Cours-Chapitre 3 : Le monde musulman autour de la Méditerranée du VIIe au XIIIe s.

Histoire.

islam : religion monothéiste apparut au VIIe. Ses fidèles sont appelés les musulmans.

Islam : civilisation, culture liée à cette religion.

Comment se développe l’Islam au début du Moyen Age (VIIe-XIIIe s) ? Comment s’exerce et s’organise le pouvoir impérial en terres d’Islam ?

I- Une nouvelle religion monothéiste : l’islam

Comment se naît et s’étend le nouveau monde arabo-musulman du VIIe au XIIIe s ? Quelles sont les croyances et les pratiques des arabo-musulmans ?

Fiche « Comment l’islam, une nouvelle religion monothéiste est-elle née au VIIe s ? »

Fiche « Comment le monde arabo-musulman s’est-il étendu du VIIe au XIIIe s. ? »

Fiche « Quelles sont les croyances des Arabo-musulmans ? Comment pratiquent-ils leur religion ? »

Corrigez la Q°3 de l’étape 1 de la fiche « Comment l’islam, une nouvelle religion monothéiste est-elle née au VIIe s ? » grâce au texte ci-dessous.

*** Les musulmans croient que Mohammed est le fondateur de l’islam. Les textes sacrés musulmans estiment qu’il serait né vers 570 à La Mecque, une ville commerçante de la péninsule arable, peuplée de polythéistes et de juifs.

Ensuite, les récits religieux musulmans affirment que vers 610, l’archange Gabriel aurait ordonné à Mohammed de transmettre les paroles d’Allah aux hommes. Ainsi, Mohammed serait devenu le prophète d’une nouvelle religion monothéiste, l’islam et aurait cherché à convertir la population de La Mecque.

Mais, les textes sacrés musulmans racontent qu’ensuite Mohammed aurait dû fuir La Mecque, car ses habitants auraient refusé d’abandonner le polythéisme. Il se serait réfugié à Médine. On nomme cet événement l’Hégire.

Enfin, les musulmans croient que Mohammed serait parvenu à convertir les habitants de Médine en prêchant et qu’il aurait constitué une armée avec laquelle il aurait conquis La Mecque et converti sa population par la force.***

Corrigez la Q°2 de la fiche « Comment le monde arabo-musulman s’est-il étendu du VIIe au XIIIe s. ? » grâce au texte ci-dessous.

*** Avant 632, les territoires sous domination arabo-musulmane sont centrés sur la péninsule arabe autour des villes de Médine et de La Mecque. Puis, ils s’étendent rapidement : en 661, ils couvrent tous les espaces allant de l’Egypte à la Perse. Jusqu’en 750, les arabo-musulmans continuent à faire des conquêtes et parviennent à agrandir leur territoire du Nord de l’Espagne jusqu’aux portes de l’Inde. ***

A recopier dans le cahier.

*** un prophète : une personne qui transmet la parole de Dieu.

Le Coran est le livre sacré des musulmans, qui croient qu’il s’agit des paroles que Dieu a communiqué à Mohammed.

Le calife est le chef militaire et religieux des musulmans. Il est à la tête d’un califat.

Le Coran contient notamment les 5 obligations fondamentales du croyant ou 5 piliers de l’islam : la profession de foi, les 5 prières quotidiennes, l’aumône, le jeune pendant le mois de ramadan et le pèlerinage. Les prières sont guidées par les imams dans les mosquées, toutes organisées de la même manière et tournées vers La Mecque.

Après s’être étendu du VIIe au IXe, trop vaste, dès le Xe siècle, l’empire arabo-musulman se divise en plusieurs califats. En 1258, les Mongols venus d’Asie centrale prennent Bagad : c’est la fin du califat de Bagdad (à l’Est). De plus, dès le Xe s, en Espagne, les rois chrétiens parviennent progressivement à faire reculer les Arabo-musulmans hors d’Europe.***

II- Le rayonnement du monde arabo-musulman et le pouvoir des califes

Quelles sont les caractéristiques du pouvoir des califes et des villes du monde arabo-musulman ?

Livret « Quelles sont les caractéristiques du pouvoir des califes et des villes du monde arabo-musulman? Etude de Bagdad »

Cours-Chapitre 2 : Richesse et pauvreté dans le Monde

Géographie

Richesse : abondance de biens (maisons, voitures…) et revenus (salaires, loyers…). Elle permet d’assurer des conditions de vie confortables

Pauvreté : manque d’argent pour vivre. Elle ne permet pas d’accéder au bien-être (avoir accès à l’eau potable, à la nourriture, à un logement décent, à l’éducation, à la santé) et entraîne des choix limités (par le manque d’argent, manque d’éducation…).

Comment sont réparties la richesse et la pauvreté dans le Monde à différentes échelles ?

I- Des inégalités de développement à l’échelle planétaire (entre les Etats)

Quelles sont les inégalités de richesses à l’échelle du Monde ?

A recopier dans le cahier.

*** Développement : capacité d’un Etat à satisfaire le bien-être de sa population (alimentation, accès à l’eau, aux soins, à l’éducation, au logement) grâce à la production de richesses.

PIB / habitant : (PIB = Produit intérieur brut) il s’agit d’un indicateur économique qui nous renseignement sur les richesses produites en moyenne par un habitant dans un Etat pendant un an.

Mortalité infantile : nombre d’enfants morts avant l’âge de 1 an sur une année. (pour mille enfants entre 0 et 1 an)

Analphabétisme: le fait de ne savoir ni lire ni écrire.

Espérance de vie : le nombre d’année qu’une personne peut espérer vivre lorsqu’elle naît.

IDH  : est un chiffre qui s’exprime entre 0 et 1. Il combine trois indices pour mesurer le bien-être des populations  : l’espérance de vie, le niveau d’éducation et le niveau de vie.

Pays développé : pays riche dans lequel l’ensemble des besoins essentiels est satisfait pour la quasi-totalité de la population.

Pays en développement  : pays pauvre dans lequel l’ensemble des besoins essentiels n’est pas satisfait pour une grande partie de la population

Pays émergent  : pays qui s’enrichit rapidement mais dont le niveau de développement est moyen : si les besoins essentiels de sa population sont de plus en plus satisfaits, encore un grand nombre de ses habitants vivent dans la pauvreté.***

Fiche « Comment mesurer le développement d’un Etat ? »

Fiche « Quelles sont les inégalités de richesse et de développement à l’échelle du Monde ? »

A recopier dans le cahier.

*** Les pays développés concentrent les 2/3 de la richesse mondiale alors qu’ils ne représentent que 17% de la population mondiale ; ils sont situés majoritairement dans en Amérique du Nord, en Europe de l’Ouest en Asie de l’Est (Japon et la Corée du Sud). Les pays en développement et PMA sont très pauvres (les 48 PMA produisent moins de 1% des richesses mondiales) ; ils sont principalement situés en Afrique subsaharienne et Asie du Sud. Dans les pays émergents (Chine, Inde, Brésil…) la situation économique s’améliore mais les populations restent pour beaucoup en situation de pauvreté. ***

Fiche « Quel est le niveau de vie des populations indienne et congolaise ? »

Fiche « Quel est le niveau de développement des paysages photographiés ? »

II- Des inégalités de développement à l’échelle des Etats et des villes

Quelles sont les inégalités à l’échelle des Etats et des villes dans le Monde ?

Fiche « Quelles sont les inégalités de richesses à l’échelle des Etats et des villes dans Monde ? ».

A recopier dans le cahier.

*** Les inégalités de développement et de richesses sont présentes dans tous les Etats. Dans les pays développés, environ 15% de la population sont relativement pauvres et éprouvent des difficultés à s’alimenter, se loger et se soigner. Dans les pays en développement et émergents, les inégalités sont également très fortes. Les bidonvilles sans eau, électricité et réseaux d’évacuation des eaux usées côtoient les quartiers résidentiels tout équipés. ***


Fiche de révision. Contrôle le 10 novembre pour les 5eG.

Je sais décrire :

  • un paysage et en déduire le niveau de développement son Etat.

  • les conditions de vie d’une population dans un pays développé, un pays émergent, un pays en développe.

  • les inégalités de richesse et de pauvreté dans le Monde

  • les inégalités de richesse et de pauvreté qui existe dans les pays développés et dans les pays en développement

  • les inégalités de richesse et de pauvreté au sein des villes

Je sais lire et décrire :

  • un planisphère donnant des informations sur la richesse et/ou la pauvreté (l’IDH)

Je maîtrise le vocabulaire clef du cours :

  • Richesse / pauvreté

  • Développement / IDH

  • Mortalité infantile / espérance de vie / analphabétisme / PIB

  • bidonville

  • Pays développés / pays émergents / pays en développement

Cours – Chapitre 1 : Empires chrétiens autour de la Méditerranée du VIe au XIIIe

Histoire.

Empire : Territoire non délimité par des frontières, réunissant des peuples sous une autorité unique, l’empereur, dont la volonté est d’étendre son territoire par des conquêtes.

Comment s’exerce et s’organise le pouvoir impérial en terres chrétiennes au début du Moyen Age (VIe-XIIIe s) ?

Fiche « Localisation des deux empires étudiés ».

I- L’empire byzantin

Quelles sont les caractéristiques de l’empire byzantin et du pouvoir de son empereur ?

Fiche « Quelles sont les caractéristiques de l’empire byzantin et du pouvoir de son empereur ? » « Etude d’une mosaïque de Justinien, basileus de l’empire byzantin » OU « Etude d’une enluminure de Basile II, basileus de l’empire byzantin ».

A recopier dans le cahier.

*** L’empereur byzantin détient tous les pouvoirs : politique, religieux, militaire. Il se considère comme le lieutenant de Dieu sur terre, à l’image des derniers empereurs romains.

Dans l’empire byzantin, le latin est utilisé comme mangue de l’administration mais le grec est la langue parlée.

N’acceptant plus l’autorité du Pape, les chrétiens byzantins se séparent de l’Eglise de Rome, c’est le schisme de Constantinople en 1054. On dit qu’ils sont chrétiens orthodoxes.

A partir du VIe s, l’empire byzantin doit faire face aux attaques des Arabes puis des Turcs et perd progressivement ces territoires. En 1453, les Turcs prennent Constantinople et c’est la fin de l’empire byzantin.

Schisme : Division de l’Église chrétienne en deux Églises distinctes. ***

II- L’empire carolingien

Livret « Quelles sont les caractéristiques de l’empire carolingien et du pouvoir de son empereur ? Etude de la chapelle d’Aix-la-Chapelle » + correction

A recopier dans le cahier.

*** Charlemagne concentre tous les pouvoirs depuis son palais situé à Aix-la-Chapelle. Pour gouverner efficacement son empire, Charlemagne l’a divisé en comtés, dirigés par des comtes. Les comtes sont chargés, dans leur comté, de faire appliquer les lois, de rendre la justice, de lever les impôts et une armée pour l’empereur. Ces comtes sont surveillés par des missi dominici.

En 843, l’empire est divisé entre les petits-fils de Charlemagne. C’est la fin de l’empire carolingien. Ces trois nouveaux royaumes doivent ensuite faire face aux attaques des Vikings, des Arabes et des Hongrois tout au long des IXe et Xe siècles.***


Fiche de révision : contrôle le 03 octobre

Je maîtrise le vocabulaire clef du cours :

  • empire

  • schisme

Je sais situer dans le temps :

  • les deux empires étudiés : empire byzantin : VIe s-XVe s. ; empire carolingien : 800-843

Je sais localiser et situer dans l’espace :

  • les deux empires au IXe s

  • les capitales des empires : Aix-la-Chapelle, Constantinople

  • les autres villes importantes  : Jérusalem, Rome

Je sais expliquer :

  • les pouvoirs des empereurs : de l’empire byzantin (le basileus) ; de l’empire carolingien

  • le schisme de Constantinople (1054).

Je sais raconter :

  • comment prennent fin les empires byzantin et carolingien.

Je sais décrire et expliquer :

  • une œuvre d’art qui nous montre les pouvoirs et la puissance d’un empereur.