Plan du cours : La morale

Introduction :

Pourquoi parle-t-on de morale pour l’homme (conditions) ?

N’est-elle que le fruit d’une éducation relative (conformisme) ou d’une capacité innée en l’homme (raison/sentiment) ?

Sont-ce les conséquences de l’action ou l’intention de l’agent qui constituent le critère d’une action morale  (Que choisir)?

La morale est-elle innée ? Ou n’est-ce qu’un conformisme ?

vidéo morale innée ?

Nul ne fait le mal volontiers ?

Le mensonge peut-il être légitime ? Y a-t-il un droit de mentir ?

Introduction 

I Le mensonge n’est pas toujours moralement condamnable 

a- On peut lui reconnaître une valeur sociale

b-Faut-il tout sacrifier au profit de la vérité ? surestimation et hiérarchie des valeurs

c-On ne peut rester les « mains sales » : choisir la vérité, n’est-ce pas faire preuve de lâcheté ?; singularité des cas; qui mérite la moralité ?

Il semble qu’on puisse reconnaître au mensonge une valeur sociale, et même dans certains cas en faire un devoir.

II Il ne saurait y avoir un droit de mentir et encore moins un devoir.

a- Le mensonge est sanctionné par la loi positive ou civile

b- Le mensonge n’est pas une valeur sûre, il rend la conduite chancelante, critique de la morale conséquentialiste; faire du mal/le mal;du bien/le bien

c-Un droit au mensonge est une contradiction morale : la morale déontologique kantienne

Est-il possible pour l’homme d’agir de manière désintéressée ?

III La spécificité de l’action politique 

Machiavel

Vidéos sur la morale

Questions  

Articles actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *