« Le tour du monde » par Jean-Claude Darnal

Une chanson de Jean-Claude Darnal (1929-2011)

Extrait de l’émission Trente-six chandelles, animée par Jean Nohain (08.07.1957) sur le site de l’INA :

 

Le tour du monde

Dans une vieille caisse en bois
Qui vient de Samoa
Je vais faire un trois-mâts
Après quoi je trouverai
Une fille à aimer
Qui partout me suivra
Riche de tout cet argent
Brillant sur l’océan
Nous irons
Nous laisserons la grandvoile
Traîner dans les étoiles
Tout du long

Tant mieux si la route est longue
Je ferai le tour du monde

Nous irons dans les pays
Où l’or les pierreries
Cachés dans les galions
Attendent les grands enfants
Qui ont le soir couchant
Des rêves d’évasion
Et nous irons dans les îles
Où pour parler de filles
Et d’amour
On met des chapeaux de lune
Et des manteaux de plumes
En velours

Tant mieux si la route est longue
Je ferai le tour du monde

Dans les ports nous danserons
Au rythme des flons-flons
Sous les lampions des fêtes
Et nous boirons ces boissons
Dont déjà seuls les noms
Vous font tourner la tête
Nous verrons chaque matin
Le jour monter sans fin
Au soleil
Nous verrons glisser vers l’eau
Des sommets bien plus hauts
Que le ciel

Tant mieux si la route est longue
Je ferai le tour du monde

Lavés par les océans
Décoiffés par les vents
Brûlés par le soleil
Un beau jour nous rentrerons
Les yeux pleins de visions
Les lèvres à goût de sel
Notre trois-mâts portera
Du poivre ou du tabac
Je n’ sais quoi
Nous entrerons dans la ville
Avec cet air tranquille
Des grands rois

Tant mieux si la route est longue
Je ferai le tour du monde
Tant mieux si la route est longue
Je ferai le tour du monde

© Jean-Claude Darnal (paroles et musique) – album Chez Narcisso (1955)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *