Aristide le juste

ARISTIDE le juste (550 – 467 av. J-C)

 Stratège d’Athènes en 490 av. J-C, Archonte en 489-488 av. J-C.

 

Un des grands hommes politiques de la démocratie athénienne, stratège puis archonte. Héros de guerre (vainqueur des Perses à la bataille de Marathon et joue un rôle aussi dans les autres batailles des Guerres médiques (490-479 av. J-C), notamment à Salamine (480) et Platées (479). Il est aussi célèbre pour avoir été un des premiers à subir la procédure d’ostracisme inventé à Athènes 4 ans plus tôt.

 

Issu de la famille des Eupatrides (celle d’Isagoras), il est stratège lors de la bataille de Marathon (490 av. J-C) et participe activement à la victoire grecque contre les Perses lors du début des Guerres Médiques. Il s’oppose violemment à son rival et ennemi Thémistocle, chef du parti démocrate dont il dénonce la politique étrangère.

Thémistocle parvient à le faire ostraciser en 483-482 av. J-C mais il est rappelé lors de la seconde invasion perse de 480 av. J-C. Il seconde Thémistocle lors de la victoire navale de Salamine (480) puis joue un rôle capital dans la victoire de Platées (479) qui met fin aux Guerres Médiques.

Ami de Cimon, fils de Miltiade (général en chef lors de la bataille de Marathon), il organise avec lui la Ligue de Délos, qui regroupe les alliés d’Athènes en 477 av. J-C. puis reprend sa lutte politique contre Thémistocle. Il parvient à son tour, et avec l’aide de Cimon, à le faire ostraciser en 472 av. J-C. Sa politique devient plus démocratique et il ouvre également l’archontat à tous les citoyens alors que cette charge était réservée encore aux plus riches.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *