Une zone d’agriculture urbaine en périphérie de DAKAR (2011).

Ce document nous montre que c’est une agriculture urbaine. Cette agriculture est mal située car elle est en face d’une station essence et c’est pollué. Des produits chimiques peuvent se disperser dans les fruits et légumes.

Cela ferait des milliers de produits gâchés par semaine. Les gens qui achètent ces produits peuvent être intoxiqués, peuvent partir à l’ hôpital ,ce qui est très dangereux.

La ville de DAKAR a une croissance urbaine très forte. En 2015 ,il y a plus d’habitants qu’en 1970. En 2015 le nombre d’habitants a été multiplié par 7 par rapport à 1970, la ville commence à grandir donc la zone agricole va devenir de plus en plus petite.

GUSTAVE Coralie

Source : Manuel Magnard 4è, 2016