Les impressionnistes à Londres

Billet rédigé par Siam R de 1ère L Spé

A Paris, au Petit Palais, depuis le 21 juin et jusqu’au 14 octobre 2018, une exposition intitulée « Les Impressionnistes à Londres. Artistes en exil, 1870-1904 » est présentée au public. Il s’agit d’artistes français,  (par exemple, on retrouve  Dalou, Pissarro, Monet, Sisley, Derain) qui ont dû se réfugier à Londres, pour de multiples raisons.  Le musée rassemble une centaine de leurs réalisations, pour la plupart réalisées dans la Londres Victorienne de l’époque.

Au cours du 19ème siècle, avec la première Révolution industrielle (centrée autour de l’Angleterre) et tous les changements qui l’accompagnent, le monde entier est en plein bouleversement.  Le domaine artistique prend part à ces changements, avec le mouvement de l’impressionnisme notamment ; il s’agit d’un courant qui révolutionne en effet la peinture.  Il naît donc dans la capitale anglaise, poussé par différentes raisons. De nombreux artistes installés en France s’y réfugièrent en raison des nombreux conflits présents en France (la guerre franco-allemande de 1870, la chute du Second Empire, puis la Commune de Paris…) L’idée que le marché de l’art y est meilleur les poussa également à s’y installer. En effet, leurs œuvres y sont de fait appréciées, exposées et acquises par de nombreux collectionneurs anglais. Un vent de modernité, de créativité et d’opportunités, dû à la découverte de cette nouvelle culture, encouragea les artistes à poursuive leurs passions artistiques.

Entrée du Petit Palais à Paris

Cette exposition réunit les artistes importants de cette période, liée donc au mouvement artistique de l’impressionnisme. Daubigny et Legros arrivés en premier, puis Monet, Pissarro, Tissot ou encore Sisley qui suivirent. Ils ont énormément contribué à faire évoluer l’art anglais, et ont participé à l’épanouissement des pays européens.

A voir donc jusqu’au 14 octobre… Pressez vous!!

Les Journées Européennes du Patrimoine – 15-16 septembre

C’est devenu un rituel! Quelques semaines après la rentrée, les jeunes (et les moins jeunes!) Européens sont invités à partir sur les traces de leur patrimoine! Une occasion pour eux de s’interroger sur leur relation au passé et sur les traces qu’il a laissées dans notre quotidien ; une réflexion aussi sur notre terreau culturel.

Cette année, le thème choisi est « L’art du Partage ». Tout un programme!

« Patrimoine commun, mais patrimoine divers : le patrimoine européen illustre la réalité même de l’Europe. C’est cette réalité que l’édition 2018 des Journées européennes du patrimoine illustrera, en cette année hautement symbolique pour les anciens belligérants de la Première Guerre mondiale, désormais unis, en Europe, autour d’un passé et pour un projet communs. »

A propos de programme, nous invitons les élèves, et particulièrement ceux de 2nde inscrits à l’EDE « Patrimoines », à se renseigner sur les manifestations, visites, spectacles organisés dans le cadre de ces JEP à Saint-Etienne et dans ses environs.

Bonnes découvertes à toutes et à tous!