Home » 2020 » mai » 18

Daily Archives: 18 mai 2020

« L’école à distance n’est pas l’école » Ph. Meirieu

Propos de Philippe Meirieu, le 16 mai 2020 : acces en cliquant ici

Dans cet article, P. Meirieu nous rappelle que l’école « n’est pas seulement une institution faite pour apprendre, mais pour « apprendre ensemble » ». J’ajouterais qu’elle garantit le socle commun de compétences, connaissances, culture de notre société … pas de commun sans collectivité … l’école a bien intérêt à faire réussir tous ses élèves. Le confinement, puis les approches pédagogiques de la « reprise », obligent les enseignants à réinventer leurs pratiques. Deux constats sont présentés dans l’article :

  • l’école à distance telle qu’elle existait avant (CNED, approches pour les enfants malades) ne convient pas à tous les enfants (J’ajouterais : ni à tous les enseignants)
  • les mesures d’hygiène ne permettent pas le retour en classe de tous les élèves, même pas de tous ceux qui en auraient besoin (pour les enfants de soignants, certes, mais aussi pour les enfants de milieux défavorisés, ou d’enfants souffrant de solitude). P. Meirieu explique qu’il aurait préféré une reprise pour des petits groupe d’enfants en très grande difficulté scolaire.

Cet article fait pour moi écho à une rencontre en ligne, très riche, initiée par les cahiers pédagogiques (CRAP). 3 personnes ont témoigné, très humblement, de leur vécu du confinement : Jeanne-Claude Mori, enseignante de maternelle et volontaire pour la garderie des enfants de soignants (en zone rouge), Cécile de Joie, enseignante d’histoire-géographie et référente numérique (zone rouge) et Fabienne Requier, chef d’établissement régional d’enseignement adapté (EREA). Et justement, c’est la mise en avant du collectif qui m’a le plus marquée dans ces témoignages !

  • Collectif enseignants, dont a témoigné Mme Requier, avec l’initiation de « cafés virtuels » et la nécessité de réviser le projet d’établissement et d’accepter que tout le monde évolue ensemble (elle a parlé de lycée apprenant) ;
  • Collectif d’élèves, pour Mme de Joie, qui, théoricienne du numérique, s’est trouvée désarçonnée (au début) pour continuer la pédagogie par projet qu’elle aime employer en présentiel … et qui, plusieurs fois, a mis en avant une de ses classes, dont le collectif était fort avant le confinement et qui semble avoir mieux profité de la situation ;
  • Collectif de petits enfants pour Mme Mori, avec la mise en place d’espaces et de matériels adaptés aux gestes d’hygiène et applicables avec les plus jeunes … qui démontrent à leur tour leur capacité créative en étant capables de jouer ensemble à distance, sous l’oeil épaté des adultes.

Oui, notre école est bien d’abord le lieu pour apprendre ensemble, jeunes et adultes ! Osons être créatifs et exigeants (les mesures d’hygiène en zone rouge.

Vous avez été


47860 visiteurs

Retrouvez les articles par leur date

mai 2020
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031