Recette des sablés au cumin de Hildegarde de Bingen

CUMIN, Cuminum cyminum

Au Moyen Âge, le cumin est une épice très appréciée. Les graines étaient déjà utilisées durant l’Antiquité pour ses vertus digestives.

Avec le carvi, la coriandre et le fenouil, il fait partie des « quatre semences chaudes majeures » car elles se distinguent par leurs parfums chauds et aromatiques. Ces graines de la famille des Apiacées sont toutes carminatives, c’est-à-dire qu’elles favorisent la guérison des troubles digestifs.

Originaire du Proche-Orient, il est importé en Occident et peut dès lors être acheté chez un apothicaire.

Apothicaire, fresque, 15e siècle, Italie, château d’Issogne

Hildegarde de Bingen, abbesse bénédictine du 12e siècle et grande botaniste, recommande le cumin contre le mal de mer et les maux de cœur.

La plante possède, en effet, des vertus anti-inflammatoire et antalgique importantes. Luttant efficacement contre la constipation, elle peut aussi être consommée en cas de rhumatismes et d’épuisement nerveux. On la consomme telle qu’elle, en poudre ou infusée.

Voici justement une recette livrée par Hildegarde en cas de nausées :

Galettes au cumin, recette d’Hildegarde de Bingen

Ingrédients :

  • 100g d farine complète
  • 1 œuf
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 1 bonne pincée de sel
  • 1 cuillère à café de cumin en poudre
  • 1 cuillère à café de grains d’anis ou de cumin

Préchauffez le four thermostat 7 ou à 210 °C.

Mélanger la farine, le sel et les épices. Ajouter le jaune d’œuf et l’huile et façonnez une pâte souple.

Faites de petites boulettes aplaties que vous disposerez sur du papier cuisson sur la plaque du four. Enfournez pour une dizaine de minutes en surveillant.

Bon appétit !

P.S. : il paraît qu’au Moyen Âge, conserver un petit sachet de grains de cumin sur soi protégeait du mauvais sort !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.