Cours-Chapitre 2 : Les aires urbaines dans une France mondialisée

Géographie.

Une aire urbaine : un espace urbain constitué d’une ville-centre, de banlieues et d’une couronne périurbaine.

Mondialisation : mise en relation des différentes parties du monde sous l’effet de l’accélération des échanges, favorisée par les progrès des transports et des télécommunications. Elle transforme les territoires et les sociétés.

Comment les aires urbaines organisent-elles le territoire français et le mettent-elles en lien avec le reste du Monde ?

I- Etude de cas : une aire urbaine capitale, Paris

Comment l’aire urbaine de Paris s’organise-t-elle ? Quelle est la place de l’aire urbaine de Paris en France et dans le Monde ?

Fiches de l’escape game : « Comment s’organise l’aire urbaine de Paris ? » et « Quelle est la place de l’aire urbaine parisienne dans le Monde ? »

Cours – Chapitre 1 : Civils et militaires dans la Première guerre mondiale

Histoire

La Première Guerre mondiale est une guerre totale car elle mobilise l’ensemble d’une société (les Hommes, les moyens économiques, politiques…).

Elle oppose la Triple Entente (France, Royaume-Uni et Russie puis Etats-Unis) aux empires centraux (Allemagne, Autriche-Hongrie et empire ottoman).

En quoi la Première Guerre mondiale (1914-1918) est-elle une guerre totale qui mobilise tant les militaires que les civils ? Comment bouleverse-t-elle les Etats et les sociétés ?

I- Une guerre longue et mondiale : les grandes phases de la guerre

Comment s’est déroulée la Première Guerre mondiale ?

Fiche « Comment s’est déroulée la Première Guerre mondiale ? »

A recopier dans le cahier.

*** Front : espace de contact entre deux armées adverses.

Guerre de mouvement : expression qui désigne le fait que les armées pratiquent des offensives rapides dans le but de vaincre rapidement l’adversaire.

Guerre de position : expression qui désigne le fait que les armées n’arrivant plus à se vaincre, s’immobilisent face à face dans les tranchées.

Un armistice est un accord entre des adversaires pour mettre fin aux combats.

Un traité de paix règle la fin d’un conflit, il fixe les règles de la paix, ce que le vaincu doit au vainqueur. Il met définitivement fin à la guerre. ***

Corrigez de votre frise à faire à partir de la frise ci-dessous.

II- Une guerre caractérisée par une violence de masse qui touche les militaires comme les civils

violence de masse : ensemble des violences destructrices, très meurtrières, qui affectent aussi bien les combattants (les soldats) que les non-combattants (les civils).

Fiche « Quelles violences les soldats de la Première Guerre mondiale subissent-ils ? » + développement construit fait en AP

Fiche « Comment les civils sont-ils impliqués dans la Première Guerre mondiale et la subissent-ils ? »

A recopier dans le cahier.

*** A- La bataille de Verdun, l’exemple d’une guerre de tranchées d’une extrême violence

Quelles violences les soldats de la Première Guerre mondiale subissent-ils ?

La bataille de Verdun est une bataille très longue (10 mois en 1916) de la Première Guerre mondiale. Elle oppose les forces allemandes aux forces anglaises et françaises.

Dans les tranchées, l’essentiel de la vie quotidienne des soldats est marqué par l’attente angoissante du combat à venir. Les « poilus » doivent donc composer avec l’ennui et la terreur des futurs moments d’assaut, particulièrement dangereux. De plus, les conditions de vie sont très rudes: la boue, le froid pendant l’hiver, les rats, les poux, les cadavres et la maladie sont le quotidien des soldats. La dignité humaine est donc bafouée : ces conditions sont déshumanisantes.

La bataille de Verdun est caractéristique d’une guerre d’une violence extrême où l’utilisation massive d’un armement nouveau – obus d’artillerie de gros calibre, gaz asphyxiants… – est très meurtrière (on parle de guerre industrielle). Ces armes nouvelles tuent en masse et créé un rapport nouveau à la mort (distanciation….). Certains historiens parlent d’animalisation des soldats pour montrer l’extrême cruauté qu’engendrent les violences des combats.

Ainsi, le bilan humain à Verdun, 143 000 morts côté allemand et 163 000 côté français, mais aussi sur l’ensemble de la guerre avec plus de 9 millions de soldats tués et 6 millions de mutilés (les « gueules cassées »), prouve, une fois encore, la brutalité du conflit. A ces chiffres, il convient d’ajouter les traumatismes psychologiques des combattants (14% des survivants sont atteints de troubles psychologiques). Il s’agit donc bien d’une guerre de masse.

B- Les civils : des victimes et des acteurs de la guerre

Comment les civils sont-ils impliqués dans la Première Guerre mondiale et la subissent-ils ?

Propagande : ensemble des actions mises en œuvre par un Etat qui mobilise tous les moyens d’information pour propager des idées, une idéologie afin d’y faire adhérer sa population.

En métropole comme dans les colonies, les civils participent, eux aussi, à l’effort de guerre.

Les femmes et les hommes plus âgés remplacent les hommes jeunes partis à la guerre dans les usines (principalement d’armement) et dans les champs. De plus, de nombreuses femmes s’engagent comme infirmières pour soigner les soldats blessés.

De plus, sollicités par la propagande offensive qui transforme l’adversaire en monstre barbare, les civils participent financièrement à la guerre : ils contribuent aux emprunts de guerre qui permettent aux Etats d’entretenir leur armée.

Enfin, les civils sont également les victimes de la guerre. Ils subissent des privations alimentaires. Près des fronts de bataille, les bombardements des villes sont meurtriers. Dans les zones occupées, de nombreux pillages et viols sont perpétrés.***

Livret « En quoi le génocide arménien est-il caractéristique de la violence de masse de la Première Guerre mondiale ? » OU

Livret « En quoi la Première guerre mondiale bouleverse-t-elle en profondeur la Russie en provoquant des révolutions ? » OU

Livret « Quelles sont les conséquences de la Grande Guerre sur les Etats et leurs populations ? »

 

Pour réviser, vous pouvez vous aider de ce quizz là (il vous permettra aussi d’en apprendre plus sur certaines batailles que nous n’avons pas étudiées en classe).

Des jeux pour réviser les repères temporels du brevet

Les repères temporels sont étudiés tout au long de l’année au cours des différents chapitres d’histoire, mais vous pouvez dès à présent les apprendre/réviser en jouant à ce jeu ou à celui-ci ou encore à celui-là ou finalement à ce dernier !

A la fin de chaque chapitre d’histoire de l’année, sera indiqué le lien vers le jeu correspondant.

Bons jeux à tou.te.s !

Des jeux pour réviser les repères spatiaux du brevet

Les repères spatiaux sont étudiés tout au long de l’année au cours des différents chapitres de géographie, mais vous pouvez dès à présent les apprendre/réviser en jouant à ces jeux de localisation.

A la fin de chaque chapitre de géographie de l’année, sera indiqué le lien vers le jeu correspondant.

Bons jeux à tou.te.s !