Logigramme

21 12 2013

Les logigrammes sont des jeux de logique reposant sur un texte qui fournit des indices

et une grille qu’il faut compléter.

Les logigrammes permettent de s’entraîner à developper des capacités de raisonnement

logique qui sont communes aussi bien aux mathématiques qu’à la philosophie.

En effet, le logigramme permet de s’entraîner à des modes de raisonnements qui sont

présents en explication de texte.

En effet, l’explication de texte suppose de mettre à jour des liens logiques qui sont implicites dans le texte.

Exemple de site proposant des logigrammes:

http://homeomath.imingo.net/logigrams.htm




Pourquoi problématiser ?

19 12 2013

« Les problèmes ne se posent pas tout seuls » (Bachelard)

L’exigence de problématisation d’une question se retrouve dans nombre de disciplines

enseignées en particulier au niveau post-bac (philosophie, droit, sciences humaines, démarche scientifique en générale…)

Elle repose sur l’idée que la démarche scientifique n’est pas passive.

Le scientifique ne commence pas par recueillir des données par la simple observation (empirisme).

Pour commencer ses investigations, il doit formuler un problème sous forme d’hypothèses.

C’est à partir de ses hypothèses qu’il recueille des données ou effectue des expériences

scientifiques qui lui permettent de les confirmer ou de les invalider.

Apprendre à formuler des problèmes, et pas seulement y répondre, est une exigence de la formation intellectuelle.

Textes de référence:

Lucien Febvre, L’histoire problème (extraîts)

http://www.unige.ch/lettres/enseignants/bmuller/textes0/Febvre/Febvre_Histoire_probleme.pdf

Bachelard Gaston, La formation de l’esprit scientifique (extrait).

http://classiques.uqac.ca/collection_methodologie/bachelard_gaston/obstacles_epistemologiques/obstacles_epist_texte.html




Rédiger efficacement

11 11 2013

Nombre de copies présentent les défauts suivants:

– Phrases peu compréhensibles

– Phrases juxtaposées, sans liens logiques.

Pour améliorer cela:

1) Faire des phrases courtes: 

Il faut viser lorsque l’on rédige à être le plus clair possible.

Pour cela:

– faîtes des phrases courtes: sujet – verbe – complément

– relisez vous à haute voix (lorsqu’il s’agit d’un devoir à la maison)

2) Mettez des connecteurs logiques entre vos phrases:

Un paragraphe argumentatif doit commencer par énoncer la thèse défendue.

Il doit ensuite construire un raisonnement logique pour la justifier. Cela suppose qu’il

y ait des liens logiques entre les phrases.

Pour justifier la thèse, vous devez commencer par partir d’affirmations qui seraient

admises comme vraisemblables par tout le monde (= prémisses vraisemblables ou

lieux communs (Aristote)).

Puis vous devez  reconstruire le raisonnement qui permet de partir de ses premières

affirmations vraisemblables jusqu’à la thèse que vous souhaitez défendre. Un raisonnement

suppose des liens logiques entre les phrases.

Utilisez les schéma suivant en variant les connecteurs logiques:

-Thèse (personnelle ou d’un auteur)

– En effet (parce que, car…) [ première prémisse: introduit l’explication]

– Or (cependant, néanmoins…) [deuxième prémisse: permet d’expliciter le lien logique

entre la première prémisse et la conclusion du raisonnement]

– C’est pourquoi (par conséquent, ainsi…) [Conclusion du raisonnement:  le raisonnement

avant permet bien de montrer la thèse]

Exemple de paragraphe d’argumentation personnelle:

Dans la première partie de cette étude, nous allons examiner la thèse présupposée par le sujet: l’art doit être engagé.

        En effet, un artiste célèbre possède, par ses productions artistiques, un impact sur la société.   Or il est légitime de penser qu’un citoyen, qui détient un pouvoir spécifique au sein d’une société, a également des responsabilités plus grandes. C’est pourquoi  face à une situation injuste, son statut lui donne le devoir de s’engager. A contrario, s’il ne le fait pas, il manque à son devoir de responsabilité morale. C’est ce qui conduit à affirmer que l’artiste a le devoir d’être  d’être engagé.

Dernière remarque:

Si vous voulez rédiger plusieurs paragraphes d’arguments personnels par exemple, alors

ils doivent être organisés de manière logique: du plus simple au plus complexe,

du plus particulier au plus général…




Qu’est-ce qu’être autonome ?

7 11 2013

Une fiche qui revient sur différents aspects courants de l’autonomie pour réfléchir

à cette notion:

http://www.uquebec.ca/edusante/sociale/imp_autonomie.htm




Méthode de travail pour réussir ses études

7 11 2013

Une fiche qui reprend les principaux conseils sur le sujet:

http://www.ac-creteil.fr/lycees/94/darsonvalstmaur/documents/PdF/pedagogie/Resumeconseilsgeneraux.pdf




Se motiver pour étudier avec plaisir

7 11 2013

Un article synthétique sur le sujet:

http://web2.uqat.ca/profu/textes/strat_app/02motivation.htm




AP Argumentation

5 11 2013

Lien d’un site à consulter sur les types de raisonnement, les erreurs de raisonnements  et  les différents arguments:

http://users.skynet.be/fralica/refer/theorie/annex/argument/cargum.htm




AP: « Savoir rédiger »

18 09 2013

Les règles de base de la rédaction:

I- Ces règles sont présentes dans tous les types d’écrits: vie quotidienne (lettre), vie professionnelle (rapports), études (dissertation), articles de presse…

1) La mise en page: la forme aide à la clarté et à l’organisation du contenu.

-Sauter des lignes

– Découper en parties et en paragraphe

2) L’organisation des idées: un texte possède une cohérence logique.

– l’annonce de plan fait ressortir la cohérence

– la transition marque également la cohérence

3) Le style:

– privilégier des phrases courtes

– viser la précision du vocabulaire.

II- Maximes conversationnelles de Grice:

a) Clarté (du plan)

b) Simplicité (du style)

c) Informativité (avoir du contenu)

d) Pertinence (traiter le sujet).

III- Quelques éléments communs à plusieurs écrits (par exemple la dissertation et l’article de presse):

– l’accroche: permet d’introduire le sujet à partir d’un exemple

– le chapeau: annonce la thèse qui va être traitée.

IV- Aide à la rédaction de l’article:

a) Titre: court et percutant

b) Le chapeau: sujet de l’article et thèse défendue dans l’article

c) Le premier paragraphe:

– l’accroche: un exemple qui met en scène un problème

– le problème philosophique: deux opinions qui s’opposent

d) le corps de l’article: trois paragraphe:

§1- Exposition de la première thèse et ses arguments

§.2- Exposition de la seconde thèse opposée et ses arguments

§. 3- Votre choix entre les deux thèses et les raisons qui font que vous la choisissez.

Pour aller plus loin: des exemples de journaux produits par des amateurs:

– Le dazibao: journal mural http://fr.wikipedia.org/wiki/Dazibao

– Le fanzine:  http://fr.wikipedia.org/wiki/Fanzine

– Le webzine: un journal sur Internet: http://fr.wikipedia.org/wiki/Webzine




Règles d’efficacité dans le travail

5 09 2013
Voici quelques règles éprouvées qui permettent d’améliorer tout au long de son existence son efficacité dans le travail:

1) Trouver de l’intérêt à ce que l’on fait:
« Rien de grand dans le monde ne s’est jamais fait sans passion » (Hegel)

2) Transformer l’intérêt du début en habitude de travail
« La vertu, résultat de l’habitude s’ajoutant à la nature » (Aristote).

3) Classer par priorité et sous forme de liste ce que l’on a à faire:
a) Urgent et important b) Important c) Ni urgent, ni important

4) Faire toujours le plus rapidement ce que l’on a à faire:
cela permet de gérer l’imprévu de dernier moment

5) Plus on en fait, plus on est capable d’en faire. 
Plus on se laisse du temps pour une tâche, plus on prend de temps

6) Mettre à profit tous les temps morts, 
par exemple les temps d’attente. 

7) Découper l’activité: a) court terme b) moyen terme c) long terme
Envisager une grande tâche comme une série de petites tâches.

8) Lorsqu’on est pas en forme, commencer dans le travail par ce qui
est susceptible de nous donner de l’entrain pour effectuer les taches
les plus difficiles ensuite. 
– Réussir ses études: le goût d’apprendre et du travail. 
a) Savoir ce que l’on désire: rechercher ce qui nous intéresse
b) Trouver du sens à ses études au jour le jour:  faire le lien entre ce qui nous intéresse dans la vie et nos études
c)  avoir un but, un projet: c’est se donner une direction dans la vie qui nous motive
d) Se donner les moyens de le réaliser:  l’exercice à l’effort en se donnant des règles de travail