Le site Internet « Enseigner l’éthique professionnelle » a pour objet l’enseignement de l’éthique professionnelle dans les formations de l’enseignement supérieur et la formation professionnelle. Il porte en particulier sur l’éthique de la recherche en sciences sociales, et l’éthique dans l’enseignement et les métiers de l’éducation.

Mais plus généralement, il aborde des approches qui peuvent intéresser des formations en éthique professionnelle dans d’autres secteurs tels que: l’éthique du travail social, l’éthique des professions de santé ou encore l’éthique des ingénieurs etc…

Le site internet comprend également une dimension de recherche théorique et didactique sur l’éthique professionnelle. Il est sur ce plan orienté vers l’éthique de la critique, un courant de l’éthique professionnelle développée dans la continuité du philosophe et pédagogue Paulo Freire et de la Théorie critique de l’Ecole de Francfort.

L’un des apports de la perspective mise en œuvre ici est l’enrichissement de l’éthique professionnelle par des travaux provenant entre autres de la psychodynamique du travail et de la sociologie des rapports sociaux au travail qui visent à mettre en lien l’éthique professionnelle et la théorie sociale.

Le site est développé par Irène Pereira – sociologue et philosophe de formation – , MCF HDR en sciences de l’éducation et de la formation à l’Université Paris 8 et membre du laboratoire EXPERICE (EA 3971). 

Elle est l’autrice entre autres de l’ouvrage: Bréviaire des enseignant-e-s. Science, éthique et pratique professionnelle, Editions du Croquant, 2018.

Le site Internet « Enseigner l’éthique professionnelle » s’adresse en premier lieu aux étudiants du Master ETLV de Sciences de l’éducation de Paris 8 et aux étudiants de l’école doctorale Sciences sociales de Paris 8. Plus généralement, ce site internet peut intéresser toute personne désirant former ou se former à l’éthique professionnelle.

Ce support s’appuie sur des recherches menées avec différents milieux professionnels: enseignant-e-s de l’Education nationale  (formation des enseignant-e-s), Centre sociaux, associations d’éducation populaire, organisations syndicales et collectifs professionnels des secteurs de la recherche, de l’enseignement, de l’animation, de la culture et du travail social etc…