Projets et progressions en Français.

Dernière mise à jour le 24/08/2022

En Français, je ne fais pas de programmation à proprement parlé en début d’année, mais je rédige plutôt un « projet d’enseignement » un peu exhaustif qui me sert de base. Ensuite nous avançons au rythme des élèves et parfois de nouveaux projets viennent se substituer à ceux qui étaient envisagés.

Voici pour exemple les projets envisagés en 6ème et 5ème :

En 6ème : Projet 6° 2022    Projet 6° 2021

En 5ème : Projet 5° 2020    Projet 5° 2021 Projet 5° 2022

Ensuite, je complète une progression à la fin de chaque période :

Mes progressions pour l’année 2018-2019 (celles de 2019-2020 n’étant pas significatives, je laisse celles de l’année précédente) : Progression Français 5ème 2018 Progression Français 6ème 2018

Mes progressions de l’année dernière (2021-2022) :
Progression Français 5ème 2021 Progression Français 6ème 2021

Voici également :
– la programmation de Segpachouette2019/2020 3ème et celle de 2018/2019,
– celle de segpachouette pour une classe de 5ème/4ème,
– les programmations de Sarah en 4° et 3° sur sa page Facebook et sur son blog.
– la programmation 6ème de P’tit blog de Segpa et celle de 4ème,
– les programmations de SEGPAventure pour la 4ème et la 3ème.

3 commentaires

  1. Bonjour,
    J’aime beaucoup cette organisation en tableau, c’est clair. Je débute en SEGPA et j’aurai les 4e en français. Comment as-tu ciblé telle et telle compétence en grammaire, orthographe…? Comment savoir si je dois prévoir de travailler sur l’imparfait/ le futur/ le passé composé? Je suppose que tous les élèves n’en sont pas au même point. Fais-tu des groupes de niveaux en travaillant par atelier à ce moment-là par ex? Si un élève n’a pas encore acquis le présent, j’imagine qu’on ne va pas le faire travailler sur le passé composé ? Merci

  2. J’ai la chance d’avoir des 6emes et 5emes où j’ai rapidement pris le parti de revoir toutes les bases. Avec du recul, il me paraît effectivement nécessaire de le faire. Pour ta progression, l’idéal serait de savoir ce qui a été fait en 6eme et 5eme. Sinon tu peux faire des évaluations ou encore tâter le terrain avec quelques rituels de grammaire et de conjugaison. Si tu fais des évaluations, tu peux positionner tes élèves en fonction d’une échelle type ceintures. En collectif, tu travailleras plutôt des notions qui n’ont pas été vues l’année précédente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.