Cours-Chapitre 3 : République et citoyenneté

EMC

République : régime politique dans lequel le pouvoir n’appartient pas à un seul, où les fonctions politiques ne sont pas héréditaires et procèdent de l’élection.

Démocratie : régime politique où le peuple est souverain (=où il détient le pouvoir), où les trois pouvoirs (exécutif, législatif et judiciaire) sont séparés et où les citoyens possèdent des droits et des libertés individuels.

Constitution : texte de loi suprême fixant le fonctionnement d’un Etat.

Qu’est-ce qu’être citoyen en France au sein de la Ve République ?

I- Avoir des droits et des devoirs

Que signifie être citoyen en France et dans l’Union européenne ?

A recopier dans le cahier

Avoir la nationalité française, c’est également acquérir la citoyenneté européenne. Le traité de Maastricht de 1992 fonde une citoyenneté européenne. Pour être citoyen européen, il faut avoir la nationalité d’un des 27 pays de l’Union européenne.

Etre citoyen signifie notamment avoir des droits et des devoirs. En France, tous les habitants en possèdent : les Français plus de droits mais aussi plus de devoirs que les étrangers résidant en France. Ainsi on peut donner deux définitions de la citoyenneté française : une citoyenneté politique pour les nationaux ; et une citoyenneté civile, sociale et économique pour tous les habitants du sol français.

Par ailleurs, la citoyenneté européenne donne, elle aussi ; des droits :

  • Droit de vote et d’éligibilité (être candidat) aux élections municipales et celles du Parlement européen pour les citoyens européens résidant dans un des 26 autres pays de l’Union européenne.
  • Liberté de circulation et de séjour dans un État-membre.***

Fiche « Comment obtient-on la nationalité française ? »

Fiche « Quels sont les droits et les devoirs des citoyens français et européens ? »