2013:inauguration de la plus grande centrale solaire du Japon

Plus de deux ans et demi après la catastrophe nucléaire de Fukushima ( mars 2011 ) Le Japon a inauguré le 5 Novembre 2013 sa plus grande centrale solaire photovoltaïque:

Après la catastrophe de Fukushima le Japon a repensé ses modes de production énergétiques ( le nucléaire  représentait près de 30 % dans la production d’électricité).

Il s’oriente désormais sur la production d’électricité par éoliennes offshore et panneaux photovoltaïques (centrale solaire) .

la  centrale solaire « Kagoshima Nanatsujima Mega Solar Plant » est construite  par le fabricant d’électronique Kyocera, dans la baie de Kagoshima.

C’est une centrale solaire gigantesque:

  • 290 000 panneaux solaires
  • environ 1.270.000 m 2
  • une puissance de 70 mégawatts pouvant d’alimenter en électricité environ 22000 foyers

Comment promouvoir l’utilisation des énergies renouvelables au Japon ?

  Le gouvernement japonais a lancé le programme  « feed-in tariff » , voir le document PDF ici :summary201207

« les compagnies d’électricité sont tenues d’acheter de l’électricité renouvelable, quel qu’en soit le fournisseur, avec un prix d’achat indexé sur le coût de production. Instaurer un tel programme avec tarif de rachat permet évidemment d’assurer la rentabilité d’un projet – qu’il soit éolien, géothermique, hydroélectrique, solaire, etc… – tout en revoyant les prix à la baisse lorsque l’installation est amortie et que le coût global diminue, ou pour suivre les développements technologiques. » source techniques-ingenieur.fr

 


11 Mars 2011: un très violent séisme frappe le Japon

Un très violent séisme de magnitude 8.9 frappe le Japon (14h 46 heure locale).

Son épicentre se situe en mer au Nord-Est des côtes de Honshu, la plus grande île du Japon.

Ce séisme serait, selon les sismologues, le plus violent dans le pays depuis 140 ans.
À Tokyo, à quelque 380 kilomètres de distance de l’épicentre, les gratte-ciel, construits selon des normes parasismiques spéciales, ont tangué pendant plus de deux minutes.

Un tsunami des plus meurtriers s’est abattu sur les côtes .

La situation est dramatique: un paysage de désolation, des villes entières détruites…

Les pertes humaines sont très  importantes et leur nombre augmente malheureusement  de jour en jour…


Image de prévisualisation YouTube

Les séismes d’une telle magnitude depuis 1900 sont:

9,5 Chili (1960)

9,2 en Alsaka (1964)

9,1 en Alaska (1957)

9,0 au Kamtchatka (1952)

9 à Sumatra(2004)



source: http://www.diplomatie-presse.com/?p=3578

Rappelons le contexte géologique du Japon:


Il se trouve dans une zone sismique très connue: la ceinture de feu du Pacifique.

Source: http://pubs.usgs.gov/publications/text/fire.html

D’autres séismes importants ont déjà touché le Japon:

Le séisme le plus meurtrier depuis plus d’un demi-siècle est celui de Kobé, il a fait environ 6.500 morts en janvier 1995 .

Près de 90 % des séismes mondiaux, sont liés à la tectonique des plaques(voir le cours catégorie quatrièmehttp://lewebpedagogique.com/arnaud/category/quatrieme/a-lactivite-interne-du-globe/a3-la-tectonique-des-plaques/)


Le Japon  est concerné par ces mouvements tectoniques.

Il est situé  à la rencontre de 4 plaques:la plaque pacifique, la plaque des philippines, la plaque eurasiatique et la plaque nord américaine.

Les périodes calmes, sans secousses sismiques, ne correspondent pas à une absence d’activité.

Les failles résistent d’abord aux contraintes: elles accumulent de l’énergie (pendant plusieurs dizaines ou centaines d’années )avant de la restituer très brutalement.

Lors d’un séisme,des cassures se produisent en profondeur (foyer ) ,l’énergie libérée se propage sous forme d’ondes sismiques dans toutes les directions .

L’épicentre est le point de la surface de la Terre où le séisme est le plus important


Le séisme du 11 Mars 2011 :

Voici ses caractéristiques (Source USGS) :

-Magnitude:8,9

-date: 11 Mars 2011 à 5h46min 23s UTC

-localisation: 38.322°N, 146.369°E

-profondeur: 24.4km

-région: près de la côte de Honshu,Japon


130 km (80 miles) E of Sendai, Honshu, Japan
178 km (110 miles) E of Yamagata, Honshu, Japan
178 km (110 miles) ENE of Fukushima, Honshu, Japan
373 km (231 miles) NE of TOKYO, Japan

Il s’agit d’un séisme de subduction (Vient du Latin, “ sub ” signifiant “ dessous ” et “ ducere ” « conduire »):

voir l’animation ici

La plaque Pacifique, plus dense plonge sous les  plaques Eurasiatique et Philippines .Elle se déplace d’environ 83 mm/an.

La faille qui a rompu serait de l’ordre de 500 à 1000km de long (ce que permet d’approcher les répliques) et le déplacement de l’ordre de la dizaine de mètres.

Un tsunami a suivi.

Pour comprendre la formation d’un tsunami, voir les animations sur http://www.edumedia-sciences.com/fr/a98-tsunami

Image de prévisualisation YouTube

Une alerte au tsunami a été lancée par l’agence de météorologie japonaise.(Les vagues ont atteint jusqu’à 10 m de haut dans certaines régions)

Depuis des répliques surviennent: En effet, après le séisme initial, l’ensemble doit se rééquilibrer et  les contraintes sont redistribuées .

source:http://earthquake.usgs.gov/earthquakes/recenteqsww/Maps/10/140_40.php

Les carrés indiquent les derniers séismes :

-de la dernière heure, en rouge

-du jour, en bleu

-de la semaine, en jaune.

Vous pouvez voir en direct la carte actualisée sur :

http://earthquake.usgs.gov/earthquakes/recenteqsww/Maps/10/145_40.php

Un risque nucléaire majeur, deux jours après le séisme:

Image de prévisualisation YouTube

Voir le dossier sur Futura Science: centrales japonaises, quel risque?

Le Japon est l’un des pays les mieux préparés au risque sismique;malgré tout, le contexte actuel  est catastrophique :séisme, tsunami,radioactivité et risques nucléaires.  La situation est loin d’être stabilisée et mérite d’être suivie au quotidien….

Mise à jour du 2 Avril 2011:

Image de prévisualisation YouTube

documents annexes:

  • Le site de l’USGs ici propose un résumé détaillé et permet de situer le séisme et ses répliques.
  • Sur le site de Sismos à l’école ici, en étudiant la sismicité récente du globe, on constate l’activité très importante du secteur ces derniers jours.
  • Pour suivre d’heures en heures l’actualité des conséquences du séisme :
  1. une page sur le site du Parisien ici
  2. des vidéos du tsunami sur France 24 ici
  3. Animations de la NOAA (http://www.noaa.gov/)concernant la propagation du tsunami dans le Pacifique : vitesse de propagation ici, hauteur des vagues ici .Le président Richard M. Nixon a proposé la création de NOAA(National Oceanic and Atmospheric Administration )en Juillet 1970.