Etna, 5 Janvier 2012: l’Etna, appelé « Mongibello » est entré à nouveau en éruption

L’Etna,  appelé « Mongibello » est entré à nouveau en  éruption ….

Image de prévisualisation YouTube

Quelques rappels sur l’Etna:

-Il est situé en  Sicile(Italie), prés de Catane (une des villes les plus peuplées de Sicile).

L’Etna est le volcan le plus actif d’Europe, et l’un des plus actifs au monde( environ cent éruptions au cours du XXe siècle).
 Du haut de ses 3350 mètres, il domine la côte est de la Sicile et la ville de Catane.

C’est un stratovolcan:

« Un stratovolcan est un appareil volcanique qui s’est édifié au cours de plusieurs phases éruptives par l’accumulation et l’alternance, plus ou moins régulière, de coulées de lave (phase d’activités effusives) et de couches pyroclastiques (dépôts de retombées issus des projections – phase d’activités explosives). « 

Ce volcan possède une structure interne complexe:

Ses éruptions effusives  se déroulent souvent à partir de fissures éruptives ouvertes sur les flancs de la montagne.

Ses manifestations explosives de type strombolien se produisent dans les quatre cratères sommitaux de l’Etna.

La plus grande partie des produits éruptifs de l’Etna sont émis sous forme de coulées de lave qui atteignent parfois la mer Méditerranée.

L’origine du volcanisme de l’Etna?

l’Etna se situe dans une zone de subduction  à la  limite entre la plaque Afrique et la plaque Eurasienne… Quelques rappels sur la tectonique des plaques ici

Pour en savoir plus, cliquez ici

A3/ LA TECTONIQUE DES PLAQUES

 Le cours : A3/ LA TECTONIQUE DES PLAQUES

Image de prévisualisation YouTube

I /La Terre est découpée en plaques .Que nous apprennent les séismes et les volcans ?

1/ en surface

En comparant les cartes réalisées pour les volcans et les séismes, nous voyons que la surface du globe est morcelée en vastes zones stables, les plaques.

-Voir le lien Animation séismes volcanisme plaques

 Les limites des plaques correspondent à des zones très actives, les frontières des plaques (dorsales, fosses …).

 2/ Quelle est la structure en profondeur ?

L’intérieur de la Terre est  constitué  de couches superposées, qui se distinguent par leur état solide, liquide…

  Comment le  savons-nous ?.

Les sismologues Mohorovicic (en 1909), Gutenberg(en 1912) et Lehmann (en 1936) ont réussi à déterminer l’état et la densité des couches par l’étude du comportement des  ondes sismiques lors des tremblements de Terre (La vitesse de propagation des ondes sismiques est différente selon la densité de la matière).

La variation de la vitesse des ondes sismiques permet donc  de distinguer les différentes couches terrestres, en particulier  la lithosphère rigide et l’asthénosphère qui l’est moins.

-Voir le lien  Ondes sismiques et structure de la terre

Source

La croûte et le manteau supérieur forment un ensemble rigide : la lithosphère (plaque tectonique).

En dessous, l’asthénosphère est une partie du manteau moins rigide

3/ Quelles roches ?

La croûte est constituée en grande partie de granite dans les aires continentales et de basalte dans les aires océaniques.

 Le manteau est composé de péridotite.

Péridotite Source ac-Besançon

 II / Les plaques sont animées de mouvements qui transforment la lithosphère.

  1/ Un peu d’histoire

-En 1912, Alfred WEGENER, physicien et météorologue, expose pour la première fois à la communauté scientifique sa théorie sur « la  dérive des continents ». Voir le dossier http://www.ggl.ulaval.ca/personnel/bourque/s1/derive.html

NB : Vidéo en classe « La tectonique des plaques »

     – Et Aujourd’hui ?

 La théorie de la tectonique des plaques, admise par la communauté scientifique, est considérée comme l’une des plus grandes théories conçues par l’homme au XXème siècle.

.Elle explique les tremblements de terre, les volcans, la déformation de la croûte terrestre et la formation des grandes chaînes de montagnes.

 Liens

Les mouvements des plaques

Animation rift et dorsale

 2/ les mouvements des plaques

a/ Les plaques s’écartent ou se rapprochent à des vitesses de l’ordre du cm/an.

  Les plaques s’écartent au niveau des dorsales

Schéma d’une  dorsale (Svt ac-dijon)

 Les volcans basaltiques sous-marins sont associés aux dorsales océaniques.

Laves en  coussins au niveau d’une dorsale(le poids de l’eau empêche la montée du magma vers la surface) source

 Au niveau des dorsales océaniques, l’activité magmatique crée des sources hydrothermales chaudes,telles ce « fumeur noir »

Source : http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=3877

Les dorsales ne correspondent pas à des remontées de manteau s’enracinant profondément, mais à des remontées superficielles, initiées par le déplacement des lithosphères, simplement pour compenser leur écartement relatif. Elles  participent pas (ou peu)  à la mise en mouvement des plaques.

Les plaques  se rapprochent et s’enfouissent au niveau des fosses océaniques :

On parle alors de subduction (Vient du Latin, “ sub ” signifiant “ dessous ” et “ ducere ” « conduire »).

Schéma d’une subduction (Svt ac-dijon) 

 

 

Observation d’une fosse océanique à une limite de plaque : Chaîne des Andes (Subduction) Source http://sig-en-svt.ovh.org/presentation_sig-en-svt.htm

Les subductions correspondent à des plongements très profonds de la lithosphère ; elles mettent en mouvement les plaques lithosphériques (au moins les plaques rapides).

 Voir les animations :

La naissance d’une dorsale et d’un rift (lien)

Subduction (lien)

 – Le fonctionnement d’une dorsale, l’accrétion (lien)

-b/ L’affrontement des plaques engendre des déformations de la lithosphère et aboutit à la formation de chaînes de montagnes.

Exemple: voir l’animation :la  formation de Himalaya 

L’himalaya est le résultat de la collision de la plaque indienne et de la plaque eurasienne .

formation de l’ Himalaya

La lithosphère océanique qui séparait l’inde et l’Asie a été absorbée par une subduction, l’océan s’est fermé ; lorsque les deux lithosphères continentales se sont affrontées , l’inde a embouti le continent asiatique l’Himalaya s’est formé .

Chaîne de montagne à une limite de plaque : Himalaya (Collision)Source http://sig-en-svt.ovh.org/presentation_sig-en-svt.htm

c/ Le mouvement des plaques lithosphériques sur l’asthénosphère assure le déplacement des continents, l’ouverture et la fermeture des océans.

Formation d’un océan (http://www.ggl.ulaval.ca/personnel/bourque/s3/formation.ocean.html)

Observation d’un jeune océan à une limite de plaque (Mer Rouge)

Source

Les Alpes telles qu’on les connaît actuellement résultent  de l’ouverture, puis de la fermeture d’un océan :

Elles proviennent d’un ancien océan, Thétys.

Lorsque le continent africain s’est rapproché de l’Europe, le plancher océanique, plus dense, s’est enfoncé dans le manteau. La collision a créé une chaîne de montagne : les alpes. 

En s’enfonçant, le plancher a laissé quelques  roches caractéristiques en surface.

Au sommet des Alpes, dans le massif du Chenaillet  on peut observer des  laves en forme d’oreillers typiques des fonds marins.

Schéma bilan de la tectonique des plaques :

Source ac-Nantes

Bilan

La partie externe de la Terre est formée de plaques lithosphériques rigides qui reposent sur l’asthénosphère moins rigide .

 Ces plaques se déplacent:

– 1 / elles s’écartent au niveau des dorsales océaniques où se forme le plancher océanique basaltique ( zone de divergence ).

-2 /  elles se rapprochent dans les zones de convergence:

  – La plaque la plus lourde (portant l’océan )  s’enfonce dans l’asthénosphère ( subduction ) au niveau des fosses océaniques .

  – Lorsque deux plaques s’affrontent ( collision ) des chaines de montagnes se forment .

Conclusion

Les subductions correspondent à des plongements très profonds de la lithosphère ; elles mettent en mouvement les plaques lithosphériques (au moins les plaques rapides).

Les dorsales ne correspondent pas à des remontées de manteau s’enracinant profondément, mais à des remontées superficielles, initiées par le déplacement des lithosphères, simplement pour compenser leur écartement relatif.

Les dorsales ne participent pas (ou peu) à la mise en mouvement des plaques

 Droits réservés - © 2010 S. Labrosse, P. Thomas

Droits réservés – © 2010 S. Labrosse, P. Thomas

 Pour approfondir …

faire-le-point-sur-la-tectonique-des-plaques-document-pour-les-professeurs

Marcher sur le plancher océanique; ophiolites, obduction

– Voir le dossier complet sur la théorie de la tectonique des plaques  http://www.insu.cnrs.fr/a2667,comment-bougent-continents.html

– Quelques pages du CNRS (centre national de recherche scientifique)

Les deux types de subduction (lien)

Subduction et volcans (lien)

Subduction et séismes‘lien)

Un océan né et à naitre (lien)

– L’Islande sur la dorsale médio-atlantique (lien)

– Voir le lien site planet-terre

Tectonique des plaques et dérive des continents :

https://lewebpedagogique.com/arnaud/2013/06/28/svt-4-derive-des-continents-et-tectonique-des-plaques/

Image de prévisualisation YouTube

Katia et Maurice Krafft nous ont quittés le 3 juin 1991…

« Le lundi 3 juin 1991 à 15 h 18, Maurice et Katia Krafft nous ont quittés  au  mont Unzen situé sur l’île de Kyushu au Japon.

Ils étaient avec Haroun Tazzieff des figures emblématiques de la volcanologie .

f


Vue du mont Unzen avec les dégâts de l’éruption de 1991 à 1995.This image was created by Chris 73

Qui étaient ils?

Le 17 avril 1942 naît, en Alsace, Catherine, Marie , Joséphine CONRAD dite Katia….Le 25 mars 1946 naît, en Alsace, Maurice, Paul KRAFFT dit Maurice…Voir leur biographie sur images de volcans

Vous pouvez voir leurs fabuleuses images sur le site Images de volcans

Un hommage en vidéo:Au rythme de la Terre

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

« Depuis leur disparition, personne n’a repris le flambeau avec autant de compétence, de charisme, de courage mais aussi d’humilité, d’amour et de volonté, dans l’étude, la compréhension et la transmission des connaissances de ces phénomènes qui dépassent l’entendement humain. » André Demaison

Très humblement, je leur ai rendu un modeste hommage en baptisant ma salle de classe « Katia et Maurice Krafft »