Jan 31 2009

les moralistes – 4e

Publié par sroul dans 4e      

Un peu d’histoire littéraire : au 17e siècle, on appelait ces portraits dont vous faites l’expérience avec Narcisse, des caractères : on peint, à travers un personnage, un trait de caractère, un type d’individu. C’était l’un des moyens de parler du genre humain, de l’observer de près et d’en tirer des enseignements sur la façon de conduire sa vie : on appelle les auteurs qui ont produit ce genre d’écrits des moralistes.

Je vous ai fait une carte heuristique pour que vous fassiez la connaissance de ce mouvement littéraire ; je vous en donnerai un exemplaire la semaine prochaine.


Jan 30 2009

L’île au singe – 5e

Publié par sroul dans 5e, Productions écrites      

Encore une aventure de Saint-Brendan à faire pâlir de jalousie leurs auteurs médiévaux ! Décidément, même si vous avez eu du mal à lire ce récit, vous m’avez écrit de bien belles choses (non, non, sûr, ce n’est pas de la flatterie ;o) !) : merci à Marie, Chloé, Stacy et Lisa, et bonne lecture à tous !

Saint-Brendan et ses compagnons arrivèrent en vue d’une île minuscule. Mais malheureusement, des énormes rochers empêchaient le Grand Coracle de contourner l’île. Ils décidèrent donc d’accoster. Le sable de la plage qui s’étendait devant eux était si doré et chaud qu’on l’aurait confondu avec de l’or. À chaque pas, Brendan et ses compagnons s’y enfonçaient jusqu’aux genoux. À quelques mètres de là, il y avait une forêt. Le chant des rossignols les y attirèrent.

Arrivés à la lisère, ils décidèrent de faire une pause et s’endormirent, adossés contre des arbres.

Un cri les réveilla en sursaut. Il y avait bien, quelques mètres au-dessus d’eux, un singe suspendu à une branche et tenant à bout de bras leur sac de provisions. Puis, en leur faisant des grimaces, il s’enfuit en bondissant de branche en branche. Les moines se lancèrent à sa poursuite. Ils arrivèrent très vite au coeur de la forêt. Le chant des rossignols avaient cessé, il faisait presque noir et les arbres semblaient se murmurer quelque chose. Pas très confiants, Brendan et ses moines avancèrent. Ils marchèrent plusieurs heures sans la moindre trace du singe. Ils allaient renoncer et faire demi-tour lorsqu’ils aperçurent un morceau de nourriture que le singe avait dû faire tomber. Ils se le partagèrent et continuèrent leur route.

Quelques heures plus tard, Brendan et ses moines arrivèrent au pied d’une montagne. Là ils virent, à quelques mètres d’eux, le singe, escaladant la paroi rocailleuse couverte de neige en bondissant. Les pieux prièrent puis le suivirent. Ils escaladèrent la montagne avec courage, glissant à chaque pas et risquant de tomber au pied de la montagne. Et ce qui devait arriver arriva. Un moine tituba puis tomba en arrière. Ils l’entendirent crier puis le silence revint.

Ils arrivèrent enfin au sommet de la montagne. Là-haut, la neige semblait faite de milliers de diamants. Le signe les attendait, terminant les derniers morceaux de nourriture qui leur restaient, puis il s’enfuit en glissant le long de la paroi enneigée. Brendan et ses compagnons se remirent à prier. Quand tout à coup, un messager de Dieu descendit du ciel et vint leur parler. Pour les récompenser de leur courage, il leur donna de nouvelles provisions et leur ouvrit un chemin pour permettre au Grand Coracle de passer. Brendan et ses moines retournèrent à leur bateau et empruntèrent le passage ouvert par le messager et en finirent pour toujours avec l’île au singe.


Jan 30 2009

cahier de textes

Publié par sroul dans cahier de textes      

5e D – SÉQUENCE 5, séance 6 : connaître les expansions du nom.

2e évaluation sur l’impératif, puis Activité 1, 2, 3 de la séance 6.

  1. pour lundi : finir l’activité 4 et apprendre les deux premiers paragraphes de leçons (et ne pas oublier le travail de vocabulaire sur les pierres précieuses)
  2. pour mardi : revoir les exercices sur l’impératif : évaluation sur la reconnaissance et la conjugaison de l’impératif.

4e F – SÉQUENCE 5, séance 7 : analyser la visée d’un texte.

  • lecture des productions écrites à partir du tableau de Velazquez ; à ce propos, Maureen et Thomas, vous ne m’avez pas laissé vos textes à publier ! Si vous passez par le blog, n’hésitez pas à me les envoyer en commentaires, je les mettrai en ligne.
  • Début de l’étude du Narcisse, de La Bruyère.
  1. pour mardi : rappel, apprendre la leçon sur les points de vue.
  2. pour jeudi : revoir l’apposition, la périphrase, le portrait mélioratif et péjoratif et les points de vue : évaluation sur le portrait.
  3. pour vendredi : revoir le vocabulaire du portrait : rédaction.

4e E – SÉQUENCE 5, séance 6 et 7.

  • Étude du tableau de Velazquez les ménines.
  • Identification des auteurs étudiés à travers leur portrait.
  • Début de l’étude du Narcisse, de La Bruyère.

    1. pour mardi : rappel, apprendre la leçon sur les points de vue.
    2. pour jeudi : revoir l’apposition, la périphrase, le portrait mélioratif et péjoratif et les points de vue : évaluation sur le portrait.
    3. pour vendredi : revoir le vocabulaire du portrait : rédaction.

     

     

     


Jan 28 2009

Faire ses propres cartes heuristiques – 4e

Publié par sroul dans tous niveaux      

Bonjour à ceux que je n’ai pas vus aujourd’hui,

  • Manifestement, plusieurs d’entre vous aimeraient bien utiliser un logiciel plutôt que leurs feutres pour réaliser la carte heuristique sur les points de vue : je vais donc vous expliquer comment procéder.
  • À ma connaissance, il existe deux logiciels libres et gratuits qui permettent d’en réaliser : FREEMIND et CMAPTOOLS. Le plus pratique des deux me semble être le second, et c’est à lui que je vais m’intéresser maintenant.
  • Pour le télécharger, il faut vous rendre ici, puis choisir la version qui correspond à votre ordinateur (Windows pour la majorité d’entre vous je pense), puis de cliquer sur « Download ».

Une fois le logiciel installé, une première fenêtre s’ouvre :

Cliquez alors sur « fichier », puis sur « nouvelle map »

 

 

 

 

Apparaît ce deuxième écran : pour la suite, il suffit de se laisser guider par les indications. On vous dit de « double-cliquer », et vous allez créer la bulle centrale de votre carte. Pour le cas qui nous occupe, vous pouvez taper « LES POINTS DE VUE ». Une fois le texte tapé, vous cliquez une fois hors de la case et la bulle apparaît avec un petit rectangle au-dessus, dans lequel figurent deux flèches ; cliquez dessus en maintenant votre doigt sur la souris, et déplacer vous vers un autre endroit de la carte, puis lâcher. Vous obtenez l’écran suivant.

 

Vous pouvez, ou non remplir la case intermédiaire, c’est selon votre choix.

Si vous voulez modifier les couleurs, la police de caractère, la forme de votre case, l’épaisseur de la ligne, il vous suffit de cliquer une fois sur la case en question. Ensuite, vous pouvez soit cliquez droit, soit aller dans « format » (onglet du haut), puis « style », et modifier. (voir le 4e écran)

 Voilà pour le B A BA ;o) ! N’hésitez pas à m’envoyer vos questions si vous êtes perdus, et n’oubliez pas que l’essentiel n’est pas de maîtriser ce logiciel, mais de se souvenir des différents points de vue !


Jan 28 2009

cahier de textes

Publié par sroul dans cahier de textes      

4e F – Ceintures orthographiques.

3e D – SÉQUENCE 5, séance 6 : analyser la visée du texte.

Activités 1 et 2.


Jan 27 2009

récapitulatif sur le portrait – 4e

Publié par sroul dans 4e      

Publication de la carte heuristique qui servira de bilan à notre séquence. Il nous reste un morceau, et non des moindres (un bon morceau, évidemment), je vous donnerai la carte la semaine prochaine.

le-portrait

 


Jan 27 2009

le portrait – 4e

Publié par sroul dans 4e      

Voici « la Joconde du Nord » que je comptais montrer aux 4eF, et qui intéressera aussi je crois les 4eE : nous ne l’avons pas étudiée, bien que le tableau soit beaucoup plus célèbre que celui de Honthorst : il s’agit de la jeune fille à la perle, de Vermeer. On ne sait pas grand chose de ce tableau, et c’est précisément la raison pour laquelle il a inspiré un roman et un film, qui raconte l’histoire fictive de sa création. Le film porte le même nom, a été réalisé par Peter Webber, et c’est Scarlett Johanson qui incarne la fameuse jeune fille. Il a été diffusé pendant les vacances de Noël à la télévision, mais tard.

Reconnaissez qu’il aurait été difficile d’en faire un portrait péjoratif ;o) !

J’ajoute aussi, puisque nous avons parlé du rôle central du miroir dans le tableau de Velazquez, un agrandissement du miroir circulaire du tableau de Van Eyck, Les époux Arnolfini. Vous pourrez voir ainsi beaucoup mieux que sur le TBI le peintre et le témoin du mariage.

Même astuce donc pour les deux peintres, à un siècle près tout de même : faire apparaître des sujets absents de la représentation directe, donner davantage de profondeur à leur tableau.

à demain :o)


Jan 27 2009

cahier de textes

Publié par sroul dans cahier de textes      

5e D – SÉQUENCE 5, séance 5 : repérer si la description est méliorative ou péjorative.

  • évaluation sur l’impératif.
  • Activité 1
  • début de l’activité 2, repérage du sujet des 5 extraits
  1. pour vendredi : recopier les noms des pierres précieuses et rechercher leur couleur + possibilité de repasser l’évaluation sur l’impératif.
  2. pour mardi : évaluation : « je reconnais l’impératif. »

4e F- SÉQUENCE 5, séance 4 (fin) et 5 : reconnaître les points de vue.

  • matin : correction du tableau d’analyse et bilan oral sur les trois points de vue.
  • après-midi : distribution de la leçon sur les points de vue, puis analyse du tableau de Velazquez, Les ménines.
  1. Pour vendredi : faire l’activité 2 (écriture), c’est-à-dire décrire l’ensemble de la scène en adoptant un point de vue interne (personnage au choix et à ne pas annoncer.)
  2. pour mardi : faire sa propre carte heuristique sur les trois points de vue, et apprendre la leçon.

4e E – SÉQUENCE 5, séance 4 : connaître les trois points de vue.

Correction du tableau d’analyse sur les 3 portraits, puis leçon sur les points de vue.

pour vendredi : faire sa propre carte heuristique sur les trois points de vue, et apprendre la leçon.

3e D – SÉQUENCE 5, séance 4 : revoir la phrase complexe.

Révisions concernant l’identification de la phrase complexe, l’identification des liens entre propositions dans la phrase complexe, et des différentes subordonnées.

pour vendredi : apprendre la carte heuristique « les propositions dans la phrase ».


Jan 27 2009

Repérer les propositions dans la phrase complexe – révisions 3e

Publié par sroul dans 3e, tous niveaux      

 Trois exercices en ligne pour vous aujourd’hui, destinés à réactiver vos connaissances en matière de phrase complexe. Le troisième peut vous poser problème maintenant… pas d’inquiétude cependant, cela va se régler d’ici les vacances.

distinguer phrase simple et phrase complexe

identifier le lien entre propositions

identifier la nature des propositions subordonnées


Jan 26 2009

cahier de textes

Publié par sroul dans cahier de textes      

Tout le monde a travaillé sur les ceintures orthographiques :o).


Jan 26 2009

conjuguer l’impératif présent – 5e

Publié par sroul dans 5e      

Pour vous entraîner aux évaluations de cette semaine sur l’impératif, vous pouvez faire l’exercice de Manon et Ferdinand en cliquant sur le lien ci-dessous :

exos imperatif


Jan 24 2009

La valeur des modes et temps – 3e

Publié par sroul dans 3e      

Nous reviendrons plus tard sur les valeurs du subjonctif et du conditionnel, mais je vous donne d’ores et déjà un outil de synthèse pour visualiser ce qu’il faut savoir essentiellement sur cette question. Pour des raisons techniques (essais multiples de logiciels divers et variés …) je ne vous la propose pas encore en téléchargement, j’y travaille ;o) !

La carte est téléchargeable ici.


Jan 24 2009

cinéma d’animation – 4e

Publié par sroul dans 4e, Collège au cinéma      

Cadeaux du jour : deux courts-métrages où l’animation et la réalisation classique sont mélangées. J’espère avoir le temps de les aborder avec vous en classe… Le premier est le clip musical de l’homme sans trucage du groupe Dyonisos, le second un court-métrage de Solanas l’homme sans tête. Bon visionnage.

http://www.dailymotion.com/video/x5dx2j http://www.dailymotion.com/video/x13y3k

Jan 23 2009

Un monde technologique meilleur – 3e

Publié par sroul dans 3e, Productions écrites      

Les 3e ont travaillé aujourd’hui sur la création d’objets futuristes destinés à améliorer notre existence. Je vous propose un jeu à partir du dernier texte. Manifestement, la fin a été choisie en dernière minute, et rélève davantage de la contre-utopie façon Matrix que de la création d’un monde meilleur (ce qu’impliquait le sujet !); à vos claviers donc : vous pouvez proposer en commentaires une autre version de la fin de ce texte (partie en vert) ; voyons voir si, selon vous, cette machine peut être autre chose qu’un étal de boucherie !… Sinon, bonne lecture :o).

Les robots pourraient changer le cours de notre histoire. Semblables aux humains, tout en acier recyclable, ils nous aideraient dans notre quotidien. chaque robot serait équipé d’une puce électronique dans le cerveau capable de reconnaître leur maître à l’ouïe et l’odorat. Ils possèderaient environ deux cents ordres pré-enregistrés afin de faciliter la prise en main à l’utilisateur. La nyctalopie s’ajoutera aux facultés des androïdes et il sera possible de leur ajouter une paire de loupes afin de cibler les micro-bactéries lors du nettoyage. Il est également prévu de leur intégrer un système d’alarme pour sécuriser l’utilisateur lorsqu’il dort ou tout simplement lorsqu’il n’est pas chez lui. Les tâches ménagères et l’entretien de la maison ne poseront pas de problèmes à nos futurs serviteurs.

Mathilde, Amélie et Léa.

Cette machine répond à tous nos désirs. Elle est munie d’un micro qui enregistre la voix et dans lequel on demande ce que l’on veut. L’élément demandé arrive dans une boîte électrique. Avant de le recevoir, il faut appuyer sur « play » pour que le disque dur de la machine enregistre bien la voix. Celle-ci est environ d’un mètre soixante-dix car elle contient une cabine dans laquelle il y a le micro. Elle est rose bonbon avec des boutons jaune Pikachu. Elle est rectangulaire avec des spots multicolores. Cette machine nous apporte une simplicité chaque jour.

Virginie, Laure et Lisa.

L’objectif de cette machine est de pouvoir se téléporter n’importe où quand on le souhaite dans le monde entier. Ce serait une machine noire qui remplacerait un meuble quelconque de la maison, aux dimensions propres à celles des humains afin de pouvoir y accéder facilement. Il suffirait d’appuyer sur un bouton rouge pour y pénétrer ! Une fois à l’intérieur une liste de commandes tactiles se présenterait devant nous ; c’est alors qu’il suffirait de choisir sa destination, le continent, le pays, la ville …, pour ensuite y accéder en dix secondes.

Simon, Valentin, Nicolas et Julie.

Pour améliorer notre existence au quotidien, nous vous proposons la cabine internet. Vous pourrez la trouver dans tous les lieux publics. Vous la reconnaîtrez par ses couleurs, rose et noir, et sa hauteur de deux mètres cinquante. Elle fonctionnera grâce à une carte que vous trouverez chez le marchand de journaux pour le prix de neuf dollars quatre-vingt dix-neuf. La carte connaîtra toutes vos données (prénom, nom…). La cabine sera connectée à internet grâce à des cables et des satellites et des capteurs très sophistiqués. Vous mettrez votre carte dans un boîtier qui la fera passer à l’intérieur de la cabine. La porte s’ouvrira, vous aurez des écrans tout autour de vous qui s’allumeront dès l’ouverture de la porte.

Matthias, Anthony, Léa et Thomas.

C’est un robot métallique de quatre-vingts centimètres qui fait le ménage grâce aux données qu’on lui transmet à l’aide de son mini-ordinateur intégré. Il suffit de l’installer dans un endroit lumineux et celui-ci sera rechargé grâce à l’énergie solaire. Il sera livré dans chaque habitation gratuitement.

Salomé, Margot et Camille.

La machine est une bulle (note du professeur).

Celle-ci consiste à supprimer toutes les mauvaises pensées des personnes dès leur naissance et à les remplacer par des bonnes. Lorsque l’enfant est placé à l’intérieur, la porte se ferme automatiquement puis plusieur médecins s’attellent à la manipulation. Ensuite, un gaz anesthésiant s’introduit à l’intérieur de cette dernière puis de longues aiguilles argentées rentre dans la tête du nouveau-né et un liquide se dépose dans le cerveau.

Priscillia, Angie, Allan et Pauline.

 


Jan 23 2009

cahier de textes

Publié par sroul dans cahier de textes      

5e D – SÉQUENCE 4 – séance 5 : le vocabulaire du portrait.

  • première partie de l’heure – Tests 1, 2 et 3 produits par Agathe, Tanguy et Dorian, réalisés par l’ensemble de la classe.
  • seconde partie de l’heure – groupes en production d’écrit ou d’exercices, travail individuel pour les autres sur l’exercice 1 de la séance 5, varier les verbes du portrait.
  1. pour mardi : apprendre la leçon sur l’impératif ; évaluation : je connais l’impératif
  2. pour vendredi : revoir la leçon et les exercices ; évaluation : je reconnais (et conjugue) l’impératif

4e F – SÉQUENCE 5 – séance 4 : connaître les trois points de vue.

  • seconde évaluation sur l’apposition.
  • Les évaluations sur la production d’un texte et d’un document explicatif ont été rendues.
  • Travail de recherche sur trois portraits en coopération afin de déterminer les différents points de vue possibles dans le texte descriptif.

pour mardi : tableau à terminer.

4e E – SÉQUENCE 5 – séance 4 : connaître les trois points de vue.

  • fin du travail d’écriture en coopération du portrait.
  • Les évaluations sur les paroles rapportées et l’apposition ont été rendues.
  • Travail de recherche sur trois portraits en coopération afin de déterminer les différents points de vue possibles dans le texte descriptif.

Pour mardi : tableau à terminer.

3eD – SÉQUENCE 5 – séance 3, Activité 2.

Travail d’écriture en coopération, puis lecture des productions par les porte-parole.