Un élevage à l’honneur (21)

L’élevage Pedraza de Yeltes est en train de se tailler une belle réputation. Pour la seule année 2013 après avoir « lidié » à Madrid une corrida moyenne, c’est à Azpeitia qu’elle a obtenu un succès certain avec une grande corrida dont le summum fut incarné par Sombreto pour lequel le président sortit le mouchoir bleu. En 2014 il y a eu deux grands lots : un pour Azpeitia avec notamment Brigadier et un autre pour Dax avec l’extraordinaire Miralto. En 2015, grande novillada pour la troisième année consécutive à Garlin avec une vuelta à Quitasol puis vuelta également à Azpeitia pour Burreñicio avant de confirmer dans une grande corrida à Dax avec les honneurs posthumes attribués à Burredor et Fantasioso. En 2016, deux novillos de vuelta indiscutables à Garlin et pour la novillada de Saint-Perdon : Mirabajo et Alambrisco. En 2017 sort à Dax une corrida énorme dans tous les sens du terme qui oblige l’éleveur à saluer après deux vueltas, l’une pour Bello et l’autre pour Brigadier. En 2018, sans combler tout à fait les attentes suscitées, Holandero obtient une nouvelle vuelta à Dax et la ganadería  sort un lot intéressant à Béziers avec un toro de vuelta, Joyito, qui permet à Juan Leal de compléter son triomphe.

En 2006 c’est une société anonyme (Luis et José Ignacio Uranga et José Luis Rodríguez) qui racheta l’élevage d’origine Vega-Villar que Salustiano Galache avait mis au nom de son épouse. Les nouveaux propriétaires, épaulés par l’ex-matador José Ignacio Sánchez, remplacèrent les « pattes blanches » par des animaux marqués du fer d’El Pilar, du Domecq généralement plus haut que leurs frères. Le premier grand semental maison, un toro châtain nommé Deslumbrero prit la bagatelle de 27 piques en tienta. Il est le fils de Medicero, l’un des deux étalons d’El Pilar qui ont été la base de l’élevage avec un autre de Domingo Hernández.

Encaste : Domecq

Devise : blanc et vert

Ancienneté : 2012

Mayoral : Miguel Ángel Sánchez « Curro »

___________________________

La ferme éponyme a ses quartiers dans la commune de la province de Salamanque nommée Castraz de Yeltes. Le cheptel est actuellement composé de 210 vaches et 11 étalons. L’objectif des éleveurs est d’arriver à une production de 6 corridas et 3 novilladas.


Laisser un commentaire