Semaine de l’Egalité-e, c’est quoi le programme ? Pour les 6e, 5e et 3e.

La semaine de l’Egalité-e aura lieu du 11 au 15 mars 2019. Elle s’organisera sur le même principe que l’an dernier : c’est surtout sur les 4e que la priorité est donnée, mais pas de panique les élèves des autres niveaux bénéficieront également d’activités spéciales. En effet, un certain nombre de professeurs proposeront des cours sur l’égalité filles-garçons à toutes leur classe en lien avec leur discipline.

Exemples de cours proposés : les inégalités homme-femme au travail ; déconstruire les stéréotypes à travers les contes de fées ; les femmes au Moyen Age, histoire et littérature ; les idées reçues sur la sexualité ; l’inégale répartition des tâches domestiques ; Mary Wolstonecraft ; les mariages, dans le théâtre de Molière à aujourd’hui…

Semaine de l’Egalité-e, c’est quoi le programme ? Pour les 4e.

La semaine de l’Egalité-e aura lieu du 11 au 15 mars 2019. Elle s’organisera sur le même principe que l’an dernier : c’est surtout sur les 4e que la priorité est donnée.Toutes les classes de 4e bénéficieront donc :

  • d’une intervention de 2h soit sur le cybersexisme soit sur la mécanique sexiste animée par l’association Ni putes ni soumises ;

  • de la projection d’un film Mustang suivi d’un débat ;

  • de la visite de deux expositions au sein du collège : une sur la mixité professionnelle et l’autre sur la place des femmes et des hommes dans l’Histoire, réalisée en 2014/2015 par des élèves du collège Paul Vaillant-Couturier (94) et du collège Pierre Vernotte (39) ;

  • et de cours sur l’égalité filles-garçons préparés et animés par les professeurs habituels des élèves.

Ci-dessous le planning de la semaine de l’Egalité-e pour les neufs classes de 4e du collège.

J’ai compris : un film qui lutte contre le sexisme

Découvrez le film des 5eC (année 2016-2017), J’ai compris, 1er prix du concours « Buzzons contre le sexisme » catégorie 9-14 ans :

Ce film est le résultat d'un long travail mené de décembre 2016 à mars 2017 par la classe de 5eC.

En décembre 2016, les élèves ont été sensibilisés au sexisme par Ambre Elhahad, chargée de mission droits des femmes de la ville de Champigny-sur-Marne durant 4 séances en non mixité filles/garçons, permettant ainsi de libérer la parole des jeunes. En parallèle, ils ont participé à différents ateliers et discutions avec Mme Glowacki-Labrette, leur professeure d’histoire-géographie sur la place des femmes en France et dans le Monde : la place des femmes en politique, la place des femmes dans le monde du travail, la place des femmes dans la sphère privée, les stéréotypes accolés aux femmes, les libertés individuelles des femmes (contraception, avortement…).

A partir de janvier, deux intervenants en audiovisuel, Lucas Bastian et Boris Salhaji, ont, eux aussi, accompagné les élèves dans la réalisation du court métrage. Après avoir été formés à la réalisation d'une fiction, les élèves ont écrits collectivement leur scénario puis se sont répartis les "rôles" : une productrice, deux machinistes, deux régisseuses, une maquilleuse, deux accessoiristes, un réalisateur, deux assistants réalisateurs, deux scriptes, trois cadreurs, deux opérateurs du son, deux éclairagistes, un assistant technique, onze acteurs et huit figurants. S'en sont suivies quatre demi-journées de tournage où tous se sont pleinement investis malgré un temps pas toujours clément !