certains élèves, cette étape suffit. Mais pour d’autres, avant de les lâcher dans le grand bain des cartes mentales, j’ai trouvé deux produits très intéressants:
Le premier est le livre « 30 activités pour devenir un as des cartes mentales »

Ce fichier propose une programmation progressive pour amener l’élève à élaborer ses propres cartes mentales. Le livre est coloré, les dessins sympathiques, et les activités proposées très ludiques.

Le deuxième produit qui m’a enthousiasmé est le suivant:

coffret mind mapping

Il est, dans ma classe, posé sur une table spécifique permettant le travail en groupe. Le plateau aimanté accueille les flèches et les formes de couleurs, permettant de créer facilement sa carte. Les mots clés sont écrits au feutre effaçable à sec, et le grand format est idéal pour travailler à plusieurs .

No Comments »

#BougeTaClasse

En 2016, le projet « Bouge ta classe  » a été impulsé à Elancourt (78).

« Bouge ta classe » signifie pour moi bien sûr « bouge tes meubles », mais surtout « bouge-toi » en tant qu’enseignante!

J’ai toujours  travaillé par « projets », très à la mode pendant ma formation à l’IUFM. De plus je suis toujours à la recherche de  nouvelles formes de travail permettant la coopération.

J’avais cette sensation désagréable de maîtriser ce niveau (CM1/CM2) quant aux apprentissages mais sans faire le mieux que je pouvais pour mes élèves. J’ai réalisé au final que j’enseignais principalement pour le groupe d’élèves « dans la moyenne ».

Bien sûr, je tentais d’aider les élèves en difficulté, mais les activités différenciées étaient trop épisodiques à mon goût et donc pas assez efficaces. Ceux qui sont appelés les « bons » voire les « très bons élèves » faisaient leur petit bonhomme de chemin mais parfois sans entrain.

Ce constat m’a fait comprendre que ce que je pensais être un enseignement « maîtrisé » n’était en fait que passable, selon mes propres critères.

Alors « Bouge ta classe » que j’ai traduit par « Bouge-toi », me permet de sortir de ce système:

Bien sûr, on prend des risques: On bouleverse tout, on expérimente, on se trompe – ce qui est naturel mais, faut-il le rappeler, l’attente des familles envers un enseignant est bien qu’il sache!- et cela peut perturber les élèves certes, dans une moindre mesure, mais surtout l’enseignant lui-même qui n’a pas l’habitude d’être dans cette situation…d’apprentissage!

Car oui, l’enseignant finalement, dans #BougeTaClasse, redevient apprenant, élève: il doit progresser, faire mieux, il tâtonne, pas de recette miracle, il doit faire au mieux en fonction de ses élèves, des impératifs environnementaux, et surtout de qui il est.

Je me suis  rendue compte, par exemple, que ce qui me rendait fière au niveau de mes changements spatiaux en début d’année n’était plus du tout adapté à ma manière de faire classe maintenant. L’évolution se fait rapidement, il faut être réactif et ne pas se décourager.

Voici donc une petite vidéo présentant l’organisation de ma classe, qui  peut donner quelques idées, mais quoi qu’il en soit, non transposable telles quelles. D’ailleurs, de nombreux changements font que cette présentation est déjà presque désuète!

 

No Comments »

Découvrons notre Constitution

Cette année, avec ma classe, nous avons participé au concours proposé par Eduscol:

« Découvrons notre Constitution »

Sujet difficile pour moi, qui adore l’Education Morale et Civique, mais qui n’ai pas de connaissances assez fines sur ce sujet.

La première étape a été une lecture du préambule de la Constitution de 1946 (je souhaitais volontairement un texte riche sur le fond mais pas trop dense) dans son intégralité, puis d’un travail d’explication sur les points 1, 4, 5,6,11.

Après avoir écrit ce que leur évoquaient ces points, les élèves ont eu accès à un panel d’albums. (voir ICI la bibliographie)

Les élèves, par groupes, ont lu en autonomie un album et ont proposé un rapprochement entre leur lecture et un des points du préambule.

Après lecture par l’enseignante de chaque album, le groupe classe validait, ou non le choix des autres groupes.

J’ai ensuite proposé au groupe classe de donner un  seul mot qui leur semblait dominer le texte et les notions vues. Leur choix s’est porté sur Liberté.

A la fin de cette séquence, chaque élève, individuellement, devait proposer une phrase introduite par « dans ce mot là, Liberté, je vois… ».

Ainsi, avec les différentes propositions, un texte poétique a été mis en voix et chorégraphié.

Il a été décidé en classe d’expliquer notre slam afin de faire comprendre le choix des mots. Nous avions récemment vu comment insérer des liens hypertextes dans un document (dans le cadre du défi Objectif L.U.N.E. 91), le choix s’est donc porté sur un texte écrit enrichi des différents supports qui ont amené le texte final: le préambule, les albums, les remarques ou expériences des élèves.

Pour lire le slam de mes élèves, dont je suis particulièrement fière, c’est ici:

slam

 

Édit du 11 juillet:

Mes élèves ont gagné l’un des trois prix nationaux et ont été reçus au Conseil Constitutionnel, un grand honneur! Bravo à eux!!

Voir sur Eduscol

No Comments »

Bibliographie sur le thème de la Liberté

Voici la liste des oeuvres sur lesquelles nous avons travaillé sur ce thème:

Le premier, mon chouchou, très émouvant:

   Demain je reviendrai, sur le périple d’un sans-papier. Texte et illustrations magnifiques

Le bus de Rosa

Au pays des vents si chauds, sur la thématique des migrations et de l’acceptation de la différence

 

Enchainé, aux illustrations enfantines mais au texte fort

 En 2000 trop loin sur l’emprisonnement et sa perception par un enfant

 Partir au-delà des frontières sur le déplacement forcé pour fuir un pays en guerre

No Comments »

Mon Padlet de classe inversée

Fait avec Padlet
No Comments »

Les ceintures de compétences

En parallèle de mon fonctionnement en classe inversée, mes élèves progressent dans leurs apprentissages grâce aux ceintures de compétences.

Beaucoup de versions existent, vous trouverez ici celles que j’utilise car elles sont, à ce jour, les plus adaptées à ma pratique.

En ce qui concerne l’étude de la langue, j’utilise en grande partie les fabuleuses ceintures de Charivari . Je ne les mettrai bien sûr pas sur ce blog, n’hésitez pas à faire un tour sur son site! J’ai juste adapté deux-trois petites choses.

Mon organisation matérielle

Les ceintures

 

No Comments »

organisation matérielle

Comme je vous l’ai dit ici, j’ai opéré quelques adaptations afin que les ceintures des super cyber-collègues me conviennent tout à fait:

J’ai tout d’abord, pour les ceintures de calcul, conjugaison et grammaire, modifié le format, afin que les fiches tiennent dans ces petites boites colorées bien pratiques!

Résultat de recherche d'images pour "mini boites de rangement colorées"

Deuxième chose modifiée, en ce qui concerne les ceintures de calcul: j’ai laissé au verso la correction de la moitié de l’entrainement.

Je m’explique:

l’élève fait la moitié de la fiche, et s’auto-corrige. S’il se sent prêt, il poursuit la fiche sur une feuille de classeur (jaune, mais ce n’est qu’un détail) et cette deuxième partie constitue son passage de ceinture.

Autre modification: je ne dédie pas une plage spécifique commune à tous les élèves pour le passage des ceintures. Chacun les passe à leur rythme.

En revanche, pour les ceintures de numération, grammaire, orthographe et conjugaison, j’utilise le fonctionnement « classique » décrit sur le site de Charivari.

Au niveau de l’organisation en classe, chaque élève a, dans son porte-vues d’évaluation, les fiches proposées par Charivari.

En collectif, la classe utilise un tableau sur lequel l’élève va, au fur et à mesure de ses progrès, coller un autocollant correspondant à la couleur de la ceinture réussie. Ainsi, je vois facilement l’évolution de chacun, et cela permet aux élèves de savoir qui peut être son tuteur pour une ceinture qui lui pose des difficultés.

affichage tableau ceinture

J’ai de mon côté, ce tableau, que je remplis au fur et à mesure. Un point dans la case lorsque l’élève s’entraine, un tiret horizontal lorsqu’il passe son test, et un vertical lorsqu’il a réussi.

tableau suivi élèves

No Comments »

Ceintures en résolution de problèmes

En résolution de problèmes, j’ai repris les textes des ceintures trouvées chez Monsieur Paul, mais en modifiant complètement la progression: je souhaitais que les ceintures correspondent à mes élèves de CM1 et de CM2 indifféremment. De plus, ne m’occupant pas, pour l’instant, du domaine MESURES (assuré par mon quart de décharge), j’ai enlevé les problème s’y rapportant.

voici donc ici les entrainement résolution de problèmes

 

No Comments »

[email protected] en-vie

Depuis fin 2016-2017, je propose à mes élèves des ateliers [email protected] en-vie. Si vous ne connaissez pas encore, précipitez-vous! Par équipe de deux ou trois, mes élèves sont chargés de créer des problèmes mathématiques à partir d’une photographie que je leur donne. Depuis peu, nous travaillons aussi sur la reconnaissance de situations susceptibles d’être photographiées dans le cadre du dispositif.

 

No Comments »