La place des adjectifs épithètes

Règles simples

La majorité des adjectifs se placent après le nom, les couleurs, les nationalités sont toujours après le nom.
=> Certains adjectifs se placent avant le nom.

Même, grand, petit, beau, nouveau, bon, mauvais, jeune, vieux, gros, joli, immense

Quand un adjectif se trouve devant le nom, « des » devient « de/d’ »

 Règles détaillées

L’adjectif épithète sert à qualifier le nom à côté duquel il est placé. Il peut se placer avant ou après le nom.

  • Changement de sens suivant la place

Il peut se produire un changement de sens suivant la place de l’adjectif. Le changement de sens est un effet possible de l’antéposition, effet qui dépend de l’adjectif en question et du substantif qualifié.
Pour la plupart des adjectifs le changement de place n’affecte pas le sens. Le changement de sens se produit surtout lorsque l’on met en en relation des adjectifs primaires (ancien, brave, grand, jeune, sale, seul, bon, mauvais, fameux, triste, simple, cher, curieux, certain…) avec des noms désignant des êtres humains (homme, enfant, président, chanteur…) ou des objets liés aux activités humaines (livre, maison, école…).

Ex : Ma chère voiture (affection) // Ma voiture chère (le prix)
Un grand homme (moralement) // Un homme grand (la taille)
Une personne certaine (qui est sûre) // Une certaine personne (désigne quelqu’un)

La combinaison de quelques adjectifs (énorme, extraordinaire, unique) avec de rares substantifs peut aussi permettre une variation de sens.

Ex : Une réunion extraordinaire (qui n’est pas habituelle) // Une extraordinaire réunion (une très bonne réunion)
Une opportunité unique (incomparable) // Une unique opportunité (une seule)

Mais alors comment savoir où placer l’adjectif ?

  • Avant le nom (antéposition)

• Lorsque l’extension du nom est peu importante, c’est-à-dire quand le nom à un sens précis.
Les Noms Propres : l’extraordinaire Marilyn Monroe
Les noms suivis d’un complément : la magnifique ville d’Italie

• Lorsque l’adjectif a une grande extension, c’est-à-dire qu’il contient peu d’information, il est peu précis, son sens n’est pas spécifique
Les adjectifs primaires qui sont très fréquents, ils qualifient beaucoup de noms, leur sens est très large, (grand, petit, jeune, vieux, beau, gros, haut, mauvais, bon, joli, long…) : un petit chien, le vieux monsieur, la grosse maison.

Les épithètes de nature, ils expriment une caractéristique traditionnellement associé au nom : la blanche neige, le dur caillou, la verte prairie

• Les épithètes qui n’apportent pas d’information nouvelle : la célèbre Tour Eiffel

L’épithète anaphorique, l’épithète fait un rappel de qualifications-déterminations antérieures : la jeune fille avait les cheveux longs…lorsque le garçon vit la fille aux longs cheveux…

  •  Après le nom (postposition)

L’adjectif postposé décrit et détermine le nom, il diminue son extension c’est-à-dire qu’il crée une notion plus spécifique du nom.
• Lorsque le nom a une grande extension, c’est-à-dire quand le nom n’est pas précis. L’adjectif qui le suit le détermine : la voiture rouge.

• Lorsque l’extension de l’adjectif est peu importante c’est-à-dire qu’il contient une information précise.
– Les adjectifs de couleurs, nationalité, forme, religion, nombre : une robe verte, l’église catholique, une table ronde, la douzième place
– Quand l’adjectif à un complément, ce qui diminue son extension : une tour haute de 3 mètres, une route facile à trouver
– Les adjectifs relationnels, ce sont les adjectifs qui sont dérivés d’une base nominale (président / présidentiel), qui peut être savante (nuit / nocturne), d’un nom propre (Napoléon / napoléonien), ou plus rarement d’un verbe (naître / natale).
– Quand il y a un superlatif ou un comparatif qui rendent l’information plus précise : la maison la plus chère
– Lorsque des participes passés adjectivés et une grande partie des adjectifs verbaux car leur sens est précis : un skieur épuisé, une veste déchirée, un film passionnant

• Facteurs syntaxique
– Lorsqu’il y a un numéral dans le GN : le deuxième enfant muet
– Lorsqu’il y a une négation par « pas….de » : nous n’avons pas fait de voyage épuisant depuis deux ans
– Lorsqu’il y a un adverbe (autres que très, trop, tout, si, assez) : une fille extrêmement jolie, un film horriblement mauvais

  • Place respective des épithètes

• Si le nom est accompagné de plusieurs adjectifs, la place respective des adjectifs obéit aux règles mentionnées ci-dessus : Un jeune enfant extrêmement sage
• La place respective des adjectifs se trouvant avant ou après le nom dépend du sens. L’adjectif qui porte l’information la plus importante se place en dernier : Une grande voiture américaine bleue (important le couleur) // Une grande voiture bleue américaine (important la nationalité)

______________________________________________________________

Voici un petit exercice pour t’entraîner !

A toi de jouer ;)

Laisse un commentaire avec ton score

La place des adjectifs épithètes

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *