SAISON 2022

FRANCE

Le 20 février, novillada sans chevaux à Arzacq puis le 6 mars à Magesq.

La première corrida de l’année devrait avoir lieu à GAMARDE le 27 mars avec le fer de Román Sorando pour A. Lorenzo, Clemente [1] et A. Marcos.

Le 3 avril, traditionnelle novillada de Pedraza à GARLIN avec Fonseca [2+1] et S. Rodríguez [1]. Le même jour à St MARTIN de CRAU Ramos, Lamelas [1] et Solera pour une concours : Concha y Sierra, Valverde, Hubert et Christophe Yonnet, Jalabert et S. Sebastián.

En ARLES, le 16, toros de La Quinta [2V] pour Ferrera, Manzanares et Roca [2+2]; le 17 novillada de Gallon et Talavante pour Lamothe, Tristan [1] et R. Martín [1] puis mano a mano El Juli-Luque [1+2R] (V. del Río [indulto Aldeano], Alcurrucén et C. Lorenzo) et le 18 Adame [1], Leal [1+1] et El Rafi [1] (Jandilla).

Le 17 avril, à AIGNAN, toros de Pagés-Mailhan pour J.Castaño [1+1], Dufau et Galván [1+1]. Le 18 à MUGRON, nsp puis novillada de José Cruz pour Lamothe [1], Martínez et Solalito.

Le 1er mai, à AIRE, novillada de Hoyo de la Gitana pour Rojo [v], Diosleguarde [1] et Fonseca [1]. Le 9, traditionnel Bolsín de Bougue.

Le 28 mai, à ALÈS, nsp puis A. Lamelas, E. Fernandez et T. Garcia (Cuillé) et le 29 Vara, Ritter et Solera (Valverde).

Du 4 au 6 juin, VIC retrouvera sa feria de Pentecôte : le 4 juin, novillada de Raso de Portillo pour C. Pérez, Peseiro et Rojo puis toros Valdellán pour un mano a mano Ferrera/Chaves; le 5 Pinar, J. Cortés et D. Castaño (Baltasar Ibán) puis Morenito, Lamelas et Cabrera qui recevra l’alternative (Cebada Gago); le 6 Chacón, Serrano et Del Pilar (José Escolar).

A NÎMES, le 3 juin Curro Díaz, Juan Leal et El Rafi (El Parralejo); le 4 Manzanares, Roca Rey et Marcos (García Jiménez); le 5 Solalito, Álvaro Burdiel et Lalo de María (Roland Durand) puis Morante, Juan Ortega et Pablo Aguado (Jandilla); le 6 El Juli, Talavante et Tomás Rufo (Victoriano del Río).

Le 12 juin, à CAPTIEUX, novillada d’Alcurrucén pour Lamothe, Parejo et J. Molina.

Le 17 juin, à ISTRES, corrida de Pedraza pour Escribano, J. Cortés et Colombo; le 18 novillada d’Espartaco pour Martínez, Parejo et R. Martín pour puis Manzanares, Ureña et Olsina (alt.) avec le fer étoilé de Jandilla; le 19 Salenc vs El Rafi (Virgen María) puis Ferrera, De Justo et Valadez (V. del Río). 

Le 18 juin, à AIRE, Morenito et Colombo (Los Maños) le matin puis Díaz, Marcos et Canton (Valdefresno).

Le 25 juin, à LA BREDE, Díaz, Leal et Canton (Fuente Ymbro).  Le même jour, à SAINT-SEVER, Perera, Clemente et El Rafi (Gallon/Santiago) et le 26 Luque, De Justo et Dufau (Pto S. Lorenzo).

Le 2 juillet, à EAUZE, toros de Bañuelos pour Ferrera, Lamelas et Salenc. Le 3, à SOUSTONS, corrida mixte : Vicens, Lescarret et Leal (Gallon/Margé). Ce même week-end, à BOUJAN, novillos de La Quinta le samedi pour Alarcón, Burdiel et Jaume puis Santana, Solalito et Parejo (Valdefresno) le dimanche après une non piquée.

Le 9, à TARASCON, novillos de Vieux Sulauze pour Tristan, Parejo et Jaume. Le 14, fiesta campera à Quissac.

A CERET, les 16 et 17 juillet : Dolores Aguirre avec Lamelas, Roman et Solera puis Vara, S. Serrano et D. Castaño avec un lot de Palha après une novillada de Alejandro Vázquez pour Peseiro, Rojo et L. Gutiérrez. Le 17 à LUNEL corrida mixte : Vicens, Roca et Ortega. Le même jour à SAINT-VINCENT, toros de Pagés-Mailhan pour Morenito, Dufau et Garrido.

Le 20 juillet, à MONT de MARSAN, Ferrera, Urdiales et Luque (V. Del Río); le 21 Morante, Ortega et Rufo (García Jiménez); le 22 Rafaelillo, Chacón et D. Castaño (Cuadri); le 23 Ferrera, De Justo et Marín (La Quinta) et le 24 Chaves, Lamelas et Dufau (Pedraza).

Le 24 juillet, à ORTHEZ, novillada de Miura en matinée pour Carballo et Solalito puis corrida de défi Aguirre/Fraile avec l’alternative de Montero par Chacón et en présence de Flores.

Le 29 juillet, à BAYONNE, toros de Mayalde pour Chaves, Talavante et Rufo.

Le 30 juillet, à HAGETMAU, novillada sans picadors et le lendemain novillada majeure de Montealto. Le 31 également, à BEAUCAIRE, novillada de Sobral.

Le 6 août, à RISCLE, corrida de Camino de Santiago pour Miranda, El Rafi et M. Perera. Le 7 novillada-concours 100% française à MILLAS avec Peseiro, De la Fuente et Jaume. Le même jour cartel tricolore à SOUSTONS : Solalito, Parejo et Tristan (Camino). Le même week-end, à PARENTIS, novillos de Pagés-Mailhan et Valdefresno.

Le 9 août, à VILLENEUVE, Dufau, Salenc et Canton (Margé).

Pour la feria de DAX, le 11 Manzanares, Roca et Fonseca (Cuvillo); le 12 Morante, Marín et Aguado (Bañuelos); le 13 Luque occira en solo six cornus de La Quinta; le 14 Chacón, Serrano et Román (Miura); le 15 novillada de María puis Ferrera, Leal et Marcos (El Parralejo).

Le 12 août, à BÉZIERS, mixte avec Vicens, Manzanares et Roca (Del Río); le 13 Ferrera, Simón et Olsina (Margé); le 14 novillada avec Martínez, Parejo et De María puis Juli, Ortega et Aguado (Algarra) et le 15 Chaves, Escribano et Pinar (Miura).

Le 14 août, novillada de La Quinta à Roquefort.

Le 20, à Mimizan, Ferrera, Salenc et Canton face à des toros de Pedraza.

Le 27, trophée Castella à Bellegarde. Le 28, pour la novillada de SAINT-PERDON à Mont-de-Marsan, novillos de José Escolar.

Le 2 septembre, à BAYONNE, Leal, Roca et Salenc (Vellosino); le 3 Fuente, Lamothe et Parejo (Los Maños) puis Morenito, Ritter, Crespo, Téllez, Juanito et Canton (Pedraza); le 4 Perera, Ureña et Colombo (Garcigrande).

Pour TOROS y SALSA, le 10 septembre El Juli, De Justo et Rufo (Garcigrande) et le 11 Morante, Luque et Ortega (Puerto S. Lorenzo).

Feria du RIZ : le 10 septembre Morante, Talavante et Aguado (Garcigrande) et le 11 Chaves et Solera (Yonnet et Escolar).

Le 1er octobre, à PARENTIS, novillada de Los Maños.

Le 15 octobre, à ISTRES, novilladas de Fernay et le 16 corrida de Valverde.

Temporada 2021

Temporada 2020

Temporada 2019 : 1ère partie

Temporada 2019 : 2e partie

Les commentaires sont fermés.