Un élevage à l’honneur (102)

Si les élevages de Camargue sont presque légions, il y en a très peu dans le sud-ouest. L’un des plus en vue est celui que Jean-Louis Darré a créé en 2002 sous le nom de Camino de Santiago. C’est à Millas, en 2006, qu’il fait sa présentation en piquées.

Le propriétaire de L’Astarac (Pedrajas) a diversifié son cheptel avec ce deuxième fer d’origine Santafé Martón. Un semental de Marqués de Domecq et un autre de Conde de Mayalde ont aussi participé à la formation de cette ganadería.

Escribano et Ternero

 

Encaste : Marqués de Domecq

Devise : blanc et bleu

Ancienneté : aucune

 

Les animaux de ce fer paissent dans le domaine du Cantaou, au sud du Gers. Actuellement, une centaine de vaches mères et trois étalons le composent.

En 2010 le lot envoyé à Millas est très remarqué. Dans les années suivantes, ceux proposés à Mimizan également où la présentation en corridas a lieu en 2012. Depuis il a même « lidié  » en Espagne. En 2017, le toro Ternero auquel Escribano coupa les deux appendices à Aignan eut l’honneur posthume d’une vuelta. En 2018, le lot sortie à Mont de Marsan a permis la concession de 3 oreilles.


Laisser un commentaire