La forme superlative

Pour comparer une chose à toutes les autres choses de même nature, on emploie un superlatif (le plus …, la plus …, les plus … )

Pour bien différencier cette chose des autres, on emploie un déterminant qui peut être :

  • l’article THE (que je vais employer dans mes exemples)
  • un adjectif possessif (my, your, his, her, its, our, your, their)
  • un cas possessif (Peter’s)

Un superlatif se forme en fonction de la longueur de l’adjectif de base.

a) Les adjectifs d’une syllabe sont courts. Sont aussi considérés comme courts, les adjectifs de deux syllabes qui se terminent par – y (ex : funny), par -er (ex : clever) ou par -ow (ex : shallow).

A ces adjectifs courts, on ajoute la terminaison -est.

Attention aux modifications entraînées par cet ajout. Devant la syllabe -est
* le y se transforme en i, ainsi funny devient the funniest
* on double la consonne finale si elle suit une voyelle isolée, ainsi hot devient the hottest.
* on fait disparaître le -e final, ex safe devient the safest

Certains adjectifs/adverbes/ quantificateurs  courts (et leurs composés) ont une forme superlative irrégulière. Voici les plus courants :

 adjectif de  base  superlatif correspondant
 good  the best
 good-looking  the best-looking
 well  the best
 well-paid  the best-paid
 bad  the worst
 far   the furthest / the farthest
 many (lots of / a lot of )  the most
 much (lots of / a lot of )  the most

b) Les autres adjectifs sont considérés comme longs. Pour ne pas les rallonger plus encore, on les fait précéder de THE MOST, ex : the most dangerous, the most stupid, the most incredible

Bon à savoir : si la comparaison est négative (le moins …, la moins…, les moins …), on emploie THE LEAST devant l’adjectif de base.

Ces règles sont données à titre indicatif, mais les anglophones ne les suivent pas strictement. On peut ainsi entendre : the most simple, the most clever, the most narrow.  

Le deuxième terme de la comparaison (=toutes les autres choses) est généralement introduit par :

  • IN, s’il s’agit d’un lieu vaste , ex : the strongest man in the world.
  • AT, s’il s’agit d’un lieu précis, ex : the strictest teacher at Harry Potter’s school
  • ON, s’il s’agit d’une surface, ex : the highest mountain on Earth
  • OF, s’il s’agit d’un repère temporel, ex : the fastest car of the century
  • TO, s’il s’agit d’un déplacement, ex : the shortest way to London
  • IN, s’il s’agit d’un groupe humain, ex : the tallest person in my family

En cas de doute, on peut toujours employer OF qui induit un lien d’appartenance.

Le saviez-vous ?

Le premier (the first) & le dernier (the last) portent eux-aussi la marque -ST du superlatif. L’aviez-vous reconnue ? 😉

Leave a Reply