Les 3eB aux archives départementales

Dans le cadre de leur EPI sur les mémoires de la Première Guerre mondiale, les 3eB, accompagnés de Mmes Glowacki-Labrette et Lardeau, se sont rendus aux archives départementales du Val-de-Marne où ils ont travaillé sur les monuments aux morts. Après avoir identifier la symbolique des différents éléments d’un monument aux moments, ils ont créé leur propre monument aux morts pour enfin écrire le discours du maire lors de sa supposée d’inauguration.

Semaine de l’Egalité-e, c’est quoi le programme ? Pour les 6e, 5e et 3e.

La semaine de l’Egalité-e aura lieu du 11 au 15 mars 2019. Elle s’organisera sur le même principe que l’an dernier : c’est surtout sur les 4e que la priorité est donnée, mais pas de panique les élèves des autres niveaux bénéficieront également d’activités spéciales. En effet, un certain nombre de professeurs proposeront des cours sur l’égalité filles-garçons à toutes leur classe en lien avec leur discipline.

Exemples de cours proposés : les inégalités homme-femme au travail ; déconstruire les stéréotypes à travers les contes de fées ; les femmes au Moyen Age, histoire et littérature ; les idées reçues sur la sexualité ; l’inégale répartition des tâches domestiques ; Mary Wolstonecraft ; les mariages, dans le théâtre de Molière à aujourd’hui…

Chapitre 7 : La vie démocratique de la Ve République

EMC

Démocratie : régime politique où le peuple est souverain (=où il détient le pouvoir), où les trois pouvoirs (exécutif, législatif et judiciaire) sont séparés et où les citoyens possèdent des droits et des libertés individuels.

En quoi la Ve République est-elle une démocratie ? Quels en sont les différents aspects ?

I- La vie politique

Comment fonctionne le régime démocratique de la Ve République ? Comment un citoyen peut-il s’impliquer dans la vie politique de la France ?

DM sur la vie politiques

Fiche de correction du DM

La séparation des pouvoirs garantie de la démocratie. Les pouvoirs centraux de l’Etat sont constitués par :

  • le pouvoir exécutif :

    • le président de la République : il est élu au suffrage universel direct (depuis 1962) pour cinq ans (depuis 2000), il nomme le gouvernement, dirige la diplomatie et est chef des armées ; il peut dissoudre l’Assemblée nationale et prendre les pleins pouvoirs en cas de crises graves

    • le gouvernement : il est dirigé par le Premier Ministre et est composé de Ministres et Secrétaires d’Etat ; il est nommé par le Président de la République ; il est chargé de conduire la politique nationale ; il est responsable devant le Parlement ; il propose des lois ; ils nomme les préfets, recteurs d’académie…

La Ve République est donc un régime semi-présidentiel.

  • le pouvoir législatif :

le parlement : il est composé de deux chambres, l’Assemblée nationale et le Sénat. Les députés et les sénateurs, modifient, débattent (navette parlementaire) puis adoptent ou rejettent les textes de lois proposés. Les députés sont élus tous les cinq ans au suffrage universel direct. Les sénateurs sont élus pour six ans au suffrage universel indirect.

Tous sont contrôlés par des conseils indépendants : Conseil constitutionnel, Conseil d’Etat, Cour des comptes.

Pouvoir exécutif : pouvoir de faire appliquer les lois.

Pouvoir législatif : pouvoir de faire (de voter) les lois.

À suivre…

Chapitre 6 : Les espaces à faible densité et leurs atouts

Géographie

Densité de population : nombre d’habitants dans un espace d’un kilomètre carré (km2)

Un espace à faible densité : un espace où la densité est inférieure à 30 habitants/km2

Quelles sont les dynamiques des espaces à faible densité français ?

I- Etudes de cas : le Cantal, la Champagne, le Périgord et le massif de la Vanoise, des espaces à faible densité aux dynamiques variées

Comment fonctionne chacun de ces espaces à faible densité ? Quelles dynamiques suivent-ils ?

Fiche de collecte d’informations sur le Cantal, la Champagne, le Périgord ou le massif de la Vanoise

Fiche de mise en commun avec les bilans de chaque EDC

II-Les espaces à faible densité français : entre contraintes et atouts

Quels sont les contraintes et les atouts des espaces à faible densité en France ?

Fiche points communs espaces à faible densité + néo-ruraux

Acteur : personne ou ensemble de personne qui agissent sur un espace par leurs décisions et leur mode de vie.

Parc national et parc naturel régional : espace où la faune et la flore sont préservées grâce à une réglementation rigoureuse des activités humaines.

Conflit d’usage : opposition entre différents acteurs autour de l’utilisation d’un espace ou d’une ressource.

Patrimoine : ensemble de sites historiques et naturels, des monuments hérités du passé.

Néo-ruraux : population urbaine qui s’installe dans l’espace rural.

Zone de revitalisation rurale (ZRR) : territoire rural qui rencontre des difficultés économiques aidés par l’État : les entreprises qui y sont implantées peuvent bénéficier d’avantages fiscaux, notamment lors de leur création.

Fiche de conclusion : croquis sur les espaces à faible densité


Fiche de révision

Je sais situer et localiser :

  • Les espaces à faible densité étudiés en classe : le Cantal, la Champagne, le Périgord et le massif de la Vanoise

  • Les espaces à faible densité : la « diagonale du vide », les massifs montagneux…

Je sais décrire et expliquer :

  • Les points communs entre tous les espaces à faible densité : espaces ruraux…

  • Les difficultés de certains de ces espaces : vieillissement de la population, déserts médicaux, enclavement…

  • Les atouts de certains de ces espaces : tourisme, environnement…

  • Les nouvelles dynamiques de certains de ces espaces : arrivée de néo-ruraux, attraction des espaces plus au Sud, conflits d’usage…

Je sais réaliser un croquis sur :

  • Les espaces à faible densité

Je maîtrise le vocabulaire :

  • espace à faible densité

  • acteur

  • ZRR

  • Conflit d’usage

  • Patrimoine

  • Parcs naturels

  • Néo-ruraux

Chapitre 5 : Expériences totalitaires et démocraties fragilisées dans l’entre-deux-guerres

Histoire

Fiche régimes politiques en Europe dans les années 30.

Démocratie : régime politique où le peuple est souverain (=où le peuple détient le pouvoir).

Dictature : régime politique dans lequel un homme ou un parti exerce le pouvoir sans contrôle.

Régime totalitaire : dictature qui, par un ensemble de moyens, cherche à obtenir la soumission et l’obéissance de la société

Comment les régimes totalitaires menacent-ils les démocraties dans l’Europe de l’entre-deux-guerres ?

I- L’URSS : un régime totalitaire basé sur une idéologie communiste

A- La naissance de l’URSS et le rôle de Lénine

Comment Lénine met-il en place le régime soviétique ?

Fiche Lénine et mise en place URSS

idéologie : un ensemble d’idées politiques, économiques et sociales qui visent à organiser le fonctionnement d’un Etat

communisme : une idéologie qui prône la mise en commun des moyens de production (usines terres, transports) pour établir l’égalité des revenus entre tous.

propagande  : ensemble des actions mises en oeuvre par un Etat qui mobilise tous les moyens d’information pour propager des idées une idéologie afin d’y faire adhérer sa population.

B- L’URSS de Staline : un régime totalitaire communiste

Comment Staline contrôle-t-il toute la vie politique, économique et sociale de l’URSS ? Comment l’idéologie communiste marque-t-elle ce régime totalitaire ?

Fiche tableau, caractéristiques URSS de Staline

goulags : camps de travail, de concentration soviétiques en Sibérie

koulaks : paysans aisés propriétaires de leurs terres

NKVD : police politique de l’URSS

collectivisation : mise en commun des moyens de production (terres, usines, transports)

Un kolkhoze : une exploitation agricole collective où un groupe de paysans travaillent ensemble en mettant en commun leurs terres, outils et bétails.

plan quinquennal : plan décidé par un Etat, qui fixe les objectifs de production pour les cinq ans à venir.

culte de la personnalité : ensemble des moyens de propagande qui veut convaincre une population que le chef de l’Etat est un être presque surhumain, une divinité

Fiche affiche propagande soviétique faite en AP (voir fin du cahier)

II- L’Allemagne nazie : un régime totalitaire porté par une idéologie raciste, antisémite et guerrière

A- L’arrivée au pouvoir d’Hitler et l’installation du régime nazi

Comment Hitler parvient-il à mettre en place une dictature nazie ?

Fiche arrivée au pouvoir d’Hitler

B- Le régime nazi : un Etat totalitaire, raciste, antisémite et guerrier

Comment Hitler (1933-1945) contrôle-t-il toute la vie politique, économique et sociale de l’Allemagne nazie ? Comment l’idéologie nazie marque-t-elle ce régime totalitaire ?

Fiche caractéristiques Allemagne nazie sous Hitler

camps de concentration : camps où sont enfermés les individus jugés dangereux par les nazis. Ils sont soumis au travail forcé, à peine nourris, maltraités..

antisémitisme : haine des Juifs.

Gestapo : la police politique nazie, chargée de traquer les opposants du régime.

SS (« escadron de protection ») : service d’ordre du parti nazi, spécialement chargé de la protection d’Hitler. Les SS portent un uniforme noir.

Anschluss (« réunion ») : le rattachement de l’Autriche à l’Allemagne, au IIIe Reich, en 1938.

III- Des démocraties fragilisées : l’exemple de la France et du Front populaire

A- Des crises qui fragilisent les démocraties et qui favorisent l’arrivée au pouvoir du Front populaire en France

Dans quel contexte politique, social et économique le Front populaire arrive-t-il au pouvoir ?

Fiche chansons arrivée au pouvoir du Front populaire

Front populaire : alliance des trois partis de gauche (les radicaux, les socialistes de la SFIO et les communistes du PCF) pour les élections législatives de 1936. Elle gouverne la France de 1936 à 1938.

Ligue : une organisation para-militaire (=qui ressemble à l’armée mais qui n’est pas une armée officielle)

Fascisme : idéologie fondée sur l’exaltation de la nation (présentée comme supérieure), le culte du chef, l’esprit guerrier et induis donc une dictature.

B- Des démocraties impuissantes pour résoudre les crises et face à la montée de l’Allemagne nazie

Les réformes mises en place par le Front populaire parviennent-elles à renforcer la démocratie française ? Comment la démocratie française réagit-elle face à la montée du nazisme ?

Fiche : victoires et échecs du front populaire + démocraties face à Hitler


Fiche de révision

Je sais situer et localiser :

  • les régimes totalitaires de l’entre-deux-guerres

  • les démocraties européennes de l’entre-deux-guerres.

Je connais et je sais utiliser les repères suivants :

  • Prise de pouvoir par Staline : 1924

  • Les Grands procès de Moscou : 1938

  • Prise de pouvoir par Hitler : 1933

  • les lois de Nuremberg : 1935

  • Victoire électorale et lois sociales du Front populaire : 1936

Je sais raconter et expliquer :

  • la mise en place du pouvoir nazi

  • l’arrivée du Front populaire au pouvoir en France en 1936

  • la réaction des démocraties européennes face à Hitler.

Je sais décrire et expliquer :

  • les caractéristiques du régime soviétique

  • les caractéristiques du régime nazi

Je sais décrire :

  • les principales mesures prises par le Front populaire

Je maîtrise le vocabulaire clef du cours :

  • Démocratie / dictature / régime totalitaire

  • communisme

  • collectivisation / kolkhoze

  • propagande / culte de la personnalité

  • koulak

  • goulag

  • NKVD

  • antisémitisme

  • SS / Gestapo

  • Front populaire

  • ligue / fascisme