Femmes et éducation aux Comores

Moroni est une ville qui est la capitale des Îles des Comores située plus particulièrement à Nguazidja ( Grande Comore ).

Les chansons , la nourriture , les paysages , la religion et les études sont essentielles dans ce lieu . Cette ville n’est pas beaucoup peuplée mais très visitée, beaucoup de touristes viennent surtout voir la mer et parfois pour d’autres raisons.

La nourriture comme le Catchafucha , Couscouma , Maélé na dzywa , Donace, etc, est faite malheureusement que par des femmes . Avant, certaines femmes étaient obligées de quitter l’école très tôt pour s’occuper de leurs maisons, de leurs familles et de la nourriture, c’était comme si elles étaient préparées à être une femme au foyer.

Mais maintenant ce n’est plus la même chose. Les femmes ont le droit de continuer leurs études et de ne pas être une femme au foyer. Beaucoup plus de femmes continuent leurs études et partent dans diverses pays pour continuer parce qu’il n’y a pas d’université.

Cependant, il n’y a pas que les femmes qui arrêtent leurs études, les hommes aussi. Au début de la scolarité au CP, il y a 92,4 % d’élèves inscrits puis au fil du temps le pourcentage diminue jusqu’à 32,9% d’élèves en terminal. On observe aussi que la scolarisation est moindre pour les ruraux ( par rapport aux urbains ) et pour les filles (par rapport aux garçons) .

On identifie aussi des chances inférieures pour les enfants résidant dans l’île de Ndzuwani en comparaison de celles des enfants résidant dans l’une ou l’autre des deux autres îles ( Nguazidja et Mwali ).

Naïma Saïd Issilamou, 2019

Sources : connaissances personnelle, rapport sur le système éducatif comorien 2012

Photo prise en1992 par ma famille.

Une zone d’agriculture urbaine en périphérie de DAKAR (2011).

Ce document nous montre que c’est une agriculture urbaine. Cette agriculture est mal située car elle est en face d’une station essence et c’est pollué. Des produits chimiques peuvent se disperser dans les fruits et légumes.

Cela ferait des milliers de produits gâchés par semaine. Les gens qui achètent ces produits peuvent être intoxiqués, peuvent partir à l’ hôpital ,ce qui est très dangereux.

La ville de DAKAR a une croissance urbaine très forte. En 2015 ,il y a plus d’habitants qu’en 1970. En 2015 le nombre d’habitants a été multiplié par 7 par rapport à 1970, la ville commence à grandir donc la zone agricole va devenir de plus en plus petite.

GUSTAVE Coralie

Source : Manuel Magnard 4è, 2016

Cop 21

COP 21

I / Histoire de la COP :

En 1992 l’ONU : Organisation des Nations Unies regroupe 182 Etats à RIO de JANEIRO ( Brésil ) pour débattre dans une réunion sur le réchauffement climatique et surtout pour l’avenir de la planète . Dans chaque réunion les pays décident de se retrouver chaque année dans le monde entier pour parler de l’écologie mondiale. Donc c’est la conférence des parties d’où le nom de la COP 21 .

 

II / Présentation de la COP 21 :

La 21è conférence sur le climat a eu lieu à Paris. Cette conférence a eu lieu du 30 Novembre au 12 Décembre 2015 au Bourget en France. Elle s’est tenue dans le parc des expositions de Paris – Bourget qui réunit 195 pays du monde entier. Les chefs d’Etat et du gouvernement ont ouvert cette 21e conférence .

III / Les participants de la COP 21 :

Il y avait 40 000 personnes qui se sont engagés à participer dans la COP 21 : comme parmi eux des diplomates, des journalistes, des associations . Même des grands chefs politiques comme François Hollande, président des français ou même le président des Etat – Unis . La COP 21 fait partie des plus grands événements diplomatiques jamais organisés en France .

VI / Les objectifs de la COP 21 :

L’objectif de la COP 21 est particulièrement important car il conclut le premier accord universel. Cette accord est applicable à partir de 2020. Ses objectifs sont donc que chaque pays ( les 192 ) s’engage, selon ses moyens à limiter la hausse des températures mondiales sous 2°c par rapport à l’ère- industrielle ( effet de serre ) c’est-à-dire l’ère actuelle où nous fabriquons ( usines, transports … ) . L’effet de serre provoque le réchauffement climatique.

V / Si les pays n’arrivent pas à se mettre d’accord :

La température moyenne annuelle a déjà augmenté de 0,85°c depuis 1880. Cette température pourrait augmenter jusqu’à près de 5°c d’ici à 2100. En fonction des émissions de gaz à effet de serre. Cette augmentation de température peut aussi toucher l’océan Arctique qui pourrait être sans de glace avant le milieu du XXIéme siècle. Les glaciers de montagne continuent de fondre sans cesse. Le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat ( le GIEC ) prévoit une hausse probable du niveau des mers de 26 à 82 cm d’ici 2100. C’est une conséquence de la hausse des températures qui entraîne la fonte des glaciers.

VI / Les conséquences:

Si on n’agit pas maintenant les conséquences seront irréversibles, c’est-à-dire qu’on ne pourrait pas revenir en arrière. Si le niveau de la mer augmente, ça peut provoquer des pertes de logement pour 400 millions d’habitants qui vivent en dessous du niveau de la mer. Ils devront donc partir de chez eux. Cette augmentation de température va provoquer des catastrophes naturelles : typhons, tempêtes, tornades, tsunamis et inondations…

Les sources utilisées :