L’enfance de Léo Drouyn à Izon

Léo Drouyn, est né à Izon le 12 juillet 1816, au bourdieu de Perpignan, dans une  maison située sur les bords de la Dordogne. Cette maison existe toujours aujourd’hui, mais son aspect est bien différent de celui qu’elle avait en 1851 lorsque Léo Drouyn la dessina.

Les Marroniers aujourd'hui

Les Marroniers aujourd’hui

Les Marroniers en 1851

Les Marroniers en 1851

Léo Drouyn resta peu de temps dans cette maison puisque ses parents achetèrent la propriété du Gay, dans la commune de Saint-Sulpice d’Izon (aujourd’hui Saint-Sulpice-et-Cameyrac). Dans le domaine du Gay, Léo Drouyn passera les dix premières années de sa vie.

Voici ce qu’il écrivait sur son enfance heureuse à Izon :

« Le Gay ! Je ne peux prononcer ce nom sans me rappeler à l’instant toute mon enfance ; c’est dans ce domaine que j’ai été porté vers l’âge de trois mois ; c’est là que j’ai vécu, sans souci du présent, sans préoccupation de l’avenir jusqu’à l’âge de onze ans, courant, nu-pieds et tête nue, à travers les champs, les vignes et les bois, plus occupé à dénicher les oiseaux, à m’amuser ou à me battre avec les paysans de mon âge,  lancer des cailloux aux poules et aux chiens des voisins, à regarder quelquefois, des heures entières, passer les nuages, verdir les arbres et bleuir les lointains qu’à apprendre à lire chez le magister du village, Mr Marguès, homme brutal et ignorant pour lequel d’ailleurs j’avais la plus violente aversion. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.