Le destin de Julie: une femme du XIXème siècle

Afficher l'image d'origine

J’ai trouvé ce livre assez bien même si par moment je n’arrivais pas trop à suivre le cours de l’histoire et l’évolution des personnages. L’histoire et très bien détaillée ce qui permet de se mettre à la place des personnages tout au long du récit.
Je pense que le livre La Femme de trente ans d’Honoré de Balzac, illustre bien la vie d’une femme de bonne famille au XIX siècle car, à cette époque, les femmes n’avaient pas autant de droits qu’ actuellement. Le fait qu’elle n’ose pas se séparer de son mari qu’elle n’aime plus car elle doit « obéir aux lois du monde » de son époque prouve bien l’évolution entre le XIXème et le XXIème siècles.

         « La physionomie des femmes ne commence qu’à trente ans. »

Léa Rouquet.

Une réflexion au sujet de « Le destin de Julie: une femme du XIXème siècle »

  1. Lorsque j’ai lu le titre ‘‘La femme de trente ans’’, je ne m’attendais pas à une histoire comme celle-ci. En effet avant la lecture du livre, pour moi trente ans était un âge banal, mais lors de la lecture , j’ai vu que Balzac a su décrire et expliquer qu’à partir de trente ans la vie d’une femme peut changer.
    J’ai trouvé ce livre assez difficile à lire à quelques moments, mais grâce aux détails des descriptions ,la lecture était plus fluide et compréhensible.
    Pour moi, à travers ce livre Balzac montre bien l’évolution de la vie de la femme et les différentes étapes qu’elle peut franchir à compter de trente ans à son époque.

    ‘‘Une femme de trente ans a d’irrésistibles attraits pour un jeune homme’’
    ‘La physionomie des femmes ne commence qu’à trente ans’’

    Jade CONDORET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *