A propos A. Glowacki-Labrette

Professeure d'Histoire-Géographie au collège Paul Vaillant-Couturier, Champigny-sur-Marne (94).

Semaine de l’Egalité-e : work in progress…

La 3e édition de la semaine de l’Egalité-e aura lieu au collège la semaine du 8 au 12 mars 2021.

Des élèves volontaires de 5e et de 3e préparent actuellement la campagne de sensibilisation de cet événement au collège : logo, affiches luttant contre les violences sexistes. Ils tentent également de recueillir des témoignages de violences sexistes que les élèves auraient pu subir au collège afin pouvoir y remédier.

Chapitre 5 : La vie dans les campagnes au Moyen Age (XIe-XVe s) : la domination des seigneurs et l’encadrement de l’Eglise

Histoire

En Europe de l’Ouest, plus neuf personnes sur dix vivent à la campagne au Moyen Age.

Comment les seigneurs dominent-ils les campagnes ? Comment l’Eglise exerce-t-elle un contrôle des sociétés rurales ?

I- Les seigneurs dominent les campagnes

A- La seigneurie, le cadre de la domination du seigneur

En quoi la seigneurie est-elle le cadre de la domination du seigneur sur les paysans ?

Fiches organisation d’une seigneurie

Seigneurie : territoire sur lequel le seigneur exerce son pouvoir.

Réserve : terre que le seigneur garde pour lui-même, qu’il fait cultiver par des paysans salariés et d’autres soumis à la corvée.

Tenures : terres que le seigneur louent aux paysans en échanges du cens et des corvées.

Corvée : travail gratuit et obligatoire effectué par les paysans pour le seigneur sur la réserve.

Banalités : taxes payées au seigneur pour l’utilisation obligatoire de son four, de son moulin ou de son pressoir.

Chapitre 4 : Lutter pour l’égalité

EMC

L’égalité entre les êtres humains est un droit, est-elle réelle dans la vie de tous les jours ? Comment s’impliquer pour défendre cette valeur d’égalité ?

I- Des discriminations multiples, un frein à l’égalité

Qu’est-ce qu’une discrimination ? En quoi s’oppose-t-elle à la valeur d’égalité de la République ?

Fiche sur les discriminations raciales

discrimination : mise à l’écart d’une personne à cause d’une différence (origine géographique, origine sociale, religion, sexe, orientation sexuelle, physique…)

II- Je lutte contre les discriminations en réalisant mon propre spot de prévention

Comment réaliser un spot de prévention efficace pour lutter contre les discriminations ?

Fiche de conception de votre spot de prévention + votre spot enregistré

Spot à envoyer par mail à : [email protected]

En conclusion : Fiche sur les définitions de l’Humanité

Chapitre 4 : La Révolution Française et l’Empire (1789-1815) : un bouleversement politique

Histoire

La Révolution française (1789-1799) puis le Consulat (1799-1804) et enfin l’Empire (1804-1815) sont des périodes pendant lesquelles la vie politique française a été profondément bouleversée.

Comment la Révolution française et l’Empire transforment-ils en profondeur l’organisation politique de la France ?

I- Devenir citoyens : les débuts de la Révolution française (années 1780-1789)

A- Les difficultés de la monarchie et le mécontentement des Français à la veille de la Révolution (années 1780).

Pourquoi et comment la monarchie absolue est-elle mise en difficulté dans les années 1780 ? Pourquoi Louis XVI est-il obligé de convoquer les Etats-Généraux en 1789 ?

Réalisation de l’escape game (pour le faire ou le refaire c’est ici) ET Fiche sur les mécontentements des Français dans les années 1780

A recopier dans le cahier après avoir lu le schéma et regarder la vidéo ci-dessous. Pour le lundi 08 février pour les 4eD.

*** Un déficit : c’est lorsque dans un budget, les dépenses sont supérieures aux recettes (= aux revenus).

Etats généraux : assemblée des représentants des trois ordres du royaume réunis par le roi dans des circonstances exceptionnelles.

Un cahier de doléance : un cahier qui consigne les demandes et les plaintes des Français (par ordre et par province) auprès du roi en vue des Etats généraux. ***

B- Vers l’affirmation du pouvoir par le peuple (1789-1791)

Comment se sont faits le renversement la monarchie absolue et l’affirmation de la souveraineté et des droits du peuple ? Comment les Français passent-ils du statut de sujet à celui de citoyen

Fiches sur les années 1789-1791 : schéma + documents? (1789-1791)

Une constitution : un texte de loi suprême fixant le fonctionnement d’un Etat.

La souveraineté : le droit d’exercer l’autorité politique, d’exercer le pouvoir.

Une monarchie constitutionnelle : un régime politique dans lequel les pouvoirs du roi sont définis et limités par une Constitution.

Une Nation : Communauté vivant sur un même territoire et affirmant sa volonté de vivre ensemble.

Le suffrage censitaire : le droit de vote réservé à ceux qui paient un impôt important (= les plus riches).

II- La Révolution française en marche : la République (1792-1799)

A- La chute de la monarchie (août 1792) : le rôle primordial du peuple

Chapitre 4 : Régimes totalitaires et démocraties fragilisées dans l’entre-deux-guerres

Histoire

Fiche régimes politiques en Europe dans les années 30.

A recopier dans le cahier pour le jeudi 04 mars pour les 3eD et pour le jeudi 14 janvier pour les 3eE

***démocratie : régime politique où le peuple est souverain (=où le peuple détient le pouvoir).

dictature : régime politique dans lequel un homme ou un parti exerce le pouvoir sans contrôle.

régime totalitaire : dictature qui, par un ensemble de moyens, cherche à obtenir la soumission et l’obéissance de la société

idéologie : un ensemble d’idées politiques, économiques et sociales qui visent à organiser le fonctionnement d’un Etat

communisme : une idéologie qui prône la mise en commun des moyens de production (usines terres, transports) pour établir l’égalité des revenus entre tous.

fascisme : idéologie fondée sur l’exaltation de la nation (présentée comme supérieure), le culte du chef, l’esprit guerrier et induis donc une dictature.***

Comment les régimes totalitaires menacent-ils les démocraties dans l’Europe de l’entre-deux-guerres ?

I- Deux régimes totalitaires : l’URSS de Staline et l’Allemagne nazie d’Hitler

Comment les régimes totalitaires soviétiques et nazis se sont-ils mis en place dans l’entre-deux-guerre ?

Fiche arrivée au pouvoir de Staline et d’Hitler

A recopier dans le cahier pour le lundi 8 mars pour les 3eD et pour le jeudi 21 janvier pour les 3eE.

*** La mise en place de l’URSS et l’arrivée au pouvoir de Staline : En novembre 1917, alors que Lénine et les bolcheviks ont pris le pouvoir en Russie, une guerre civile éclate. Elle les oppose notamment aux partisans de l’ancien régime tsariste. Entre fin 1917 et 1921 plusieurs mesures sont mises en place : le contrôle par l’état de l’économie, une nationalisation des industries et l’interdiction des partis politiques autres que le parti bolchevik. La guerre civile se conclut par la victoire des communistes en 1921. En 1922, L’URSS est crée. Lénine meurt en 1924. Staline, secrétaire général du parti communiste, se présente puis s’impose comme son successeur en éliminant tous ces potentiels rivaux dont Trotski. En 1928, il est le chef incontesté de l’URSS.

La mise en place de l’Allemagne nazie et l’arrivée au pouvoir d’Hitler : Face à la crise économique (6 millions de chômeurs allemands en 1932) et au sentiment d’humiliation que ressentent les Allemands face au traité de Versailles, Hitler et ses idées séduisent de plus en plus d’électeurs. Ainsi, le 30 janvier 1933, Hitler est nommé chancelier (chef du gouvernement) par le président Hildenburg. Arrivé légalement au pouvoir, il transforme rapidement l’Allemagne en une dictature.***

Quelles sont les caractéristiques des régimes totalitaires soviétique et nazi ?

Fiches caractéristiques des régimes totalitaires soviétiques et nazi + votre carte mentale sur l’un des deux régimes

A recopier dans le cahier pour le XXX pour les 3eD et pour le jeudi 10 pour les 3eE

*** goulags : camps de travail, de concentration soviétiques en Sibérie

koulaks : paysans aisés propriétaires de leurs terres

NKVD : police politique de l’URSS

collectivisation : mise en commun des moyens de production (terres, usines, transports)

Un kolkhoze : une exploitation agricole collective où un groupe de paysans travaillent ensemble en mettant en commun leurs terres, outils et bétails.

plan quinquennal : plan décidé par un Etat, qui fixe les objectifs de production pour les cinq ans à venir.

propagande  : ensemble des actions mises en oeuvre par un Etat qui mobilise tous les moyens d’information pour propager des idées une idéologie afin d’y faire adhérer sa population.

culte de la personnalité : ensemble des moyens de propagande qui veut convaincre une population que le chef de l’Etat est un être presque surhumain, une divinité

camps de concentration : camps où sont enfermés les individus jugés dangereux par les nazis. Ils sont soumis au travail forcé, à peine nourris, maltraités..

antisémitisme : haine des Juifs.

Gestapo : la police politique nazie, chargée de traquer les opposants du régime.

SS (« escadron de protection ») : service d’ordre du parti nazi, spécialement chargé de la protection d’Hitler. Les SS portent un uniforme noir.

Anschluss (« réunion ») : le rattachement de l’Autriche à l’Allemagne, au IIIe Reich, en 1938.***

Fiches d’exercices : études d’affiches de propagande et développement construit (faits en AP)

II- Des démocraties fragilisées face à la montée du fascisme en Europe

A- Une réponse française : le Front populaire (1936-1938)

Dans quel contexte politique, social et économique le Front populaire arrive-t-il au pouvoir ?

Dans quel contexte politique, social et économique le Front populaire arrive-t-il au pouvoir ?

Fiche Front populaire

Front populaire : alliance des trois partis de gauche (les radicaux, les socialistes de la SFIO et les communistes du PCF) pour les élections législatives de 1936. Elle gouverne la France de 1936 à 1938.

Ligue : une organisation paramilitaire (=qui ressemble à l’armée mais qui n’est pas une armée officielle)

A recopier dans le cahier pour le XXX pour les 3eD et pour le vendredi 05 mars pour les 3eE

*** Le 6 février 1934, les ligues (organisations d’extrême-droite) organisent des manifestations en France pour dénoncer la politique du gouvernement et le régime parlementaire. Les ligues veulent un régime autoritaire (fasciste) à l’image de l’Allemagne (Hitler) ou de l’Italie (Mussolini). Ces ligues profitent des crises :

  • économique et sociale (chômage élevé. Crise de 29 aux Etats-Unis « arrive » en France en 1931) ;

  • politique (scandales nombreux de corruption, instabilité parlementaire…).

Face au danger de l’arrivée au pouvoir des ligues, la gauche (les communistes, les socialistes et les radicaux) se rassemble dans le Front populaire et gagne les élections législatives en 1936 : le nouveau gouvernement est dirigé par Léon Blum (socialiste).

Afin de satisfaire les revendications de salariés, en 1936 le gouvernement de Léon Blum parvient aux accords de Matignon (juin 1936) et fait voter plusieurs lois sociales (congés payés, semaine de 40h)***

Chapitre 3 : L’Europe des Lumières

Histoire

Fiche qu’est-ce que l’Ancien Régime ?

A recopier dans le cahier. Pour le lundi 04 janvier pour les 4eD.

*** Au XVIIIe siècle, la France est une monarchie absolue de droit divin. Sa société est fortement inégalitaire : la noblesse et le clergé, minoritaire en nombre, possèdent des privilèges dont ne ne bénéficient pas le Tiers-État, qui regroupe 97% de la population française. L’économie est contrôlée par le roi.

Monarchie absolue : régime politique où le roi détient à lui seul tous les pouvoirs (exécutif, législatif et judiciaire).

Monarchie de droit divin : régime politique où le roi prétend tenir son pouvoir de Dieu.

Société d’ordre : organisation de la société en trois groupes (ordres) inégaux : la noblesse, le clergé et le Tiers-État. Les deux premiers ordres dominent le troisième grâce à leurs privilèges.

Privilèges: droits accordés à la noblesse et au clergé pendant l’Ancien Régime et que ne possèdent pas le Tiers-État (ex : exemption de l’impôt sur les revenus, accession aux postes d’officiers…).***

En quoi la monarchie absolue et la société d’ordre sont-elles remises en cause par les Lumières au XVIIIe s ?

I- Diderot et Emilie du Châtelet, un homme et une femme des Lumières

Que nous apprendre la vie de Diderot et d’Emilie du Châtelet sur les Lumières européennes au XVIIIe s ?

Fiches Denis Diderot ou Emilie du Châtelet

A l’aide des textes ci-dessous, corrige ton développement construit sur Denis Diderot ou Emilie du Châtelet. Pour le vendredi 22 janvier pour les 4eD.

***  Emilie du Châtelet est une mathématicienne des Lumières. Originaire de la haute-noblesse, elle a vécu au XVIIIe siècle sous le règne de Louis XV.

       Emilie du Châtelet est une femme de sciences et de lettres. En effet, grâce à sa formation en mathématiques et en physique, elle s’intéresse, notamment aux travaux de Newton (physicien anglais du XVIIe s), qu’elle traduit du latin au français et surtout qu’elle explique dans son ouvrage Institution de physique. Par ailleurs, elle montre aussi un intérêt pour les lettres et notamment pour la philosophie. Elle écrit des ouvrages dans lesquels elle réfléchit sur l’organisation du monde.

       Ainsi, Emilie du Châtelet est également une femme engagée. Dans , elle remet en cause la société inégalitaire de l’Ancien Régime. Elle s’attaque particulièrement aux inégalités homme-femme. Elle les dénonce avec virulence et avec un ton particulièrement audacieux pour l’époque. Par ailleurs, elle est irrévérencieuse avec le roi et critique ainsi la monarchie absolue de droit divin.

       De plus, Emilie du Châtelet diffuse ses travaux et ses recherches principalement grâce à ses ouvrages qui sont, pour certains, de grands succès d’édition dans l’Europe entière. En effet, Institution de physique est traduit en allemand, en italien… Ses travaux de vulgarisation des sciences a permis à Voltaire, philosophe des Lumières, d’avoir accès aux découvertes de Newton.

       Femme de sciences, engagée et qui diffuse ses idées, Emilie du Châtelet est donc bien une femme des Lumières.

OU

       Denis Diderot est un philosophe des Lumières. Originaire d’une famille de la bourgeoisie aisé, il a vécu au XVIIIe siècle sous Louis XV et Louis XVI.

       Diderot est un homme de lettres et de sciences. Ecrivain, il s’intéresse tant au théâtre qu’à la critique d’œuvres d’art. Romancier, il rédige également des essais philosophiques. Incontestablement littéraire, Diderot porte également son intérêt pour les sciences. Ces centres d’intérêt multiples se retrouvent dans son œuvre principale l’Encyclopédie, ouvrage gigantesque et collaboratif qu’il dirige avec le scientifique D’Alembert et auquel participe plus de 100 savants du XVIIIe s.

       L’objectif de l’Encyclopédie est de réunir l’ensemble des connaissances sur terre pour les rendre accessibles à chacun et que tous les êtres humains puissent réfléchir par eux même. Cela montre bien que Diderot est une homme engagé. Par ailleurs, il dénonce la monarchie absolue et les guerres de religion. Il prône la démocratie, où le peuple serait souverain, la tolérance entre les religions et la liberté de conscience, lui-même étant athée.

       Diderot souhaite que ses idées se répandent, il les diffuse donc dans ses ouvrages mais également grâce à sa correspondance et ses voyages : il se rend par exemple en Russie à la cour de Catherine II. Cependant, la circulation de ses idées est parfois interrompu car ses idées subversives pour l’époque lui valent quelques séjours en prison et valent à certaines de ses oeuvres d’être censurées.

       Homme de lettres, engagé et qui diffuse ses idées nouvelles, Diderot est donc bien un homme des Lumières.***

II- Les idées des Lumières : des idées qui contestent l’Ancien régime et s’appuient sur des connaissances nouvelles

Comment les idées des Lumières remettent-elles en cause l’absolutisme et l’Ancien Régime ?

Fiche idées des Lumières + carte mentale

III- La circulation des idées des Lumières en Europe : des salons bourgeois aux despotes éclairés

Comment se diffusent les idées des Lumières en Europe ? Quelles sont les limites de leur diffusion ?

Fiche diffusion des idées + carte mentale


Contrôle le vendredi 22 janvier pour les 4eD.

Fiche de révision

Je sais raconter et expliquer :

  • des éléments de la vie de Diderot, qui sont révélateurs du siècle des Lumières OU de la vie d’Emilie du Châtelet, qui sont révélateurs du siècle des Lumières.

Je sais décrire :

  • le système politique en France au XVIIIe s (monarchie absolue, de droit divin)

  • la société d’Ancien Régime

  • le système économique d’Ancien Régime

Je sais expliquer :

  • les remises en cause faites par les Lumières

  • les idées nouvelles des Lumières basées sur la Raison.

  • la diffusion des idées des Lumières et ses obstacles

  • ce qu’est l’Encyclopédie.

  • le despotisme éclairé et notamment le régime de Catherine II de Russie.

Je connais le vocabulaire clef du cours :

  • Monarchie absolue

  • monarchie de droit divin

  • société d’ordre

  • privilèges

  • Pouvoir législatif / exécutif / judiciaire

  • salons

  • censure