Des territoires inégalement intégrés à la mondialisation

Etude de cas : New York, une ville mondiale

Problématique : en quoi New York est-elle une ville mondiale ?

I. Un carrefour de la mondialisation

A) Une capacité de commandement planétaire, par la concentration des fonctions :

a) politiques / diplomatiques : le siège de l’ONU

b) économiques et financières :

c) culturelles : grandes universités, musées et institutions culturelles, spectacles

B) Une métropole attractive au coeur des réseaux de communication

a) un hub mondial et une plateforme multimodale (le premier port atlantique)

b) une attractivité planétaire : une ville cosmopolite et touristique

II. Les conséquences socio-spatiales de la mondialisation

A) L’organisation concentrique de l’aire urbaine de New York

B) Une métropole très marquée par la ségrégation sociale et ethnique (et la gated community de Seagate)

III. Les défis new-yorkais du développement durable

A) Réduire la fragmentation socio-spatiale croissante et la « gentrification« 

B) Lutter contre la forte congestion des transports

C) Gérer les risques en aménageant les fronts d’eau

D) Améliorer le cadre de vie : exemples de la High Line et des fermes et jardins communautaires urbains

 

Cours : Des territoires inégalement intégrés à la mondialisation

Problématique :

  • Quelle typologie des territoires peut-on établir en fonction de leur inégale intégration à la mondialisation ?
  • Quelles sont les caractéristiques des pôles et espaces majeurs de la mondialisation et des territoires restés en marge ?

notion-clé (mais discutée) : centre/périphérie : un centre est un pôle ou une région qui joue un rôle d’impulsion et de direction. Les périphéries sont les espaces sous domination d’un centre (périphéries intégrées si elles sont bien reliées à un centre, marges pour les autres)?

I. À l’échelle mondiale : de la Triade à un monde polycentrique

  1. La domination des trois pôles de puissance de la Triade
  2. Vers un monde polycentrique : BRICS en crisepays émergents (et quelle liste ?) qui restent fragiles. Pour aller plus loin : d’autres classifications des émergents

II. À d’autres échelles (régionale et locale), d’autres pôles et d’autres espaces majeurs de la mondialisation 

  1. Les villes mondiales (leur PIB en 2012 et la croissance urbaine depuis 2005), l’archipel mégalopolitain mondial (cartographié) et les mégalopoles (États-Unis, Europe, Japon)
  2. Des interfaces : espaces frontaliers,  façades littorales
  3. Des périphéries intégrées et des territoires qui misent sur la mondialisation : territoires de l’innovation, zones franches, paradis fiscaux

III. Quels sont les territoires en périphérie de la mondialisation ?

  1. Existe-t-il encore des États en marge de la mondialisation ? Pays en développementPMA : des territoires en marge, États volontairement fermés, pays enclavésÉtats faillis
  2. À l’échelle nationale, des inégalités sociales et territoriales
  3. À l’échelle urbaine, la marginalisation des oubliés/exclus de la croissance : les disparités socio-spatiales :

Les espaces maritimes : approche géostratégique

Voici, sur le blog d’un collègue, en plus de liens et infographies utiles, un croquis très bien fait sur le sujet.

Problématiques :

  • De quelle façon la mondialisation influe-t-elle sur la géostratégie des espaces maritimes .
  • Pourquoi le contrôle de ces espaces est-il essentiel ?
  • Dans quelle mesure la géostratégie des espaces maritimes est-elle révélatrice de la hiérarchie des puissances dans la mondialisation ?

I. La mondialisation a accru l’importance géostratégique des mers et des océans

II. La géostratégie des espaces maritimes est aussi le reflet de la hiérarchie des puissances et de son évolution

III. Cette appropriation provoque des tensions internationales

Le projet d’une Europe politique depuis 1948

PROBLÉMATIQUE : En quoi la construction européenne a-t-elle sans cesse oscillé entre construction économique et projet de construction politique depuis 1948 ?

Chronologie des grandes étapes de la construction européenne

Les étapes de la construction européenne en vidéo

I. La naissance d’un projet d’Europe politique (1948 – 1957)

A) Pourquoi l’idée européenne s’impose-t-elle après 1945 ?

B) L’échec de l’Europe fédérale

C) La naissance de la Communauté Economique Européenne (CEE)

II. La CEE : un projet économique fort, un projet politique en construction (1957 – 1989)

A) Un projet économique fort

B) Un projet politique en construction

C) Les limites de la CEE

III. Le projet politique européen depuis 1989

A) Les répercussions de l’effondrement du bloc communiste en Europe

B) De la CEE à l’Union européenne (1989 – 1992)

C) La crise du projet européen

Un produit mondialisé : le vin

En quoi le vin est-il un produit mondialisé ?

RAPPEL : à consommer avec modération !

Introduction : le vin avec James Bond, au cinéma, dans les séries TV

Pour aller plus loin : histoire de la vigne et du vin de la Méditerranée au monde (avec les dernières découvertes archéologiques et en fonction de certaines conditions)

I. La mondialisation de la production, de la consommation et du marché

Données générales :

A) L’Europe domine la production mais un « Nouveau Monde » du vin émerge

B) Une consommation mondiale qui se transforme

C) Un marché mondialisé

 

II. Acteurs et transformations de la filière viticole

A) Deux modèles de viti/viniculture

B) La multiplication des acteurs

C) Le rôle des États et la gouvernance mondiale

III. Limites et débats de la mondialisation viticole

La mondialisation : processus, acteurs et débats

Introduction : La mondialisation, un long processus

I. Un monde de flux et de mobilités : le coeur de la mondialisation

  • La mondialisation, ce sont des flux et des réseaux de villes, de routes, de voies aériennes et maritimes, comme le montre cette impressionnante vidéo… Et pour voir la mondialisation en direct : le trafic maritime (en crise) et le trafic aérien (sur 24 h)

A) Flux de marchandises, de capitaux et de services

B) Flux migratoires

II. Facteurs et acteurs de la mondialisation

A) Les facteurs de l’accélération de la mondialisation depuis les années 1970-1980 

B) Les acteurs de la mondialisation

III. La mondialisation en débat

Conclusion

Un peu de prospective : le monde en 2050

Villes (Sciences Po)

Un gros dossier de Métropolitiques sur les villes (30 articles, il faut fouiller et fouiller aussi sur la page d’accueil du site…) et le gros dossier de Géoconfluences sur le même sujet

I. Croissance urbaine et contrastes socio-spatiaux

Un peu de vocabulaire : périurbanisation, rurbanisation, et le glossaire sur la ville et les métropoles

A) La croissance urbaine

C) Les contrastes socio-spatiaux

II. La gestion des problèmes de mobilité

III. Vers un aménagement durable des villes ?

IV. L’imaginaire urbain

 

Gouverner la France depuis 1946 : État, gouvernement, administration. Héritages et évolutions

Problématique : comment le modèle français d’État s’est-il mis en place après 1946 et quelles évolutions profondes a-t-il connues depuis cette date ?

I. Les réformes de la IVe République

A) Le retour à un régime parlementaire fragile

B) La réorganisation de l’administration

C) L’État-providence moteur de la modernisation

II. Un État qui se renforce sous de Gaulle et ses successeurs

A) La Ve République : l’État gaullien dominé par l’exécutif

B) Un État entrepreneur qui transforme la société et le pays

C) L’État face à la crise économique et sociale après 1975

III. Mutations ou remise en cause du rôle de l’État depuis les années 1980 ?

A) Un État fragilisé entre alternances et cohabitation

B) Le désengagement de l’État dans un contexte concurrentiel européen et mondial

C) Recul ou réorganisation de l’État ?

Sociétés et cultures urbaines au Moyen Age – Paris et Venise du XIe au XIIIe siècles

En quoi le renouveau des villes en Occident entre le XIe et le XIIIe siècle donne-t-il une place spécifique à des sociétés urbaines novatrices dans le cadre de la civilisation féodale?

Étude de documents sur Paris:

Étude de documents sur Venise:

Médias et opinion publique dans les grandes crises politiques en France depuis l’Affaire Dreyfus

Problématique : Comment les médias ont-ils contribué à la formation et à l’expression de l’opinion publique ainsi qu’à sa prise en compte dans la vie politique française depuis l’affaire Dreyfus ?

I. De la fin du XIXe aux années 1930 : affrontements médiatiques et divisions de l’opinion publique autour des valeurs républicaines

A) Une presse libre pour une expression démocratique à la fin du XIXe siècle

B) La presse écrite, une puissance d’opinion dans l’affaire Dreyfus

– l’affaire Dreyfus (1894-1906)

C) Nouveaux médias et contrôle de l’opinion dans les années 1920-1930

– la crise du 6 février 1934

  • présentation de la crise en vidéo et par l’émission « 2000 ans d’histoire » des émeutes avec l’historien Pascal Ory, en deux parties et avec des archives sonores
  • quelques extraits de la presse sur la crise, avec une chanson interprétée Albert Préjean, « On ne voit ça qu’à Paris » (juillet 1934), tirée du film La Crise est finie (1934)

II. L’État et les débuts de la révolution audiovisuelle (années 1930 – années 1950)

A) La « guerre des ondes » en 1940-1945

B) Reconfiguration du paysage médiatique après la guerre

C) Un contrôle accru de l’État sur la presse

– la crise du 13 mai 1958

III. Libéralisation et diversification des médias au temps de la société de communication (depuis les années 1960)

A) Mai 1968 : crise politique, crise des médias

B) Libéralisation et éclatement du paysage médiatique depuis les années 1970

C) Nouveaux médias, nouvelles pratiques depuis les années 1990

– la crise du 21 avril 2002

  • le choc des résultats du 1er tour des présidentielles le 21 avril 2002 au JT de 20h de France 2
  • un résumé pratique de la crise par France 3, qui insiste sur le rôle des sondages et sur l’importance de la télévision dans la campagne électorale
  • le zapping de Canal+ sur toute la campagne des présidentielles à la télévision 
  • la question des sondages en 2002… mais déjà pour les présidentielles de 1995… Reste que pour les présidentielles 2012 (idem en 2017), la télévision et la presse sont toujours friandes de sondages. Mais il y a un nouveau venu pour l’opinion publique : Internet (voir le début de l’émission)
  • les sondages font-ils l’opinion en 2012 ? France-Soir essaye d’apporter une réponse, avec un classique de la télévision : le micro-trottoir, encore moins scientifique qu’un sondage…

 

Vous trouverez ci joint la fiche révision du cours sur Médias et opinions

SYNTHESE_ET_FICHE_REVISION_SUR.pdf

 

 

Villes et développement durable

Étude de cas : Rosario (Argentine)

I. Croissance urbaine et contrastes socio-spatiaux

A) Présentation de la ville et de l’agglomération

B) La croissance urbaine

C) Les contrastes socio-spatiaux

II. La gestion des problèmes de mobilité

III. Vers un aménagement durable de Rosario ?