About A. Glowacki-Labrette

Professeure d'Histoire-Géographie au collège Paul Vaillant-Couturier, Champigny-sur-Marne (94).

Chapitre 4 / 5 : La croissance démographique dans le Monde

NB : Il s’agit du chapitre 4 pour les 5eD et du chapitre 5 pour les 5eG.

Géographie

Démographie  : l’étude de la population. On s’intéresse à son évolution.

Croissance démographique  : augmentation d’une population.

Comment caractériser la croissance démographique dans le Monde ? Quelles sont les conséquence de la croissance démographique sur les sociétés ?

I- Etudes de cas : Croissance démographique et développement en Inde et au Nigeria

Comment évolue la population de l’Inde ou du Nigeria ? Quelles sont les conséquences de cette croissance démographique sur le développement de ce pays ?

Fiches sur la croissance démographique et le développement de l’Inde OU Fiches sur la croissance démographique et le développement du Nigeria

Chapitre 3 : L’Europe des Lumières

Histoire

Fiche qu’est-ce que l’Ancien Régime ?

A recopier dans le cahier. Pour le jeudi 09 janvier pour les 4eD.

*** Au XVIIIe siècle, la France est une monarchie absolue de droit divin. Sa société est fortement inégalitaire : la noblesse et le clergé, minoritaire en nombre, possèdent des privilèges dont ne ne bénéficient pas le Tiers-État, qui regroupe 97% de la population française. L’économie est contrôlée par le roi.

Monarchie absolue : régime politique où le roi détient à lui seul tous les pouvoirs (exécutif, législatif et judiciaire).

Monarchie de droit divin : régime politique où le roi prétend tenir son pouvoir de Dieu.

Société d’ordre : organisation de la société en trois groupes (ordres) inégaux : la noblesse, le clergé et le Tiers-État. Les deux premiers ordres dominent le troisième grâce à leurs privilèges.

Privilèges: droits accordés à la noblesse et au clergé pendant l’Ancien Régime et que ne possèdent pas le Tiers-État (ex : exemption de l’impôt sur les revenus, accession aux postes d’officiers…).***

En quoi la monarchie absolue et la société d’ordre sont-elles remises en cause par les Lumières au XVIIIe s ?

Chapitre 4 : Régimes totalitaires et démocraties fragilisées dans l’entre-deux-guerres

Histoire

Fiche régimes politiques en Europe dans les années 30.

démocratie : régime politique où le peuple est souverain (=où le peuple détient le pouvoir).

dictature : régime politique dans lequel un homme ou un parti exerce le pouvoir sans contrôle.

régime totalitaire : dictature qui, par un ensemble de moyens, cherche à obtenir la soumission et l’obéissance de la société

idéologie : un ensemble d’idées politiques, économiques et sociales qui visent à organiser le fonctionnement d’un Etat

communisme : une idéologie qui prône la mise en commun des moyens de production (usines terres, transports) pour établir l’égalité des revenus entre tous.

fascisme : idéologie fondée sur l’exaltation de la nation (présentée comme supérieure), le culte du chef, l’esprit guerrier et induis donc une dictature.

Comment les régimes totalitaires menacent-ils les démocraties dans l’Europe de l’entre-deux-guerres ?

I- Deux régimes totalitaires : l’URSS de Staline et l’Allemagne nazie d’Hitler

Comment les régimes totalitaires soviétiques et nazis se sont-ils mis en place dans l’entre-deux-guerre ?

Fiche arrivée au pouvoir de Staline et d’Hitler

A recopier dans le cahier pour le lundi 13 janvier pour les 3eC et pour le mardi 14 janvier pour les 3eG

*** La mise en place de l’URSS et l’arrivée au pouvoir de Staline : En novembre 1917, alors que Lénine et les bolcheviks ont pris le pouvoir en Russie, une guerre civile éclate. Elle les oppose notamment aux partisans de l’ancien régime tsariste. Entre fin 1917 et 1921 plusieurs mesures sont mises en place : le contrôle par l’état de l’économie, une nationalisation des industries et l’interdiction des partis politiques autres que le parti bolchevik. La guerre civile se conclut par la victoire des communistes en 1921. En 1922, L’URSS est crée. Lénine meurt en 1924. Staline, secrétaire général du parti communiste, se présente puis s’impose comme son successeur en éliminant tous ces potentiels rivaux dont Trotski. En 1928, il est le chef incontesté de l’URSS.

La mise en place de l’Allemagne nazie et l’arrivée au pouvoir d’Hitler :           Face à la crise économique (6 millions de chômeurs allemands en 1932)  et au sentiment d’humiliation que ressentent les Allemands face au traité de Versailles, Hitler et ses idées séduisent de plus en plus d’électeurs. Ainsi, le 30 janvier 1933, Hitler est nommé chancelier (chef du gouvernement) par le président Hildenburg. Arrivé légalement au pouvoir, il transforme rapidement l’Allemagne en une dictature.***

Quelles sont les caractéristiques des régimes totalitaires soviétique et nazi ?

Fiches caractéristiques des régimes totalitaires soviétiques et nazi

A recopier dans le cahier pour le XXX pour les 3eC et pour le XXX pour les 3eG

*** goulags : camps de travail, de concentration soviétiques en Sibérie

koulaks : paysans aisés propriétaires de leurs terres

NKVD : police politique de l’URSS

collectivisation : mise en commun des moyens de production (terres, usines, transports)

Un kolkhoze : une exploitation agricole collective où un groupe de paysans travaillent ensemble en mettant en commun leurs terres, outils et bétails.

plan quinquennal : plan décidé par un Etat, qui fixe les objectifs de production pour les cinq ans à venir.

propagande  : ensemble des actions mises en oeuvre par un Etat qui mobilise tous les moyens d’information pour propager des idées une idéologie afin d’y faire adhérer sa population.

culte de la personnalité : ensemble des moyens de propagande qui veut convaincre une population que le chef de l’Etat est un être presque surhumain, une divinité

camps de concentration : camps où sont enfermés les individus jugés dangereux par les nazis. Ils sont soumis au travail forcé, à peine nourris, maltraités..

antisémitisme : haine des Juifs.

Gestapo : la police politique nazie, chargée de traquer les opposants du régime.

SS (« escadron de protection ») : service d’ordre du parti nazi, spécialement chargé de la protection d’Hitler. Les SS portent un uniforme noir.

Anschluss (« réunion ») : le rattachement de l’Autriche à l’Allemagne, au IIIe Reich, en 1938.***

A l’aide d’un des deux tableaux ci-dessous, corrigez et complétez votre carte mentale. Recopiez l’autre tableau (sur le sujet que vous n’avez pas traité en classe). Pour le vendredi 24 janvier pour les 3eC et pour pour le mardi 21 janvier pour les 3eG.

Fiches d’exercices : études d’affiches de propagande et développement construit (faits en AP)

III- Des démocraties fragilisées : l’exemple de la France et du Front populaire

Chapitre 3 / 4 : Richesse et pauvreté dans le Monde

NB : Il s’agit du chapitre 3 pour les 5eD et du chapitre 4 pour les 5eG.

Géographie

Richesse = abondance de biens (maisons, voitures…) et revenus (salaires, loyers…). Elle permet d’assurer des conditions de vie confortables

Pauvreté = manque d’argent pour vivre. Ne pas pouvoir accéder au bien-être (avoir accès à l’eau potable, à la nourriture, à un logement décent, à l’éducation, à la santé). Avoir des choix limités (par le manque d’argent, manque d’éducation…).

Comment sont réparties la richesse et la pauvreté dans le Monde ?

I- Des inégalités de développement à l’échelle planétaires (entre les Etats)

Comment mesurer le développement d’un Etat ? Quelles sont les inégalités de richesses à l’échelle du Monde ?

Fiche qu’est-ce que le développement d’un Etat

Développement : capacité d’un Etat à satisfaire le bien-être de sa population (alimentation, accès à l’eau, aux soins, à l’éducation, au logement) grâce à la production de richesses.

PIB / habitant : (PIB = Produit intérieur brut) il s’agit d’un indicateur économique qui nous renseignement sur les richesses produites en moyenne par un habitant dans un Etat pendant un an.

Mortalité infantile : nombre d’enfants morts avant l’âge de 1 an sur une année. (pour mille enfants entre 0 et 1 an)

Analphabétisme: le fait de ne savoir ni lire ni écrire.

Espérance de vie : le nombre d’année qu’une personne peut espérer vivre lorsqu’elle naît.

IDH  : est un chiffre qui s’exprime entre 0 et 1. Il combine trois indices pour mesurer le bien-être des populations  : l’espérance de vie, le niveau d’éducation et le niveau de vie.

Fiches sur les inégalités de développement entre les Etats

Pays développé : pays riche dans lequel l’ensemble des besoins essentiels est satisfait pour la quasi-totalité de la population.

Pays en développement  : pays pauvre dans lequel l’ensemble des besoins essentiels n’est pas satisfait pour une grande partie de la population

Pays émergent  : pays qui s’enrichit rapidement mais dont le niveau de développement est moyen : si les besoins essentiels de sa population sont de plus en plus satisfaits, encore un grand nombre de ses habitants vivent dans la pauvreté.

A recopier dans le cahier. Pour le jeudi 09 janvier pour les 5eD, pour le XXX pour les 5eG.

*** Les pays développés concentrent les 2/3 de la richesse mondiale alors qu’ils ne représentent que 17% de la population mondiale ; ils sont situés majoritairement dans en Amérique du nord, en Europe de l’Ouest en Asie de l’Est (Japon et la Corée du sud). Les pays en développement et PMA sont très pauvres (les 48 PMA produisent moins de 1% des richesses mondiales) ; ils sont principalement situés en Afrique subsaharienne et Asie du Sud. Dans les pays émergents (Chine, Inde, Brésil…) la situation économique s’améliore mais les populations restent pour beaucoup en situation de pauvreté. ***

II- Des inégalités de développement à l’échelle des Etats et des villes

Quelles sont les inégalités à l’échelle des Etats et des villes dans le Monde ?

Fiche sur les inégalités à l’intérieur des Etats et des villes.

A recopier dans le cahier. Pour le mardi 14 janvier pour les 5eD, pour le XXX pour les 5eG.

*** Les inégalités de développement et de richesses sont présentes dans tous les Etats. Dans les pays développés, environ 15% de la population sont relativement pauvres et éprouvent des difficultés à s’alimenter, se loger et se soigner. Dans les pays en développement et émergents, les inégalités sont également très fortes. Les bidonvilles sans eau, électricité et réseaux d’évacuation des eaux usées côtoient les quartiers résidentiels tout équipés. ***


Contrôle à réviser pour le jeudi 23 janvier pour les 5eD et pour le XXX pour les 5eG.

Fiche de révision

Je sais décrire :

  • un paysage et en déduire le niveau de développement son Etat.

  • les conditions de vie d’une population dans un pays développé, un pays émergent, un pays en développe.

  • les inégalités de richesse et de pauvreté dans le Monde

  • les inégalités de richesse et de pauvreté qui existe dans les pays développés et dans les pays en développement

  • les inégalités de richesse et de pauvreté au sein des villes

Je sais lire et décrire :

  • un planisphère donnant des informations sur la richesse et/ou la pauvreté (l’IDH)

Je maîtrise le vocabulaire clef du cours :

  • Richesse / pauvreté

  • Développement / IDH

  • Mortalité infantile / espérance de vie / analphabétisme / PIB

  • bidonville

  • Pays développés / pays émergents / pays en développement

Chapitre 3 : République et citoyenneté

EMC

République : régime politique dans lequel le pouvoir n’appartient pas à un seul, où les fonctions politiques ne sont pas héréditaires et procèdent de l’élection.

Démocratie : régime politique où le peuple est souverain (=où il détient le pouvoir), où les trois pouvoirs (exécutif, législatif et judiciaire) sont séparés et où les citoyens possèdent des droits et des libertés individuels.

Qu’est-ce qu’être citoyen en France au sein de la Ve République ?

I- Etre citoyen en France et dans l’Union européenne

A- Avoir et acquérir la nationalité française

A recopier dans le cahier pour le lundi 25 novembre pour les 3eC et pour les 3eG

Fiches obtention nationalité française et citoyenneté européenne

A recopier dans le cahier pour le lundi 1er décembre pour les 3eC et pour le lundi 25 novembre pour les 3eG

*** Avoir la nationalité française, c’est également acquérir la citoyenneté européenne. Le traité de Maastricht de 1992 fonde une citoyenneté européenne. Pour être citoyen européen, il faut avoir la nationalité d’un des 28 pays de l’Union européenne. ***

B- Avoir des droits et des devoirs

Quels sont les droits et les devoirs des citoyens en France ?

Fiche droits et devoirs des citoyens en France

A recopier dans le cahier pour le vendredi 06 décembre pour les 3eC et pour le lundi 02 décembre pour les 3eG

*** Constitution : texte de loi suprême fixant le fonctionnement d’un Etat.

Etre citoyen signifie notamment avoir des droits et des devoirs. En France, tous les habitants  en possèdent : les Français plus de droits mais aussi plus de devoirs que les étrangers résidant en France. Ainsi on peut donner deux définitions de la citoyenneté française : une citoyenneté politique pour les nationaux ; et une citoyenneté civile, sociale et économique pour tous les habitants du sol français.

Par ailleurs, la citoyenneté européenne donne, elle aussi ; des droits :

? Droit de vote et d’éligibilité (être candidat) aux élections municipales et celles du Parlement européen pour les citoyens européens résidant dans un des 27 autres pays de l’Union européenne.

? Liberté de circulation et de séjour dans un État-membre ***

C- Partager des valeurs communes autour des principes et des symboles de la République

En quoi les valeurs de la République sont-elles incarnées par les symboles républicains, omniprésents dans l’espace public ? En quoi sont-elles garanties par les principes de la République ?

A recopier dans le cahier pour le vendredi 06 décembre pour les 3eC et pour le lundi 1er décembre pour les 3eG

*** Valeurs : idées qui servent de références, considérées comme représentant le bien et le vrai.

La République repose sur des valeurs qui servent de références, considérées comme représentant le bien et le vrai. Ces valeurs sont celles des droits de l’Homme (droits dont doivent bénéficier tous les êtres humains, sans distinction d’origine, de sexe, de religion ou de nationalité) : la liberté, l’égalité, la fraternité, la justice, le rejet de l’esclavage et de la haine en sont quelques exemples.

Principes : grandes règles qui impulsent et organisent le fonctionnement d’un Etat.

La République française obéit à quatre principes.

  • Elle est indivisible : son territoire est unifié et le droit s’applique partout de la même manière, l’unité territoriale et politique (un seul gouvernement) est garantie. Enfin, sa langue officielle unique est le français.
  • La République est laïque : l’Etat est séparé des Eglises depuis la loi de 1905. Depuis, si l’Etat garantit la liberté de conscience, il ne reconnaît ni ne subventionne aucun culte.
  • La République est démocratique : le pouvoir appartient aux citoyens par le vote, le suffrage est universel et secret. Plusieurs partis aux idées différentes occupent la scène politique (pluralisme politique) et les citoyens peuvent choisir librement leur candidat.
  • La République est aussi sociale car sa préoccupation fondamentale est l’égalité entre tous les citoyens. Elle garantit ainsi notre droit à l’éducation, au travail, au logement ou encore à la santé.

Symboles : objet, image, signe manifestant, figurant ou évoquant quelque chose d’abstrait ***

Fiches valeurs, principes et symboles de la République + fiche de correction

II- Exercer sa citoyenneté : s’engager dans la vie de la cité

Comment les citoyens peuvent-ils s’engager dans la vie de la cité ?

Fiche engagement citoyen

A recopier dans le cahier pour le lundi 06 janvier pour les 3eC et pour le mardi 07 janvier pour les 3eG

*** Exercer sa citoyenneté, c’est s’engager dans la vie de la cité. Cet engagement peut être individuel ou collectif. Il a pour objectif d’agir dans l’intérêt général et de contribuer à la vie collective et/ou d’améliorer le bien-être commun. Ainsi, en s’engageant les citoyens font vivre les valeurs de la République (solidarité, fraternité…). Exemples d’engagements citoyens :

  • Voter aux élections : c’est un moyen de donner son opinion politique et de faire gagner ses idées.

  • Adhérer à un parti politique et éventuellement y militer : c’est un moyen de diffuser les idées de son parti politique

  • Participant aux conseils de quartier : c’est un moyen de donner son avis sur des projets de la mairie, de proposer des idées

  • Adhérer à une association : c’est un moyen de participer à la vie sociale dans différents domaines. (associations sportives, associations culturelles comme le théâtre, associations de solidarité comme le Secours populaire, association de protection de l’environnement)

  • Adhérer à un syndicat (= une association de défense des droits des salariés ou en votant pour élire des représentant syndicaux) : c’est un moyen de s’impliquer dans la vie du travail, dans la vie de son entreprise….

  • Manifester, signer des pétitions etc : ce sont des moyens de donner son opinion aux autorités***

Fiches réaliser un projet citoyen


Réviser le contrôle pour le vendredi  10 janvier pour les 3eC et pour le lundi 13 janvier pour les 3eG

Fiche de révision

Je sais décrire et expliquer :

  • les valeurs de la République

  • les principes de la République

  • les symboles de la République

Je sais expliquer :

  • qui est français à la naissance

  • comment on peut devenir français

  • ce qu’est être citoyen français et européen

  • comment les citoyens peuvent s’engager dans la vie de la cité.

Je sais décrire :

  • des droits civils, économiques et sociaux qui profitent à tous les habitants du territoire nationale

  • et les devoirs qui en découlent

Je maîtrise le vocabulaire clef du cours :

  • constitution

  • république / démocratie

  • valeurs / principes / symboles

Construire un croquis ou un schéma

I- Les différentes étapes de la construction d’un croquis ou d’un schéma

1 – Le croquis et le schémas sont des réponses à une question, à un sujet. Il faut donc s’assurer de bien comprendre le sujet.

2 – En fonction du sujet, liste au brouillon les informations qui doivent apparaître sur le croquis pu le schéma.

3 – Organise la légende en grandes parties

4 – Choisis les figurés les mieux adaptés pour représenter les informations.

5 – Réalise le croquis ou le schéma Les principaux phénomènes doivent apparaître au premier coup d’œil doit évidemment être propre et soigné.

6- Ajoute le titre en haut de la page. Il reprend l’intitulé du sujet.

7- S’il s’agit d’un croquis, ajoute la nomenclature (le nom des lieux et espaces importants) et n’oublie pas l’échelle et l’orientation.

II- OTEL : les essentiels du croquis

Sur un croquis, certains éléments doivent toujours figurer :

  • Orientation : pour s’orienter, on indique la direction par une flèche surmontée d’un N.

  • Titre* : pour identifier directement le sujet du document, il figure en haut.

  • Echelle : pour savoir savoir à quelles distances réelles correspondent les distances sur le croquis.

  • Légende organisée* : pour savoir à quelles informations correspondent les figurés. La légende est organisée en deux ou trois parties (chacune correspondant à un thème).

+ la nomenclature : il s’agit des noms des espaces et des lieux importants pour la compréhension du croquis.

* ces éléments doivent également toujours figurer sur un schéma.

III- le langage cartographique

Les types de figurés

Les couleurs

Les couleurs ont une signification et il est toujours préférable d’utiliser des couleurs évocatrices, considérées parfois comme conventionnelles :

  • pour la mer et les cours d’eau : le bleu
  • Pour la forêt : le vert

Pour qu’un croquis soit lisible, il convient de ne pas multiplier les couleurs.

Varier l’intensité d’un phénomène

Les couleurs permettent d’exprimer des intensités et de hiérarchiser des phénomènes représentés par des figurés de surfaces :

Pour les figurés ponctuels et les figurés linéaires, on fait varier leur taille :