Une vie de dengue : de nouvelles cibles antivirales identifiées pour combattre ce virus

Une vie de dengue : de nouvelles cibles antivirales identifiées pour combattre ce virus

NB:La dengue, aussi appelée « grippe tropicale », est une maladie virale transmise à l’homme par des moustiques du genre Aedes

dengue

Le virus de la dengue – comme tous les autres virus- détourne à son profit de nombreuses fonctions de la cellule hôte pour accomplir son cycle infectieux. Des chercheurs de l’Inserm, du CNRS et de l’Université Paris Diderot viennent d’identifier, pour la première fois, l’ensemble des facteurs cellulaires qui interagissent avec le virus au cours de sa réplication. En apportant la preuve de concept qu’il est possible d’inhiber certaines de ces molécules, les scientifiques ouvrent la voie à la possibilité de nouvelles thérapies antivirales contre la dengue mais aussi contre d’autres virus de la même famille tels que le virus ZIKA ou celui du Nil occidental. Ces travaux sont publiés dans la revue Cell Reports.

Télécharger le communiqué de presse :  CP Inserm Dengue

Lutte contre la dengue: les espoirs de la méthode Wolbachia

En implantant une bactérie (Wolbachia ) dans les moustiques vecteurs de la dingue, une équipe internationale (programme Eliminate Dengue ) a pu bloquer le développement du virus. Les essais sont prometteurs …

dengue

« Le virus de la dengue ne peut pas se multiplier dans le moustique si Wolbachia est déjà présente, la maladie ne peut donc plus être transmise à l’Homme à partir de ces insectes », s’enthousiasme Scott O’Neill, le directeur de l’équipe.

Qu’est ce que la dengue ?

La dengue est une maladie transmise par un moustique du genre Aedes (albopictus, aegypti) .

En piquant, le moustique prélève le virus de la dengue sur une personne infectée et peut le transmettre à une personne saine à l’occasion d’une autre piqûre.

C’est quoi un virus ?

Plus de 2,5 milliards de personnes, soit plus de 40% de la population mondiale, sont désormais exposées au risque. Selon les estimations actuelles de l’OMS, il pourrait y avoir chaque année de 50 à 100 millions de cas  de dengue dans le monde.

Les moustiques du genre Aedes vecteurs de la dengue:

  • Le moustique Aedes aegypti est le principal vecteur de la dengue

aedes-aegypti-de-face© IRD / J-P Hervy Le moustique Aedes aegypti

  • Le  moustique “tigre” ( Aedes albopictus , silhouette noire à rayures blanches)  est  un vecteur secondaire de la dengue en Asie, il s’est propagé en Amérique du Nord et en Europe.
  • Il s’est installé, depuis 2004, dans le sud-est de la France.

800px-CDC-Gathany-Aedes-albopictus-1Aedes albopictus

Comment se transmet la dengue ?

  • Un moustique sain pique une personne infectée par le virus.
  • Quelques jours plus tard, le moustique infecté devient contaminant.
  • Ce moustique transmet ensuite  la dengue à une autre personne saine en la piquant.
  • Pendant au moins 1 semaine après l’apparition des symptômes, la personne malade peut contaminer un moustique sain qui pourrait ensuite piquer d’autres personnes et leur transmettre la maladie.

Il faut 4 à 7 jours pour que les symptômes apparaissent chez la personne contaminée par le moustique…. source INPES

Quels sont les symptômes de la dengue ?

La dengue se manifeste par l’apparition brutale d’une ?èvre souvent supérieure à 38.5°C généralement associée à des douleurs articulaires, courbatures, douleurs derrière les yeux, maux de tête…

La lutte contre cette maladie :

Une équipe internationale (menée à l’Université Monash, à Melbourne, en Australie appartenant au programme Eliminate Dengue est sur une piste intéressante:

ils ont  montré que la présence de Wolbachia dans le moustique porteur de la dengue – Aedes aegypti – agit comme un «vaccin» pour les moustiques et réduit sa capacité à passer le virus de la dengue aux gens.

Quel est le protocole suivi ?

  • Wolbachia est transféré de la mouche des fruits aux moustiques  par micro injection 

NB:Wolbachia est une bactérie présente dans près de 70% de toutes les différentes espèces d’insectes autour de nous, y compris certains des moustiques qui piquent les gens – mais pas les moustiques impliqués dans la transmission de maladies telles que la dengue et le paludisme.

  • Les moustiques Wolbachia sont élevés dans les laboratoires
  • Les moustiques « Wolbachia »  sont ensuite introduits dans les populations de moustiques sauvages dans les zones de transmission de la dengue.
  • source eliminatedengue.comLe schéma ci-dessus explique comment les moustiques porteurs de Wolbachia se reproduisent avec les moustiques de type sauvage: sur un petit nombre de générations, tous les moustiques nés seront porteurs de Wolbachia.
 Les scientifiques ont relâché ces moustiques dans plusieurs régions du monde…
  • Vietnam: 5 septembre 2013: Nous avons maintenant terminé le dernier des communiqués réguliers de Wolbachia moustiques sur l’île de Tri Nguyen.D’après notre dernier suivi,le 29 Août,  80% des moustiques Aedes aegypti sur l’île à ce moment-là portaient la souche de Wolbachia MelPop w.
  • Australie, 16 Septembre 2013: Après deux mois de la libération de Wolbachia moustiques,86% des moustiques Aedes aegypti  portaient Wolbachia dans Machans Plage et 77% en Babinda…. voir la suite ici 
Image de prévisualisation YouTube

 

Une piste à suivre …Wolbachia bloque également d’autres maladies transmises par les moustiques, comme la fièvre jaune, le paludisme ou le chikungunya