Un élevage à l’honneur (99)

Une fois de plus la peña de Saint-Perdon a surpris en annonçant la présentation d’un élevage en France : cette année c’est au tour de Pincha, ganadería navarraise qui commence à jouir d’un certain prestige dans le petit royaume du nord de l’Espagne. Bilan, une vuelta pour Rascatripas et l’éleveur appelé à saluer.

Acoso y derribo en Navarrre

José Antonio Baigorri a créé à partir de 1986 un élevage brave pour les spectacles populaires puis en a formé un nouveau pour la lidia à partir de 2002 en achetant 44 vaches et deux étalons à Gerardo Ortega (d’origine Los Guateles essentiellement) puis en complétant son troupeau en 2006 avec 15 vaches de Luis Algarra avant d’acquérir un total de 80 femelles non « tientées » et 4 étalons à Marqués de Domecq en 2010.

Encaste : Domecq (Algarra, Guateles et Marqués séparément)

Devise : rouge et vert

Ancienneté : aucune

____________________

Les animaux de ce fer paissent dans la commune de Lodosa, dans le domaine El Ontanal. Cet élevage fait partie de l’Asociación.

En 2016, 3 utreros de Pincha ont reçu les honneurs posthumes : 2 à Lodosa et 1 à Peralta.


Laisser un commentaire