Chapitre 2 : Richesse et pauvreté dans le Monde

Géographie

Comment sont réparties la richesse et la pauvreté dans le Monde ?

I- Etre riche et être pauvre dans le Monde

Que signifie être riche ? Que signifie être pauvre ?

Voir fiche définition de la richesse et de la pauvreté

Richesse = abondance de biens (maisons, voitures…) et revenus (salaires, loyers…). Elle permet d’assurer des conditions de vie confortables

Pauvreté = manquer d’argent pour vivre. Ne pas pouvoir accéder au bien-être (avoir accès à l’eau potable, à la nourriture, à un logement décent, à l’éducation, à la santé). Avoir des choix limités (par le manque d’argent, manque d’éducation…).

II- Des inégalités de développement à l’échelle planétaires (entre les Etats)

Comment mesurer le développement d’un Etat ? Quelles sont les inégalités de richesses à l’échelle du Monde ?

Voir fiche sur le niveau de développement dans le Monde (dont la carte de localisation)

Développement : capacité d’un Etat à satisfaire le bien-être de sa population (alimentation, accès à l’eau, aux soins, à l’éducation, au logement) grâce à la production de richesses.

IDH  : est un chiffre qui s’exprime entre 0 et 1. Il combine trois indices pour mesurer le bien-être des populations  : l’espérance de vie, le niveau d’éducation et le niveau de vie.

Pays développé : pays riche dans lequel l’ensemble des besoins essentiels est satisfait pour la quasi-totalité de la population.

Pays en développement  : pays pauvre dans lequel l’ensemble des besoins essentiels n’est pas satisfait pour une grande partie de la population

Pays émergent  : pays qui s’enrichit rapidement mais dont le niveau de développement est moyen : si les besoins essentiels de sa population sont de plus en plus satisfaits, encore un grand nombre de ses habitants vivent dans la pauvreté.

III- Des inégalités de développement à l’échelle des Etats et des villes

Quelles sont les inégalités à l’échelle des Etats et des villes dans le Monde ?

Voir fiche sur les inégalités à l’intérieur des Etats et des villes.


Fiche de révision

Je sais décrire :

  • les conditions de vie d’une population pauvre dans des pays en développement (en ville et à la campagne) et dans des pays développés.

  • les inégalités de richesse et de pauvreté dans le Monde

  • les inégalités de richesse et de pauvreté qui existe dans les pays développés et dans les pays en développement

  • les inégalités de richesse et de pauvreté au sein des villes

Je sais lire et décrire :

  • un planisphère donnant des informations sur la richesse et/ou la pauvreté (l’IDH)

Je maîtrise le vocabulaire clef du cours :

  • Richesse / pauvreté

  • Développement

  • IDH

  • bidonville

  • Pays développés / pays émergents / pays en développement

Chapitre 1 : La mise en place de nouveaux empires conquérants dans le bassin méditerranéen (VIe-XIIIe)

Histoire.

Après la séparation de l’empire romain en 395 et la chute de l’empire romain d’Occident en 476, seul un empire demeure autour du bassin méditerranéen, l’empire byzantin (ancien empire romain d’Orient).

Cependant, deux nouveaux empires apparaissent autour de la Méditerranée à partir du VIIe s : l’empire carolingien et un empire arabe. Ainsi, trois empires sont en contact au IXe s. autour du bassin méditerranéen

Empire : Territoire non délimité par des frontières, réunissant des peuples sous une autorité unique, l’empereur, dont la volonté est d’étendre son territoire par des conquêtes.

Comment s’exerce et s’organise le pouvoir impérial en terres chrétiennes et d’Islam au début du Moyen Age (VIe-XIIIe s) ?

I- Deux empires chrétiens, héritiers de l’empire romain

A- L’empire byzantin : un empire chrétien orthodoxe gouverné par un basileus

En quoi les mosaïques de Ravenne témoignent-elles et permettent – elles de caractériser l’empire Byzantin ?

Voir la fiche sur les mosaïques de Ravenne.

Schisme : Division de l’Église chrétienne en deux Églises distinctes.

B- L’empire carolingien : un empire qui espère retrouver la grandeur de l’empire romain d’Occident

En quoi la chapelle impériale d’Aix-la-Chapelle permet-elle de caractériser l’empire carolingien et le pouvoir de son empereur ?

Voir les fiches sur Aix-la-Chapelle et Charlemagne

II- Un monde chrétien fragilisé par un empire musulman

A- La naissance d’une religion nouvelle et l’extension d’un empire arabo-musulman

Comment se construit et évolue le nouvel arabo-musulman du VIIe au XIIIe s ?

Voir la fiche sur la fondation de l’islam

Prophète : une personne qui transmet la parole de Dieu.

Le calife est le chef militaire et religieux des musulmans.

B- Le rayonnement de l’empire arabo-musulman et le pouvoir des califes

Comment la ville de Bagdad exprime-t-elle la puissance du calife ?

Voir les fiches sur Bagdad

Les dynasties de l’empire arabo-musulman développent de nombreuses villes qui sont des carrefours commerciaux entre l’Europe, l’Afrique et l’Asie. Ces villes s’enrichissent et deviennent des centres culturels et artistiques importants comme Damas ou Bagdad. De magnifiques mosquées sont construites. Cela renforce le pouvoir important des califes.

Conclusion

Voir le tableau de comparaison des trois empires


Fiche de révision

Je maîtrise le vocabulaire clef du cours :

  • empire

  • schisme

  • prophète

  • calife

Je sais situer dans le temps :

  • les trois empires étudiés : empire byzantin : VIe s-XVe s. ; empire carolingien : 800-843 ; empire arabo-musulman : VIIe-XIIIe s.

Je sais localiser et situer dans l’espace :

  • les trois empires au IXe s

  • les capitales des empires : Aix-la-Chapelle, Constantinople, Bagdad

  • les autres villes importantes  : Médine, La Mecque, Jérusalem, Rome

Je sais expliquer :

  • les pouvoirs des empereurs : de l’empire byzantin (le basileus) ; de l’empire carolingien ; de l’empire arabo-musulman (le calife)

  • le schisme de Constantinople (1054).

Je sais raconter :

  • la fondation de l’islam et de l’empire arabo-musulman à travers les épisodes de la vie de Mahomet étudiés en classe dont l’Hégire (622)

  • comment évolue les territoires arabo-musulmans du VIIe au XIIIe s.

  • comment prennent fin les empires byzantin et carolingien.

Je sais décrire :

  • des aspects de la civilisation arabo-musulmane (sciences, villes, arts…)

Je sais décrire et expliquer :

  • une œuvre d’art qui nous montre les pouvoirs et la puissance d’un empereur.

Compétences travaillées au cours du cycle 4 en histoire-géographie.

Le cycle 4 est composé des niveaux de 5e, 4e et 3e. Voici l’ensemble des compétences travaillées en histoire-géographie lors de ce cycle. Ces compétences devraient être maitrisées à la fin du cycle 4, c’est-à-dire en fin de 3e.

Se repérer dans le temps : construire des repères historiques (domaines 1, 2 et 4)

  • Situer un fait dans une époque ou une période donnée
  • Ordonner des faits les uns par rapport aux autres
  • Mettre en relation des faits d’une époque ou d’une période donnée
  • Identifier des continuités et des ruptures chronologiques pour s’approprier la périodisation de l’histoire et pratiquer de conscient allers-retours au sein de la chronologique.

Se repérer dans l’espace : construire des repères géographiques (domaines 1, 2 et 4)

  • Nommer et localiser les grands repères géographiques
  • Nommer, localiser let caractériser un lieu dans un espace géographique
  • Nommer, localiser let caractériser des espaces plus complexes
  • Situer des lieux et des espaces les uns par rapports aux autres
  • Utiliser des représentation analogiques et numériques des espaces à différentes échelles ainsi que différente modes de projection.

Raisonner, justifier une démarche et les choix effectués (domaines 1 et 2)

  • Poser des questions, se poser des questions à propos de situations historiques et/ou géographiques
  • Construire des hypothèses d’interprétation de phénomène historique ou géographique
  • Vérifier des données et des sources.
  • Justifier une démarche, une interprétation

Analyser et comprendre un document (domaines 1 et 2)

  • Comprendre le sens général d’un document.
  • Identifier le document et son point de vue particulier.
  • Extraire des informations pertinentes pour répondre à une question portant sur un document ou plusieurs documents, les classer, les hiérarchiser.
  • Confronter un document à ce qu’on peut connaître par ailleurs du sujet étudié.
  • Utiliser ses connaissances pour expliciter, expliquer le document et exercer son esprit critique

Pratiquer différents langages en histoire et en géographie (domaines 1, 2 et 4)

  • Écrire pour construire sa pensée et son savoir, pour argumenter et écrire pour communiquer et échanger.
  • S’exprimer à l’oral pour penser, communiquer et échanger.
  • Connaître les caractéristiques des récits historiques et des descriptions employées en histoire et en géographie, et en réaliser.
  • Réaliser des productions graphiques et cartographiques.
  • Réaliser une production audio-visuelle, un diaporama.
  • S’approprier et utiliser un lexique spécifique en contexte.
  • S’initier aux techniques d’argumentation.

Coopérer et mutualiser (domaines 2 et 3)

  • Organiser son travail dans le cadre d’un groupe pour élaborer une tâche commune et/ou une production collective et mettre à la disposition des autres ses compétences et ses connaissances.
  • Adapter son rythme de travail à celui du groupe.
  • Discuter, expliquer, confronter ses représentations, argumenter pour défendre ses choix.
  • Négocier une solution commune si une production collective est demandée.
  • Apprendre à utiliser les outils numériques qui peuvent conduire à des réalisations collectives

S’informer dans le monde numérique (domaines 1, 2 et 3)

  • Connaître différents systèmes d’information, les utiliser.
  • Trouver, sélectionner et exploiter des informations.
  • Utiliser des moteurs de recherche, des dictionnaires et des encyclopédies en ligne, des sites et des réseaux de ressources documentaires, des manuels numériques, des systèmes d’information géographique.
  • Vérifier l’origine/la source des informations et leur pertinence.
  • Exercer son esprit critique sur les données numériques, en apprenant à les comparer à celles qu’on peut tirer de documents de divers types.