Cours-Chapitre 3 : L’Europe des Lumières (XVIIIe s.)

Histoire

Lumières : Courant de pensée du XVIIIe siècle qui regroupe des savants et des penseurs voulant guider l’humanité sur le chemin du bonheur et du progrès.

Philosophe : Au XVIIIe siècle, personne qui cherche à comprendre le monde par la raison.

Fiche « Qu’est-ce que l’Ancien Régime en France au XVIIIe s ? »

A recopier dans le cahier.

*** Au XVIIIe siècle, la France est une monarchie absolue de droit divin. Sa société est fortement inégalitaire : la noblesse et le clergé, minoritaire en nombre, possèdent des privilèges dont ne bénéficie pas le Tiers-État, qui regroupe 97% de la population française. L’économie est contrôlée par le roi.

Monarchie absolue : régime politique où le roi détient à lui seul tous les pouvoirs (exécutif, législatif et judiciaire).

Monarchie de droit divin : régime politique où le roi prétend tenir son pouvoir de Dieu.

Société d’ordre : organisation de la société en trois groupes (ordres) inégaux : la noblesse, le clergé et le Tiers-État. Les deux premiers ordres dominent le troisième grâce à leurs privilèges.

Privilèges: droits accordés à la noblesse et au clergé pendant l’Ancien Régime et que ne possède pas le Tiers-État (ex : exemption de l’impôt sur les revenus, accession aux postes d’officiers…).***

En quoi la monarchie absolue et la société d’ordre sont-elles remises en cause par les Lumières au XVIIIe s ?

I- Diderot et Emilie du Châtelet, un homme et une femme des Lumières

Que nous apprennent les vies de Diderot et d’Emilie du Châtelet sur les Lumières européennes au XVIIIe s ?

Fiche « Que nous apprend la vie d’Emilie du Châtelet sur les Lumières européennes au XVIIIe s ? » OU « Que nous apprendre la vie de Denis Diderot sur les Lumières européennes au XVIIIe s ? »