La tombe du plongeur, Paestum

La Tombe du Plongeur de dimension 215 x 100 x 80 cm a été réalisée au Ve siècle avant J-C, et retrouvée en Italie en 1968 par Mario Napoli. Elle est actuellement exposée au musée archéologique national de Paestum en Italie. La fresque de la Tombe du Plongeur est célèbre car elle est l’unique exemple de peinture pariétale décorative sur tombe. Cette fresque représente la vie dans la grande Grèce.

Les quatre parois intérieures de la tombe sont entièrement recouvertes de peinture et représentent un banquet.

Les côtés Sud et Nord de la tombe sont des peintures représentant des convives allongés sur des lits se divertissant (mangeant, buvant, jouant et écoutant de la musique). On peut également voir sur la paroi Nord une scène amoureuse homosexuelle. Ces scènes de banquet sont les dernières scènes heureuses du monde des vivants que le défunt verra.

Le côté Est représente un serviteur à côté d’un vase : c’est le côté où la tête se trouve. L’intérieur du vase symbolise l’élixir de jouvence c’est-à-dire la jeunesse et le commencement de la vie. Le mort ne peut pas voir cette scène, ce qui montre que sa jeunesse n’est plus.

Enfin, sur la paroi côté Ouest on trouve un cortège avec trois personnages. Le cortège illustrerait l’intégration du défunt à sa nouvelle vie après sa régénération par la mer, qui figure sur le couvercle.

Le couvercle est la face que le mort «voit». On peut observer un homme en train de plonger dans une mer qui celle-ci représenterait les Enfers, l’au-delà. Ce plongeon symboliserait la transition de sa vie passée vers une nouvelle vie dans l’au-delà. En effet, l’arbre situé derrière lui représenterait sa vie parmi les mortelles, et la branche cassée le malheur. L’arbre devant lui incarnerait la résurrection grâce à ses sept branches. Le chiffre sept est associé à la régénération.

On peut se demander si les peintures qui ornent la tombe sont vues par le défunt ou bien si elles permettent uniquement de rassurer les vivants.

Jade, Audrey, Clotilde, Dayane, Maëlys, Anna

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *